François Van Aerden (né le 19 septembre 1882 à Anvers-mort le 1er septembre 1944 à Lougé-sur-Maire), est un diplomate belge.Vice-consul de Belgique au Havre avant-guerre, l'Anversois François Van Aerden et sa famille se réfugient dans l'Orne, à Rânes, sous l'occupation. Engagé de force comme interprète de l'organisation Todt pour le commerce de bois, au lieu-dit la Forêterie à Rânes, il est enlevé le premier septembre 1944, et exécuté le matin même, criblé de balles à Lougé-sur-Maire.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • François Van Aerden (né le 19 septembre 1882 à Anvers-mort le 1er septembre 1944 à Lougé-sur-Maire), est un diplomate belge.Vice-consul de Belgique au Havre avant-guerre, l'Anversois François Van Aerden et sa famille se réfugient dans l'Orne, à Rânes, sous l'occupation. Engagé de force comme interprète de l'organisation Todt pour le commerce de bois, au lieu-dit la Forêterie à Rânes, il est enlevé le premier septembre 1944, et exécuté le matin même, criblé de balles à Lougé-sur-Maire. Dans le contexte trouble de la Libération où l'état de droit n'est pas encore rétabli, la bande incriminée de Joué-du-Plain prétexte, pour justifier cette exécution, une illusoire dénonciation de dépôt d'armes au lieu-dit la Noëve, qui après l'enquête s'avèrera fallacieuse.À l'époque, tout le bourg connaissait les auteurs de l'assassinat, lesquels s'en étaient vantés, gendarmes compris. Cependant, chacun se taisait, par peur de représailles.Encore aujourd'hui, sa mort demeure un mystère, malgré une enquête tardive de la police judiciaire de Rouen dont le commissaire Reclus conclut en 1953 que Jacques Foccart et son associé Henri Tournet sont les bénéficiaires de cette disparition, Van Aerden étant un témoin gênant du commerce illicite de l'entreprise forestière. D'autres témoins ont été séquestrés et intimidés à la Libération, tel le coiffeur chez qui Foccart et Van Aerden passaient les appels téléphoniques à la Todt de Saint-Malo dont dépendait le détachement de Rânes.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2850704 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2404 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 21 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108674587 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 2008 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Jean-François Miniac
prop-fr:collection
  • Les Grandes Affaires criminelles
prop-fr:format
  • poche
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:lieu
  • Paris
prop-fr:pages
  • 336 (xsd:integer)
prop-fr:préface
  • Alain Lambert
prop-fr:titre
  • Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Éditions de Borée
dcterms:subject
rdfs:comment
  • François Van Aerden (né le 19 septembre 1882 à Anvers-mort le 1er septembre 1944 à Lougé-sur-Maire), est un diplomate belge.Vice-consul de Belgique au Havre avant-guerre, l'Anversois François Van Aerden et sa famille se réfugient dans l'Orne, à Rânes, sous l'occupation. Engagé de force comme interprète de l'organisation Todt pour le commerce de bois, au lieu-dit la Forêterie à Rânes, il est enlevé le premier septembre 1944, et exécuté le matin même, criblé de balles à Lougé-sur-Maire.
rdfs:label
  • François Van Aerden
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of