Le ginō-shō (技能賞, ginō-shō?, lit. « prix de la technique ») est l'un des trois sanshō que peut recevoir un lutteur sumo durant un tournoi. Il récompense la technique.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le ginō-shō (技能賞, ginō-shō?, lit. « prix de la technique ») est l'un des trois sanshō que peut recevoir un lutteur sumo durant un tournoi. Il récompense la technique. Un lutteur ayant fini avec une majorité de victoires et ayant utilisé des techniques (kimarite) variées et/ou rares pour remporter ses combats peut prétendre au ginō-shō.Depuis 1947, 112 lutteurs différents ont remporté au moins un ginō-shō, le record étant détenu par le lutteur Tsurugamine, qui remporta 10 ginō-shō entre janvier 1956 et septembre 1966.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1652468 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 22341 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 386 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 105554361 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le ginō-shō (技能賞, ginō-shō?, lit. « prix de la technique ») est l'un des trois sanshō que peut recevoir un lutteur sumo durant un tournoi. Il récompense la technique.
rdfs:label
  • Ginō-shō
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of