Property Value
dbo:abstract
  • Un fronton est un mur contre lequel on joue à la pelote basque. C'est un élément architectural présent dans la quasi-totalité des villes et villages du Pays basque français et, dans une moindre mesure, dans les régions limitrophes. Par extension, dans le langage courant, il peut désigner tous les murs de frappe (frontis) présents dans les différentes installations dédiées à la pelote basque dont les noms exacts sont : * fronton place libre (plaza en basque) ; * fronton mur à gauche (appelé simplement frontón en espagnol et pilotaleku, « lieu de la pelote », en basque) ; * trinquet (du triquet, sorte de battoir fort étroit, dont on se sert pour jouer à la paume) ; * fronton argentin (variante développée essentiellement en Argentine) ; * fronton cubain (variante développée essentiellement à Cuba et au Mexique) ; * etc. La forme et les dimensions diffèrent énormément selon la situation géographique et la date de construction. Actuellement les aires de jeux sont normalisées par les différentes fédérations nationales ou régionales. La Fédération internationale de pelote basque (FIPV) reconnaît quatre aires de jeu (trinquet international, murs à gauche de 30 m, 36 m et 54 m). (fr)
  • Un fronton est un mur contre lequel on joue à la pelote basque. C'est un élément architectural présent dans la quasi-totalité des villes et villages du Pays basque français et, dans une moindre mesure, dans les régions limitrophes. Par extension, dans le langage courant, il peut désigner tous les murs de frappe (frontis) présents dans les différentes installations dédiées à la pelote basque dont les noms exacts sont : * fronton place libre (plaza en basque) ; * fronton mur à gauche (appelé simplement frontón en espagnol et pilotaleku, « lieu de la pelote », en basque) ; * trinquet (du triquet, sorte de battoir fort étroit, dont on se sert pour jouer à la paume) ; * fronton argentin (variante développée essentiellement en Argentine) ; * fronton cubain (variante développée essentiellement à Cuba et au Mexique) ; * etc. La forme et les dimensions diffèrent énormément selon la situation géographique et la date de construction. Actuellement les aires de jeux sont normalisées par les différentes fédérations nationales ou régionales. La Fédération internationale de pelote basque (FIPV) reconnaît quatre aires de jeu (trinquet international, murs à gauche de 30 m, 36 m et 54 m). (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 123650 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 21413 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190111389 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Un fronton est un mur contre lequel on joue à la pelote basque. C'est un élément architectural présent dans la quasi-totalité des villes et villages du Pays basque français et, dans une moindre mesure, dans les régions limitrophes. Par extension, dans le langage courant, il peut désigner tous les murs de frappe (frontis) présents dans les différentes installations dédiées à la pelote basque dont les noms exacts sont : (fr)
  • Un fronton est un mur contre lequel on joue à la pelote basque. C'est un élément architectural présent dans la quasi-totalité des villes et villages du Pays basque français et, dans une moindre mesure, dans les régions limitrophes. Par extension, dans le langage courant, il peut désigner tous les murs de frappe (frontis) présents dans les différentes installations dédiées à la pelote basque dont les noms exacts sont : (fr)
rdfs:label
  • Fronton (pelote basque) (fr)
  • Fronton (pelote basque) (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of