Le français de Nouvelle-Calédonie, ou parler calédonien ou caldoche, diffère du français de France ou de la Métropole aussi bien par son accent que par ses emprunts à la mosaïque ethnique composant la société néo-calédonienne.Ses caractéristiques tiennent ses influences du français (celui des colons, des fonctionnaires civils et militaires, des bagnards ou forçats, des déportés politiques, de droit commun et de la Commune, souvent imagé et parfois grossier, considéré aujourd'hui comme vulgaire, mais qui constitue la base du parler néo-calédonien), des 28 langues vernaculaires kanaks, du tahitien, du wallisien, du javanais, du vietnamien, du bichelamar (Vanuatu) et de l'influence anglo-saxonne.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le français de Nouvelle-Calédonie, ou parler calédonien ou caldoche, diffère du français de France ou de la Métropole aussi bien par son accent que par ses emprunts à la mosaïque ethnique composant la société néo-calédonienne.Ses caractéristiques tiennent ses influences du français (celui des colons, des fonctionnaires civils et militaires, des bagnards ou forçats, des déportés politiques, de droit commun et de la Commune, souvent imagé et parfois grossier, considéré aujourd'hui comme vulgaire, mais qui constitue la base du parler néo-calédonien), des 28 langues vernaculaires kanaks, du tahitien, du wallisien, du javanais, du vietnamien, du bichelamar (Vanuatu) et de l'influence anglo-saxonne.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1740086 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 39580 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 103 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108195267 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le français de Nouvelle-Calédonie, ou parler calédonien ou caldoche, diffère du français de France ou de la Métropole aussi bien par son accent que par ses emprunts à la mosaïque ethnique composant la société néo-calédonienne.Ses caractéristiques tiennent ses influences du français (celui des colons, des fonctionnaires civils et militaires, des bagnards ou forçats, des déportés politiques, de droit commun et de la Commune, souvent imagé et parfois grossier, considéré aujourd'hui comme vulgaire, mais qui constitue la base du parler néo-calédonien), des 28 langues vernaculaires kanaks, du tahitien, du wallisien, du javanais, du vietnamien, du bichelamar (Vanuatu) et de l'influence anglo-saxonne.
rdfs:label
  • Français de Nouvelle-Calédonie
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:language of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:langue of
is skos:subject of
is foaf:primaryTopic of