Globalstar seconde génération est la constellation de seconde génération des satellites Globalstar.Elle est déployée à partir du troisième trimestre 2010.Ces 48 satellites (dits GB2), destinés à remplacer ceux de première génération, déjà en orbite circulaire inclinée à 52 degrés, à une altitude de 1 414 km, sont lancés par grappe de six par huit fusées Soyouz à partir du nouveau pas de tir du Centre spatial guyanais, en 2010-2011.La réalisation des satellites a été attribuée à Alcatel Alenia Space, devenue Thales Alenia Space (TAS), dans l'établissement de Cannes.Ces satellites de seconde génération sont plus gros : 700 kg au lieu de 440 kg et ont une durée de vie prévisionnelle de 15 ans au lieu de 7,5 ans.La vitesse de transmission des données passe de 9 6 kb/s à 1 Mb/s dans le sens descendant et 256 kb/s dans le sens montant.Le projet représente 621 M€ pour les 48 satellites, soit 13 M€ pièce et 40 M€ pour le déploiement.Ce programme subit des premières vicissitudes dues à la crise financière de 2007-2009, obligeant la Coface à intervenir garantissant un prêt bancaire de 574 M€ permettant de terminer la constellation.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Globalstar seconde génération est la constellation de seconde génération des satellites Globalstar.Elle est déployée à partir du troisième trimestre 2010.Ces 48 satellites (dits GB2), destinés à remplacer ceux de première génération, déjà en orbite circulaire inclinée à 52 degrés, à une altitude de 1 414 km, sont lancés par grappe de six par huit fusées Soyouz à partir du nouveau pas de tir du Centre spatial guyanais, en 2010-2011.La réalisation des satellites a été attribuée à Alcatel Alenia Space, devenue Thales Alenia Space (TAS), dans l'établissement de Cannes.Ces satellites de seconde génération sont plus gros : 700 kg au lieu de 440 kg et ont une durée de vie prévisionnelle de 15 ans au lieu de 7,5 ans.La vitesse de transmission des données passe de 9 6 kb/s à 1 Mb/s dans le sens descendant et 256 kb/s dans le sens montant.Le projet représente 621 M€ pour les 48 satellites, soit 13 M€ pièce et 40 M€ pour le déploiement.Ce programme subit des premières vicissitudes dues à la crise financière de 2007-2009, obligeant la Coface à intervenir garantissant un prêt bancaire de 574 M€ permettant de terminer la constellation. Finalement, en juillet 2009, Globalstar, Inc obtient le financement complet de sa constellation permettant la signature d’un avenant au contrat initial précisant notamment les nouvelles conditions de production et le calendrier de livraison des satellites pour permettre un démarrage des lancements de la constellation dès 2010,.Le 13 septembre 2012, Globalstar commande six satellites supplémentaires à Thales Alenia Space, pour un montant de 149,9 M€, devant être lancés en 2015.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3919229 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 11581 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 47 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108799302 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:domaine
prop-fr:lancement
  • à partir de l'automne 2010
prop-fr:lanceurs
prop-fr:localisation
  • 6 (xsd:integer)
prop-fr:organisation
  • Client : Globalstar, Inc ; maître d'oeuvre : Thales Alenia Space
prop-fr:programme
  • Constellation de satellites de télécommunication
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Globalstar seconde génération est la constellation de seconde génération des satellites Globalstar.Elle est déployée à partir du troisième trimestre 2010.Ces 48 satellites (dits GB2), destinés à remplacer ceux de première génération, déjà en orbite circulaire inclinée à 52 degrés, à une altitude de 1 414 km, sont lancés par grappe de six par huit fusées Soyouz à partir du nouveau pas de tir du Centre spatial guyanais, en 2010-2011.La réalisation des satellites a été attribuée à Alcatel Alenia Space, devenue Thales Alenia Space (TAS), dans l'établissement de Cannes.Ces satellites de seconde génération sont plus gros : 700 kg au lieu de 440 kg et ont une durée de vie prévisionnelle de 15 ans au lieu de 7,5 ans.La vitesse de transmission des données passe de 9 6 kb/s à 1 Mb/s dans le sens descendant et 256 kb/s dans le sens montant.Le projet représente 621 M€ pour les 48 satellites, soit 13 M€ pièce et 40 M€ pour le déploiement.Ce programme subit des premières vicissitudes dues à la crise financière de 2007-2009, obligeant la Coface à intervenir garantissant un prêt bancaire de 574 M€ permettant de terminer la constellation.
rdfs:label
  • Globalstar seconde génération
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of