Fandroana était la fête du Bain sacré, en usage autrefois chez les Merina du centre de Madagascar.Les traditions en attribuent l'invention au roi Ralambo au XVIe siècle mais la comparaison avec les usages des peuples d'Asie du Sud-Est (Indonésie) apparentés aux Merina montre qu'il s'agit en réalité de la perpétuation de l'ancienne fête des eaux.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Fandroana était la fête du Bain sacré, en usage autrefois chez les Merina du centre de Madagascar.Les traditions en attribuent l'invention au roi Ralambo au XVIe siècle mais la comparaison avec les usages des peuples d'Asie du Sud-Est (Indonésie) apparentés aux Merina montre qu'il s'agit en réalité de la perpétuation de l'ancienne fête des eaux. Chez les Merina cependant, le Fandroana (qui signifie littéralement "bain") dont la célébration durait près d'une semaine avait également englobé la fête du nouvel an. Il avait été longtemps célébré au début du mois d'Asaramanitra ou Alahamady, inaugurant l'année du calendrier lunaire. À partir de l'année 1884 cependant, la célébration du Fandroana culmina le 22 novembre, à la fois jour d'anniversaire de la naissance et de l'accès au trône de la reine Ranavalona III. Le Fandroana faisait également alors office de fête nationale du Royaume merina.Après l'abolition de la royauté en 1897, les autorités coloniales françaises le remplacèrent par la célébration du 14 juillet, célébrant en France la prise de la Bastille. Depuis cependant le milieu des années 1990, la célébration du Fandroana tend à revenir peu à peu par le biais des festivités de l'Alahamadibe.Portail de Madagascar Portail de Madagascar Portail des fêtes et des traditions Portail des fêtes et des traditions
  • The Fandroana, termed the Royal Bath by 19th century European historians, is the annual New Year's festival of the Merina people inhabiting the highlands of central Madagascar. The origins of the festival are preserved through oral history. According to folk legend, the wild zebu cattle that roamed the Highlands were first domesticated for food in Imerina under the reign of Ralambo. Different legends attribute the discovery that zebu were edible to the king's servant or to Ralambo himself. Ralambo is credited with founding the traditional ceremony of the fandroana to celebrate this discovery, although others have suggested he merely added certain practices to the celebration of a long-standing ritual.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 572454 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1447 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 13 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 105972415 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Fandroana était la fête du Bain sacré, en usage autrefois chez les Merina du centre de Madagascar.Les traditions en attribuent l'invention au roi Ralambo au XVIe siècle mais la comparaison avec les usages des peuples d'Asie du Sud-Est (Indonésie) apparentés aux Merina montre qu'il s'agit en réalité de la perpétuation de l'ancienne fête des eaux.
  • The Fandroana, termed the Royal Bath by 19th century European historians, is the annual New Year's festival of the Merina people inhabiting the highlands of central Madagascar. The origins of the festival are preserved through oral history. According to folk legend, the wild zebu cattle that roamed the Highlands were first domesticated for food in Imerina under the reign of Ralambo. Different legends attribute the discovery that zebu were edible to the king's servant or to Ralambo himself.
rdfs:label
  • Fandroana
  • Fandroana
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of