François Garasse, né à Angoulême en 1585 et mort à Poitiers le 19 juin 1631, fut en son temps un jésuite redouté de toute la sphère littéraire. Son père qui était ligueur, conspira contre le duc d'Épernon, gouverneur d'Angoulême pour Henri III, et fut tué à la porte du château, comme il essayait d'y pénétrer. En 1601, Garasse entra dans la compagnie de Jésus : il sollicita et obtint de ses supérieurs la permission de se livrer à la prédication.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • François Garasse, né à Angoulême en 1585 et mort à Poitiers le 19 juin 1631, fut en son temps un jésuite redouté de toute la sphère littéraire. Son père qui était ligueur, conspira contre le duc d'Épernon, gouverneur d'Angoulême pour Henri III, et fut tué à la porte du château, comme il essayait d'y pénétrer. En 1601, Garasse entra dans la compagnie de Jésus : il sollicita et obtint de ses supérieurs la permission de se livrer à la prédication. Il mit toute son énergie à lutter contre l'hérésie et le libertinage. Sa propension à la calomnie effraya, dit-on, l'ordre des Jésuites même, et il fut démenti par nombre de ses pairs. Son éloquence virulente servit toutefois l'ordre lors de sa querelle avec l'Université de Paris, opposant l'allégeance romaine des Jésuites au gallicanisme de la Sorbonne.Toute la vie de l'abbé Garasse fut tendue vers la dénonciation et la persécution du libertinage - au XVIIe siècle, le mot libertinage qualifie avant tout libertinage de pensée, qui peut entraîner une certaine liberté d'action dans les faits. Il s'implique dans la mise en accusation de Théophile de Viau, qui manqua à mener ce dernier au bûcher.On le retrouve à l'origine du long conflit entre jésuites et jansénistes, Saint Cyran, en 1626, ayant attiré avec succès l'attention de la censure sur un de ses écrits.
  • François Garasse (1585-1631) was a French Jesuit polemicist. He was known for intemperate attacks on other theologians and thinkers, including Lucilio Vanini and Pierre Charron, whom he called athée et le patriarche des esprits forts.He was born at Angoulême. At the Jesuit Collège Ste. Marthe in Poitiers in 1607-8, he taught Jean-Louis Guez de Balzac. He died at Poitiers, of the plague.He was himself made the target of an anti-Jesuit work of 1626 by Duvergier de Hauranne.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 850894 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 5794 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 45 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109185381 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • François Garasse, né à Angoulême en 1585 et mort à Poitiers le 19 juin 1631, fut en son temps un jésuite redouté de toute la sphère littéraire. Son père qui était ligueur, conspira contre le duc d'Épernon, gouverneur d'Angoulême pour Henri III, et fut tué à la porte du château, comme il essayait d'y pénétrer. En 1601, Garasse entra dans la compagnie de Jésus : il sollicita et obtint de ses supérieurs la permission de se livrer à la prédication.
  • François Garasse (1585-1631) was a French Jesuit polemicist. He was known for intemperate attacks on other theologians and thinkers, including Lucilio Vanini and Pierre Charron, whom he called athée et le patriarche des esprits forts.He was born at Angoulême. At the Jesuit Collège Ste. Marthe in Poitiers in 1607-8, he taught Jean-Louis Guez de Balzac. He died at Poitiers, of the plague.He was himself made the target of an anti-Jesuit work of 1626 by Duvergier de Hauranne.
rdfs:label
  • François Garasse
  • François Garasse
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of