Fernand Sorlot est le fondateur des Nouvelles Éditions latines en 1928, et l'éditeur d'une traduction française non autorisée de Mein Kampf en 1934. L'affaire lui valut un procès contre Adolf Hitler en 1936. Pendant l'occupation allemande, de même que Robert Denoël, sa maison d'édition s'ouvre au capital allemand.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Fernand Sorlot est le fondateur des Nouvelles Éditions latines en 1928, et l'éditeur d'une traduction française non autorisée de Mein Kampf en 1934. L'affaire lui valut un procès contre Adolf Hitler en 1936. Pendant l'occupation allemande, de même que Robert Denoël, sa maison d'édition s'ouvre au capital allemand. Il s'associe pour 800 000 francs au docteur List de Leipzig en vue de l'édition en commun de trois collections inédites : « Les écrivains du siècle », « Les chefs-d'œuvre » et « La vie européenne » et des huit études allemandes de la série « Regards sur l'histoire ».En 1948, il est condamné à vingt ans d'indignité nationale et à la confiscation de ses biens pour ses activités d'éditeur pendant l'occupation allemande.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4079310 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1220 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 7 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 82012390 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Fernand Sorlot est le fondateur des Nouvelles Éditions latines en 1928, et l'éditeur d'une traduction française non autorisée de Mein Kampf en 1934. L'affaire lui valut un procès contre Adolf Hitler en 1936. Pendant l'occupation allemande, de même que Robert Denoël, sa maison d'édition s'ouvre au capital allemand.
rdfs:label
  • Fernand Sorlot
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:fondateur(s)_ of
is foaf:primaryTopic of