Les espaces de discussion de rue en Côte d’Ivoire étaient des regroupements de populations constituées à majorité de jeunes adultes, dans les rues d' Abidjan et dans certaines autres villes du pays. Ils étaient appelés « parlements », « agoras », « congrès » ou « grins » et étaient utilisés par certains partis politiques comme un moyen de diffusion de masse de propagande.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Les espaces de discussion de rue en Côte d’Ivoire étaient des regroupements de populations constituées à majorité de jeunes adultes, dans les rues d' Abidjan et dans certaines autres villes du pays. Ils étaient appelés « parlements », « agoras », « congrès » ou « grins » et étaient utilisés par certains partis politiques comme un moyen de diffusion de masse de propagande. Le caractère démocratique de ces espaces de discussion et leur rôle dans le jeu politique a nourri la controverse, de par l'impossibilité d'exprimer une opinion différente de celle énoncée. Ces espaces ont été rasés et interdits dans les jours qui ont suivi la prise de fonction d'Alassane Ouattara en avril 2011.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2463217 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 7299 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 33 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 104683055 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Les espaces de discussion de rue en Côte d’Ivoire étaient des regroupements de populations constituées à majorité de jeunes adultes, dans les rues d' Abidjan et dans certaines autres villes du pays. Ils étaient appelés « parlements », « agoras », « congrès » ou « grins » et étaient utilisés par certains partis politiques comme un moyen de diffusion de masse de propagande.
rdfs:label
  • Espaces de discussion de rue
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of