Property Value
dbo:abstract
  • La gastrine est une hormone sécrétée par les cellules G de la muqueuse pylorique de l'estomac (le pylore est le sphincter situé dans la partie inférieure de l'estomac), le duodénum et le pancréas. Cette hormone stimule la sécrétion d'acide (HCl) dans le fundus gastrique. La gastrine a également un effet direct sur la sécrétion de HCl par les cellules pariétales via le récepteur CCK-B. Elle stimule aussi le renouvellement cellulaire dans l'épithélium intestinal et dans l'estomac. L'hypersécrétion chronique de gastrine conduit au Syndrome de Zollinger-Ellison (hypersécrétion acide) et à une anémie pernicieuse . Elle est souvent induite par une infection chronique par la bactérie Helicobacter pylori. Un marqueur de cette hypersécrétion est l'hypergastrinémie, un taux excessif dans le sérum sanguin : entre 150 pg/mL environ (considéré comme normal) jusqu'à parfois 1000 pg/mL . Il existe d'autres petits peptides à activité gastrinique. (fr)
  • La gastrine est une hormone sécrétée par les cellules G de la muqueuse pylorique de l'estomac (le pylore est le sphincter situé dans la partie inférieure de l'estomac), le duodénum et le pancréas. Cette hormone stimule la sécrétion d'acide (HCl) dans le fundus gastrique. La gastrine a également un effet direct sur la sécrétion de HCl par les cellules pariétales via le récepteur CCK-B. Elle stimule aussi le renouvellement cellulaire dans l'épithélium intestinal et dans l'estomac. L'hypersécrétion chronique de gastrine conduit au Syndrome de Zollinger-Ellison (hypersécrétion acide) et à une anémie pernicieuse . Elle est souvent induite par une infection chronique par la bactérie Helicobacter pylori. Un marqueur de cette hypersécrétion est l'hypergastrinémie, un taux excessif dans le sérum sanguin : entre 150 pg/mL environ (considéré comme normal) jusqu'à parfois 1000 pg/mL . Il existe d'autres petits peptides à activité gastrinique. (fr)
dbo:wikiPageID
  • 485836 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 8183 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 188444939 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:auteur
  • Pierre Poitras (fr)
  • Pierre Poitras (fr)
prop-fr:date
  • 2016 (xsd:integer)
prop-fr:etAl.
  • oui (fr)
  • oui (fr)
prop-fr:langue
  • Français (fr)
  • Français (fr)
prop-fr:lieu
  • Canada (fr)
  • Canada (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 425 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • 52 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • L'appareil digestif : Des sciences fondamentales à la clinique (fr)
  • L'appareil digestif : Des sciences fondamentales à la clinique (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Les Presses de l’Université de Montréal (fr)
  • Les Presses de l’Université de Montréal (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La gastrine est une hormone sécrétée par les cellules G de la muqueuse pylorique de l'estomac (le pylore est le sphincter situé dans la partie inférieure de l'estomac), le duodénum et le pancréas. Cette hormone stimule la sécrétion d'acide (HCl) dans le fundus gastrique. La gastrine a également un effet direct sur la sécrétion de HCl par les cellules pariétales via le récepteur CCK-B. Elle stimule aussi le renouvellement cellulaire dans l'épithélium intestinal et dans l'estomac. Il existe d'autres petits peptides à activité gastrinique. (fr)
  • La gastrine est une hormone sécrétée par les cellules G de la muqueuse pylorique de l'estomac (le pylore est le sphincter situé dans la partie inférieure de l'estomac), le duodénum et le pancréas. Cette hormone stimule la sécrétion d'acide (HCl) dans le fundus gastrique. La gastrine a également un effet direct sur la sécrétion de HCl par les cellules pariétales via le récepteur CCK-B. Elle stimule aussi le renouvellement cellulaire dans l'épithélium intestinal et dans l'estomac. Il existe d'autres petits peptides à activité gastrinique. (fr)
rdfs:label
  • Gastrine (fr)
  • Gastrine (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of