La Gécamines, ou Société générale des carrières et des mines, est une société d'État gérant et exploitant une grande partie des exploitations minières de la province du Katanga située sur de vastes gisements miniers du « Copperbelt » qui en ont fait durant un siècle au moins le poumon économique d'une série d’États qui ont donné l'actuelle République démocratique du Congo.Elle fut créée en 1966 pour remplacer l'Union minière du Haut Katanga et mobilise en 2013 environ 10 000 employés selon le site internet de l'entreprise consulté le 2013-03-16 travaillant dans les hôpitaux, écoles, cercles récréatifs, guest houses, restaurants pour agents et visiteurs, mais surtout dans plusieurs sites industriels et concessions dont les sièges sont à Lubumbashi, Likasi (à 120 km de Lubumbashi) et Kolwezi (à près de 300 km de Lubumbashi).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La Gécamines, ou Société générale des carrières et des mines, est une société d'État gérant et exploitant une grande partie des exploitations minières de la province du Katanga située sur de vastes gisements miniers du « Copperbelt » qui en ont fait durant un siècle au moins le poumon économique d'une série d’États qui ont donné l'actuelle République démocratique du Congo.Elle fut créée en 1966 pour remplacer l'Union minière du Haut Katanga et mobilise en 2013 environ 10 000 employés selon le site internet de l'entreprise consulté le 2013-03-16 travaillant dans les hôpitaux, écoles, cercles récréatifs, guest houses, restaurants pour agents et visiteurs, mais surtout dans plusieurs sites industriels et concessions dont les sièges sont à Lubumbashi, Likasi (à 120 km de Lubumbashi) et Kolwezi (à près de 300 km de Lubumbashi). Gecamines et les entreprises qui l'ont précédé ont été économiquement et politiquement dominants dans la région et dans la province du Katanga, source de la fortune minière de Kolwezi et longtemps présente "de la vie à la mort" pour la plupart des katangais, situation qui a changé après la privatisation et surtout dans les années 1990, entraînant des conflits entre les nouvelles joint-ventures, filiales privées et la population, au détriment de l'État selon certains auteurs, qui s'est vu privé d'une partie de ses recettes fiscales.En 2010 le Canadien Paul Fortin qui misait sur un partenariat avec la Chine, démissionne après 6 ans de gestion. Il est remplacé par Albert Yuma Mulimbi. Elle exploite divers minerais, dont de cuivre, de cobalt et d'uranium, en concurrence avec le groupe aux pratiques controversées voire illégales Glencore, actif dans la province du Katanga via Kamoto Copper Company (KCC) dont Katanga Mining Limited (KML) détient 75 % des parts sociales et à propos des pratiques duquel plusieurs ONG suisses et internationales de même que la Ligue Congolaise de lutte contre la Corruption (LICOCO) ont souhaité des enquêtes plus approfondies.
  • La Générale des Carrières et des Mines, (GCM) often called simply Gécamines, is a Congolese metals and mineral trading company. A diversified mining organization based in Lubumbashi, it is a state-controlled corporation existing under Congolese law. Founded in 1966 and a forerunner of the Union Minière du Haut Katanga, Gecamines is engaged in the exploration, research, exploitation and production of mineral deposits including copper, cobalt, tin, gold, zinc, among others. One of the largest mining companies in Africa, and the biggest in the Democratic Republic of Congo, Gécamines sits on the world's greatest deposit of cobalt and is the eighth-largest producer of copper in the world. Copper mines in which Gécamines has a major interests include, but are not limited to, Kambove, Kipushi, Kamfundwa and Kolwezi. Located in the mineral-rich Katanga Province, Gécamines is currently going through a $3 billion reorganization Strategic Development Plan (2012-2016) with the main objective of repositioning itself as one of the world's top mining majors, mainly by focusing on core strategic assets in which the company has majority shares. In order to boost its production and regain its lost lustre, it has also recently forged partnerships and joint ventures with companies such as Anglo-Swiss Glencore International, American giant Freeport-McMoran and London-based Eurasian Natural Resources Corporation.
  • Gécamines (Générale des Carrières et Mines, früher Union Minière du Haut Katanga) ist die Bezeichnung eines Bergbauunternehmens und des zugehörigen Bergbaukomplexes in der Provinz Katanga in der Demokratischen Republik Kongo. In dem Komplex, der Ausmaße von bis zu 300 km Länge und 70 km Breite hat, werden hauptsächlich Kupfer- und Cobalterze abgebaut.Die seit 1966 verstaatlichte Anlage erwirtschaftete teilweise 70 % der Exporteinnahmen des Landes. Die Abbaumengen beliefen sich in den 70er Jahren auf jährlich bis zu 700.000 Tonnen Kupfer und 18.000 Tonnen Cobalt. Die anfangs Gewinn bringende Anlage hatte seit 1971 mit den stark fallenden Kupferpreisen zu kämpfen. Dies führte schließlich zu einer Verringerung der Abbaukapazitäten auf rund 30.000 Tonnen Kupfer und 3.000 Tonnen Cobalt im Jahr 1994.
