Gaston Ferdière (1907-1990) est un poète et médecin français, qui fut proche des surréalistes.Médecin, chef du service de psychiatrie de l'asile de Rodez où a été interné Antonin Artaud de 1943 à 1946, Gaston Ferdière a souvent été critiqué. À commencer par Artaud qui écrit de lui : « Le Dr Ferdière m’a imposé 50 fois en 3 ans les affres de l’électrochoc afin de me faire perdre la mémoire de mon moi qu’il trouvait beaucoup trop conscient.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Gaston Ferdière (1907-1990) est un poète et médecin français, qui fut proche des surréalistes.Médecin, chef du service de psychiatrie de l'asile de Rodez où a été interné Antonin Artaud de 1943 à 1946, Gaston Ferdière a souvent été critiqué. À commencer par Artaud qui écrit de lui : « Le Dr Ferdière m’a imposé 50 fois en 3 ans les affres de l’électrochoc afin de me faire perdre la mémoire de mon moi qu’il trouvait beaucoup trop conscient. »Ferdière répond : « Il (Artaud) m'accuse d’être un barbare, un bourreau… Tout médecin qui est passé dans un hôpital psychiatrique a été l’objet de cette réclamation là, cent fois, mille fois (…) J’appartiens à un corps de métier qui est toujours attaqué. Si un malade se suicide, c’est de notre faute. Si nous le libérons trop tôt et que le surlendemain il tue quelqu’un, c’est de notre faute. »Il a aussi eu pour amis Hans Bellmer et Unica Zürn, qui fut sa patiente.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2045803 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3228 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 21 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 88999032 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Gaston Ferdière (1907-1990) est un poète et médecin français, qui fut proche des surréalistes.Médecin, chef du service de psychiatrie de l'asile de Rodez où a été interné Antonin Artaud de 1943 à 1946, Gaston Ferdière a souvent été critiqué. À commencer par Artaud qui écrit de lui : « Le Dr Ferdière m’a imposé 50 fois en 3 ans les affres de l’électrochoc afin de me faire perdre la mémoire de mon moi qu’il trouvait beaucoup trop conscient.
rdfs:label
  • Gaston Ferdière
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of