François Claude Denis Aubert né le 24 avril 1778 à Langres, décédé le 17 août 1855, est un militaire français.Chevalier de l'empire par lettres patentes du 19 juin 1813, donataire sur le Mont-de-Milan le 15 mars 1810, Chevalier de la Légion d'Honneur.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • François Claude Denis Aubert né le 24 avril 1778 à Langres, décédé le 17 août 1855, est un militaire français.Chevalier de l'empire par lettres patentes du 19 juin 1813, donataire sur le Mont-de-Milan le 15 mars 1810, Chevalier de la Légion d'Honneur. Règlement d'armoiries : Parti (a) au premier de pourpre chargé d'un aubert d'argent (b) au deuxième d'argent à deux croix pattées de gueules, posées en pal (c) bordure de gueules au signe des chevaliers légionnaires posées au deuxième point en chef (d) pour livrées : les couleurs de l'écu. Hypothèses d’ajout patrimonial (majorat?): de Mouthiers, du Mouthiers, Aubert de Mouthiers, de Mouthiers, Moutiers, Mouthiers de Molay. Second Empire, Aubert de Molay, sénat, armée. Famille (paysanne et commerçante)sur Langres, région Châlon-sur-Saône/Bresse, Jura. Mentionné lors de la bataille de Wagram (La bataille de Wagram se déroule autour de l’île de Lobau sur le Danube les 5 et 6 juillet 1809 et a pour résultat la victoire de la Grande Armée française, sous le commandement de Napoléon Ier, sur l’armée autrichienne dirigée par l’archiduc Charles): L'artillerie à cheval a plusieurs pièces démontées; le colonel d’Aboville, le chef d'escadron Greiner et plusieurs autres officiers sont grièvement blessés. Dans la division des batteries du commandant Boulart, le capitaine Martin est mortellement frappé. Dans la division Pommereul, le lieutenant Coustard est tué. La gauche de la ligne des pièces se refuse alors légèrement et notre feu est repris avec toute son intensité sur toute la ligne et soutenu encore pendant plusieurs heures. Cependant l’artillerie autrichienne, beaucoup plus nombreuse que la nôtre, nous déborde à la gauche, de même qu'à la droite et son feu, de ce côté, nous fait le plus grand mal. « D'instant en instant, des files de servants, de chevaux, sont enlevées. » Le capitaine Aubert est blessé, le chef de bataillon Boulart est atteint au talon par un boulet de 12, heureusement à la fin de sa course et qui ne détermine qu'une contusion."Mémoires militaires du général baron Jean-François Boulart" (1776 – 1842).Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6101836 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2475 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 7 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106741008 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:date
  • mars 2012
prop-fr:tentative
  • avril 2013
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • François Claude Denis Aubert né le 24 avril 1778 à Langres, décédé le 17 août 1855, est un militaire français.Chevalier de l'empire par lettres patentes du 19 juin 1813, donataire sur le Mont-de-Milan le 15 mars 1810, Chevalier de la Légion d'Honneur.
rdfs:label
  • François Claude Denis Aubert de Mouthiers de Molay
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is foaf:primaryTopic of