Le gouvernement Hamadi Jebali est le gouvernement de la Tunisie entre le 24 décembre 2011 et le 13 mars 2013. Il succède à celui de Béji Caïd Essebsi après l'élection de l'Assemblée constituante du 23 octobre 2011.À la suite du meurtre de Chokri Belaïd et à la tentative infructueuse de création d'un gouvernement de technocrates, n'ayant pas obtenu le soutien de son parti, Ennahdha, Jebali annonce sa démission le 19 février 2013.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le gouvernement Hamadi Jebali est le gouvernement de la Tunisie entre le 24 décembre 2011 et le 13 mars 2013. Il succède à celui de Béji Caïd Essebsi après l'élection de l'Assemblée constituante du 23 octobre 2011.À la suite du meurtre de Chokri Belaïd et à la tentative infructueuse de création d'un gouvernement de technocrates, n'ayant pas obtenu le soutien de son parti, Ennahdha, Jebali annonce sa démission le 19 février 2013. Ennahdha désigne alors Ali Larayedh, ministre de l'Intérieur, pour lui succéder comme chef du gouvernement, à la suite de quoi le président de la République, Moncef Marzouki, charge ce dernier de former un gouvernement dans un délai de quinze jours. Dans la soirée du 8 mars, il annonce la composition de son gouvernement, qui obtient la confiance de l'assemblée constituante puis est investi le 13 mars.Outre le chef du gouvernement, il compte 26 ministres, quatre ministres délégués et onze secrétaires d'État.
  • The first cabinet of Tunisian Prime Minister Hamadi Jebali was presented on 20 December 2011. Jebali has been appointed by interim President Moncef Marzouki, who had been elected by the National Constituent Assembly, a body constituted to draft a new constitution after the Tunisian Revolution and the fall of former President Zine El Abidine Ben Ali in Spring 2011. The Jebali government consists of the Prime Minister, four deputy prime ministers, 25 ministers and six state secretaries. It took office on 24 December 2011. The three parties in the government coalition are the Islamist Ennahda Movement, the centre-left secularist Congress for the Republic (CPR), and the social democratic Democratic Forum for Labour and Liberties (Ettakatol).
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5936905 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 35581 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 325 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110728322 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:chef
prop-fr:coalition
  • Troïka
prop-fr:début
  • 2011-12-24 (xsd:date)
prop-fr:fin
  • 2013-03-13 (xsd:date)
prop-fr:nom
  • Gouvernement Hamadi Jebali
prop-fr:parlement
prop-fr:précédent
prop-fr:président
  • Moncef Marzouki
prop-fr:régime
prop-fr:suivant
prop-fr:titreChef
prop-fr:titrePrésident
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le gouvernement Hamadi Jebali est le gouvernement de la Tunisie entre le 24 décembre 2011 et le 13 mars 2013. Il succède à celui de Béji Caïd Essebsi après l'élection de l'Assemblée constituante du 23 octobre 2011.À la suite du meurtre de Chokri Belaïd et à la tentative infructueuse de création d'un gouvernement de technocrates, n'ayant pas obtenu le soutien de son parti, Ennahdha, Jebali annonce sa démission le 19 février 2013.
  • The first cabinet of Tunisian Prime Minister Hamadi Jebali was presented on 20 December 2011. Jebali has been appointed by interim President Moncef Marzouki, who had been elected by the National Constituent Assembly, a body constituted to draft a new constitution after the Tunisian Revolution and the fall of former President Zine El Abidine Ben Ali in Spring 2011. The Jebali government consists of the Prime Minister, four deputy prime ministers, 25 ministers and six state secretaries.
rdfs:label
  • Gouvernement Hamadi Jebali
  • Jebali Cabinet
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:government of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:gouvernement of
is prop-fr:nomsMembresAssemblée of
is prop-fr:précédent of
is prop-fr:suivant of
is foaf:primaryTopic of