Frédéric II de Hohenstaufen, né le 26 décembre 1194 à Jesi près d'Ancône et mort le 13 décembre 1250 à Fiorentino (près de San Severo) régna sur le Saint-Empire romain germanique de 1220 à 1250. Il fut roi de Germanie, roi de Sicile et roi de Jérusalem.Il connut des conflits permanents avec la papauté et se vit excommunié par deux fois. Le pape Grégoire IX l'appelait « l'Antéchrist ».Il parlait au moins six langues : le latin, le grec, le sicilien, l'arabe, le normand, l'allemand.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Frédéric II de Hohenstaufen, né le 26 décembre 1194 à Jesi près d'Ancône et mort le 13 décembre 1250 à Fiorentino (près de San Severo) régna sur le Saint-Empire romain germanique de 1220 à 1250. Il fut roi de Germanie, roi de Sicile et roi de Jérusalem.Il connut des conflits permanents avec la papauté et se vit excommunié par deux fois. Le pape Grégoire IX l'appelait « l'Antéchrist ».Il parlait au moins six langues : le latin, le grec, le sicilien, l'arabe, le normand, l'allemand. Il accueillait des savants du monde entier à sa cour, portait un grand intérêt aux mathématiques et aux beaux-arts, se livrait à des expériences scientifiques (parfois sur des êtres vivants), édifiait des châteaux dont il traçait parfois les plans. De par ses bonnes relations avec le monde musulman, il mena à bien la sixième croisade — la seule croisade pacifique — et fut le second à reconquérir les lieux saints de la chrétienté, après Godefroy de Bouillon.Dernier empereur de la dynastie des Hohenstaufen, il devint une légende. De ses contemporains, il reçut les surnoms de Stupor Mundi (la « Stupeur du monde ») et de « prodigieux transformateur des choses », au point qu'on attendit son retour après sa mort. Dans la conscience collective, il devint « l'Empereur endormi » dans les profondeurs d'une caverne, celui qui ne pouvait avoir disparu, celui qui dormait d'un sommeil magique dans le cratère de l'Etna. Son mythe personnel se confondit par la suite avec celui de son grand-père Frédéric Barberousse : la légende du XIIIe siècle se déplaça du volcan sicilien à la montagne du Kyffhäuser au XVe siècle, et Frédéric II fut remplacé par Frédéric Ier Barberousse. Son charisme était tel qu'au lendemain de sa mort, son fils, le futur roi Manfred Ier de Sicile, écrivit à un autre de ses fils, le roi Conrad IV, une lettre qui commençait par ces mots : « Le soleil du monde s'est couché, qui brillait sur les peuples, le soleil du droit, l'asile de la paix ».
dbpedia-owl:birthDate
  • 1194-12-26 (xsd:date)
dbpedia-owl:birthPlace
dbpedia-owl:bnfId
  • 12917252p
dbpedia-owl:child
dbpedia-owl:deathDate
  • 1250-12-13 (xsd:date)
dbpedia-owl:deathPlace
dbpedia-owl:dynasty
dbpedia-owl:occupation
dbpedia-owl:parent
dbpedia-owl:spouse
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:thumbnailCaption
  • Frédéric II et son faucon représentés dans son livre De arte venandi cum avibus (De l'art de chasser au moyen des oiseaux)
dbpedia-owl:viafId
  • 68960857
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 91084 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 38762 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 301 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 111053464 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:alignt
  • center
prop-fr:bnf
  • 1.2917252E7
prop-fr:charte
  • Monarque
prop-fr:conjoint
prop-fr:dateDeDécès
  • 1250-12-13 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1194-12-26 (xsd:date)
prop-fr:dynastie
prop-fr:emblème
  • Arms of the Holy Roman Emperor .svg
prop-fr:enfants
  • Henri Conrad Marguerite de Sicile Constance Manfred
prop-fr:fonction
prop-fr:fr
  • Marguerite de Sicile
prop-fr:jusqu'auFonction
  • 1216 (xsd:integer)
  • 1250 (xsd:integer)
prop-fr:lang
  • en
prop-fr:lieuDeDécès
  • Fiorentino
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:légende
  • Frédéric II et son faucon représentés dans son livre De arte venandi cum avibus
prop-fr:mère
prop-fr:nom
  • Frédéric II du Saint-Empire
prop-fr:prédécesseur
prop-fr:père
prop-fr:successeur
prop-fr:sépulture
prop-fr:texte
  • Marguerite de Sicile
prop-fr:titre
  • Ancêtres de Frédéric II du Saint-Empire
prop-fr:trad
  • Margaret of Sicily
prop-fr:type
  • personne
prop-fr:viaf
  • 68960857 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:worldcatid
  • lccn-n-80-15526
prop-fr:àPartirDuFonction
  • 1198 (xsd:integer)
  • 1212 (xsd:integer)
  • 1220 (xsd:integer)
  • 1225 (xsd:integer)
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Frédéric II de Hohenstaufen, né le 26 décembre 1194 à Jesi près d'Ancône et mort le 13 décembre 1250 à Fiorentino (près de San Severo) régna sur le Saint-Empire romain germanique de 1220 à 1250. Il fut roi de Germanie, roi de Sicile et roi de Jérusalem.Il connut des conflits permanents avec la papauté et se vit excommunié par deux fois. Le pape Grégoire IX l'appelait « l'Antéchrist ».Il parlait au moins six langues : le latin, le grec, le sicilien, l'arabe, le normand, l'allemand.
rdfs:label
  • Frédéric II du Saint-Empire
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Frédéric II du Saint-Empire
is dbpedia-owl:child of
is dbpedia-owl:firstOwner of
is dbpedia-owl:parent of
is dbpedia-owl:predecessor of
is dbpedia-owl:spouse of
is dbpedia-owl:successor of
is dbpedia-owl:type of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:avant of
is prop-fr:conjoint of
is prop-fr:enfants of
is prop-fr:propriétaireInitial of
is prop-fr:prédécesseur of
is prop-fr:père of
is prop-fr:successeur of
is foaf:primaryTopic of