Le minerai de fer suédois a été un facteur économique important dans le théâtre européen de la Seconde Guerre mondiale. Tant les Alliés et le Troisième Reich ont tenu à prendre le contrôle du district minier situé dans le nord de la Suède, autour des villes minières de Gällivare et Kiruna. L'importance de cette question s'est accru après d'autres sources d'approvisionnement de l'Allemagne aient été coupés par le blocus maritime britannique pendant la bataille de l'Atlantique.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le minerai de fer suédois a été un facteur économique important dans le théâtre européen de la Seconde Guerre mondiale. Tant les Alliés et le Troisième Reich ont tenu à prendre le contrôle du district minier situé dans le nord de la Suède, autour des villes minières de Gällivare et Kiruna. L'importance de cette question s'est accru après d'autres sources d'approvisionnement de l'Allemagne aient été coupés par le blocus maritime britannique pendant la bataille de l'Atlantique. Le projet franco-anglais de soutien à la Finlande dans la guerre d'Hiver, ainsi que l'occupation allemande du Danemark et de la Norvège (Opération Weserübung) ont été dans une large mesure motivés par la volonté d'empêcher l'accès à l'ennemi au fer, élément majeur pour la production d'acier, et essentiel en période de guerre.Winston Churchill, alors premier lord de l'Amirauté était particulièrement préoccupé par les exportations suédoises de minerai de fer en Allemagne, et a poussé le gouvernement britannique à prendre des mesures militaires pour mettre fin à ce commerce. Depuis le début de la guerre, Churchill tentait de convaincre ses collègues du Cabinet d'envoyer une flotte britannique dans la mer Baltique pour arrêter les navires en route vers l'Allemagne depuis les deux ports exportant le minerai de fer suédois, Luleå et Oxelösund. Le projet a été appelé "Opération Catherine" et a été planifiée par l'amiral de la flotte William Boyle, 12e comte de Cork. Cependant, des événements ont devancé ce projet et il a été annulé. Plus tard, lorsque les ports baltes ont gelé et les Allemands ont commencé à expédier le minerai de fer par le port norvégien de Narvik, Churchill a poussé pour que la Royal Navy mine la côte ouest de la Norvège afin d'empêcher les Allemands de naviguer à l'intérieur des eaux territoriales neutres et d'échapper aux mesures de contrôle alliée.
  • Swedish iron ore was an important economic factor in the European Theatre of World War II. Both the Allies and the Third Reich were keen on the control of the mining district in northernmost Sweden, surrounding the mining towns of Gällivare and Kiruna. The importance of this issue increased after other sources were cut off from Germany by the British sea blockade during the Battle of the Atlantic. Both the planned Anglo-French support of Finland in the Winter War, and the following German occupation of Denmark and Norway (Operation Weserübung) were to a large extent motivated by the wish to deny their respective enemies iron critical for wartime production of steel.Winston Churchill, then First Lord of the Admiralty was particularly concerned about Swedish exports of iron ore to Germany, and pushed for the British government to take military action to end the trade. From the beginning of the war Churchill tried to persuade his cabinet colleagues to send a British fleet into the Baltic Sea to stop shipping reaching Germany from the two Swedish iron ore ports, Luleå and Oxelösund. The project was called Project Catherine and was planned by Admiral of the Fleet William Boyle, 12th Earl of Cork. However, events overtook this project and it was canceled. Later, when the Baltic ports froze over and the Germans began shipping the iron ore from the Norwegian port of Narvik, Churchill pushed for the Royal Navy to mine the west coast of Norway to prevent the Germans travelling inside neutral territorial waters to escape Allied Contraband Control measures.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5908861 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 24433 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 76 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109971990 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le minerai de fer suédois a été un facteur économique important dans le théâtre européen de la Seconde Guerre mondiale. Tant les Alliés et le Troisième Reich ont tenu à prendre le contrôle du district minier situé dans le nord de la Suède, autour des villes minières de Gällivare et Kiruna. L'importance de cette question s'est accru après d'autres sources d'approvisionnement de l'Allemagne aient été coupés par le blocus maritime britannique pendant la bataille de l'Atlantique.
  • Swedish iron ore was an important economic factor in the European Theatre of World War II. Both the Allies and the Third Reich were keen on the control of the mining district in northernmost Sweden, surrounding the mining towns of Gällivare and Kiruna. The importance of this issue increased after other sources were cut off from Germany by the British sea blockade during the Battle of the Atlantic.
rdfs:label
  • Fer suédois durant la Seconde Guerre mondiale
  • Swedish iron mining during World War II
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of