L'environnement en France est l'objet de réglementations et de politiques, et ce depuis le XVIIe siècle.La Convention d’Aarhus de 1998 et la directive européenne 2003/4/CE du 28 janvier 2003, l'accès du public à l'information environnementale imposent que toute personne sans avoir à justifier son identité puisse accéder à toute information environnementale détenue par une collectivité (dont l'État).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'environnement en France est l'objet de réglementations et de politiques, et ce depuis le XVIIe siècle.La Convention d’Aarhus de 1998 et la directive européenne 2003/4/CE du 28 janvier 2003, l'accès du public à l'information environnementale imposent que toute personne sans avoir à justifier son identité puisse accéder à toute information environnementale détenue par une collectivité (dont l'État). Depuis 1994, la France publie tous les 4 ans un rapport sur l’environnement dressant un panorama de l’état des différentes composantes de l’environnement (eau, air, sol, atmosphère, biodiversité, ressources naturelles), de leur évolution, des pressions qu’elles subissent, des expositions des personnes et des biens aux risques naturel, technologiques et environnementaux chroniques. Ce rapport aborde également les réponses mises en oeuvre pour relever les défis écologiques auxquels la société est confrontée. Depuis 1994, 6 éditions se sont succédé : 1994, 1998, 2002, 2006, 2010 et 2014. Ce rapport est depuis 2010 publié par le Service statistique du ministère en charge de l'écologie (Service de l'Observation et des Statistiques) depuis la disparition de l'IFEN en 2008. La sixième édition de ce rapport a été rendue publique le 5 décembre 2014.La France métropolitaine, située à la croisée de plusieurs zones biogéographiques dispose d'une grande diversité de paysages et de microclimats, mais ce sont les départements d'outre-mer qui abritent la plus grande biodiversité, avec notamment la Guyane. La France n'a pas pu tenir son objectif de stopper l'érosion de la biodiversité en 2010, et met à jour sa stratégie (à partir notamment des 3 journées de travail qui ont réuni environ 400 personnes à Chamonix en mai 2010)[réf. nécessaire]La France est régulièrement citée parmi les pays les plus respectueux de l'environnement au monde. Une étude américaine des universités de Yale et de Columbia classait la France de 2010 au 7e rang mondial pour l'environnement. En 2014, cette même étude classe désormais la France au 27e rang mondial.En revanche, l'empreinte écologique de la France était en 1999 de 5,26 hectares par personne, soit 2,8 fois la biocapacité mondiale qui est évaluée à 1,90 hectare par personne.Une charte de l'environnement a été promulguée en 2005, suivie du Grenelle de l'environnement en 2007.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 149306 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 21075 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 121 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110138081 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'environnement en France est l'objet de réglementations et de politiques, et ce depuis le XVIIe siècle.La Convention d’Aarhus de 1998 et la directive européenne 2003/4/CE du 28 janvier 2003, l'accès du public à l'information environnementale imposent que toute personne sans avoir à justifier son identité puisse accéder à toute information environnementale détenue par une collectivité (dont l'État).
rdfs:label
  • Environnement en France
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of