  • Gécamines, voluit La Générale des Carrières et Mines, is het staatsbedrijf in de Democratische Republiek Congo dat instaat voor het beheer en de exploitatie van de mijnen (ondergronds) en groeves (open-pit, uitgravingen). De onderneming is vooral actief in de zuidoostelijke provincie Katanga, waar het koper, zink, tin, kobalt en uraniummijnen bezit. De hoofdzetel van het bedrijf ligt in Lubumbashi, hoofdplaats van Katanga. Het bedrijf werd in 1967 opgericht, nadat dictator Mobutu de Union Minière de Haut-Katanga nationaliseerde, een ex-koloniale maatschappij die de mijnen in bezit had.Katanga heeft één van de grootste voorraden van natuurlijke rijkdommen op aarde, vooral dan inzake koper. Niet alleen is het (koper)bekken zeer groot, de percentages van de ertsen in de grond zijn de hoogste op aarde. Toch heeft het bedrijf een enorme financiële put. Dit komt door het jarenlange financiële wanbeheer en corruptie, gevolgd door de burgeroorlog in Congo.De export van mijnproducten is door deze problemen sinds het begin van de jaren '90 volledig in elkaar gezakt: 1989: 440 850 ton koper, 54 043 ton zink 1994: 32 400 ton koper, 2 515 ton zink, 3 600 ton kobalt 2003: 16 172 ton koper, 1 200 ton kobaltDoor een hele reeks maatregelen en nieuwe joint ventures met buitenlandse bedrijven probeert men het tij te doen keren en kunnen in de volgende jaren bepaalde mijnen opnieuw worden heropgestart, zoals de Kamotomijn, één van de grootste koper- en kobaltmijnen van Afrika.
dbpedia-owl:country
dbpedia-owl:formationYear
  • 1966-01-01 (xsd:date)
dbpedia-owl:headquarter
dbpedia-owl:industry
dbpedia-owl:keyPerson
dbpedia-owl:legalForm
dbpedia-owl:numberOfEmployees
  • 0 (xsd:integer)
dbpedia-owl:product
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 400661 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 26666 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 94 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109945634 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:dateDeCréation
  • 1966 (xsd:integer)
prop-fr:dateDeMiseÀJour
  • 2013-03-16 (xsd:date)
prop-fr:directionActuelle
  • Kalej Nkand
prop-fr:effectif
  • environ 12 000 personnes récemment passées à 10.000
prop-fr:formeJuridique
  • société d'état, privatisée en 2010.
prop-fr:logo
  • GCM2.jpg
prop-fr:nom
  • Générale des Carrières et des Mines
prop-fr:nomEtLogo
  • Gécamines
prop-fr:personnagesClés
prop-fr:produits
  • Cuivre, étain, cobalt, zinc
prop-fr:secteursD'activités
prop-fr:siteWeb
prop-fr:siège(pays)_
  • République démocratique du Congo
prop-fr:siège(ville)_
  • 419 (xsd:integer)
  • Lubumbashi
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La Gécamines, ou Société générale des carrières et des mines, est une société d'État gérant et exploitant une grande partie des exploitations minières de la province du Katanga située sur de vastes gisements miniers du « Copperbelt » qui en ont fait durant un siècle au moins le poumon économique d'une série d’États qui ont donné l'actuelle République démocratique du Congo.Elle fut créée en 1966 pour remplacer l'Union minière du Haut Katanga et mobilise en 2013 environ 10 000 employés selon le site internet de l'entreprise consulté le 2013-03-16 travaillant dans les hôpitaux, écoles, cercles récréatifs, guest houses, restaurants pour agents et visiteurs, mais surtout dans plusieurs sites industriels et concessions dont les sièges sont à Lubumbashi, Likasi (à 120 km de Lubumbashi) et Kolwezi (à près de 300 km de Lubumbashi).
  • Gécamines (Générale des Carrières et Mines, früher Union Minière du Haut Katanga) ist die Bezeichnung eines Bergbauunternehmens und des zugehörigen Bergbaukomplexes in der Provinz Katanga in der Demokratischen Republik Kongo. In dem Komplex, der Ausmaße von bis zu 300 km Länge und 70 km Breite hat, werden hauptsächlich Kupfer- und Cobalterze abgebaut.Die seit 1966 verstaatlichte Anlage erwirtschaftete teilweise 70 % der Exporteinnahmen des Landes.
  • Gécamines, voluit La Générale des Carrières et Mines, is het staatsbedrijf in de Democratische Republiek Congo dat instaat voor het beheer en de exploitatie van de mijnen (ondergronds) en groeves (open-pit, uitgravingen). De onderneming is vooral actief in de zuidoostelijke provincie Katanga, waar het koper, zink, tin, kobalt en uraniummijnen bezit. De hoofdzetel van het bedrijf ligt in Lubumbashi, hoofdplaats van Katanga.
  • La Générale des Carrières et des Mines, (GCM) often called simply Gécamines, is a Congolese metals and mineral trading company. A diversified mining organization based in Lubumbashi, it is a state-controlled corporation existing under Congolese law. Founded in 1966 and a forerunner of the Union Minière du Haut Katanga, Gecamines is engaged in the exploration, research, exploitation and production of mineral deposits including copper, cobalt, tin, gold, zinc, among others.
rdfs:label
  • Gécamines
  • Gécamines
  • Gécamines
  • Gécamines
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Générale des Carrières et des Mines
  • (Sigle : GCM)
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:exploitant of
is foaf:primaryTopic of