L’Encyclopédie du Mouvement wallon est une encyclopédie en quatre « tomes », publiée en français de 2000 à 2010 par l'Institut Jules-Destrée sous la direction de Paul Delforge, Philippe Destatte et Micheline Libon, et consacrée, comme son nom l'indique, au Mouvement wallon.L'ouvrage contient la biographie d'une longue liste de militants wallons qui ont œuvré pour la reconnaissance de la Wallonie politique depuis la fin du XIXe siècle, qu'il s'agisse de Premiers ministres, de lauréats du Prix Francqui, de parlementaires, de syndicalistes, de bourgmestres de grandes villes, de résistants assassinés, d'écrivains, de militants, ou d'autres.L'encyclopédie retrace aussi tous les événements importants qui ont jalonné la voie de l'autonomie wallonne, et comprend des articles consacrés aux différents partis politiques ou mouvements qui ont été importants à un moment ou un autre pour la Wallonie.La période couverte dans les trois premiers tomes (A à Z) va de 1880 à 1980, ce qui signifie que les personnes qui ont pu se révéler comme engagées dans le mouvement wallon de manière publique et significative après 1980 – tels Paul Ficheroulle ou Jacques Dubois – n'y figurent pas nécessairement.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L’Encyclopédie du Mouvement wallon est une encyclopédie en quatre « tomes », publiée en français de 2000 à 2010 par l'Institut Jules-Destrée sous la direction de Paul Delforge, Philippe Destatte et Micheline Libon, et consacrée, comme son nom l'indique, au Mouvement wallon.L'ouvrage contient la biographie d'une longue liste de militants wallons qui ont œuvré pour la reconnaissance de la Wallonie politique depuis la fin du XIXe siècle, qu'il s'agisse de Premiers ministres, de lauréats du Prix Francqui, de parlementaires, de syndicalistes, de bourgmestres de grandes villes, de résistants assassinés, d'écrivains, de militants, ou d'autres.L'encyclopédie retrace aussi tous les événements importants qui ont jalonné la voie de l'autonomie wallonne, et comprend des articles consacrés aux différents partis politiques ou mouvements qui ont été importants à un moment ou un autre pour la Wallonie.La période couverte dans les trois premiers tomes (A à Z) va de 1880 à 1980, ce qui signifie que les personnes qui ont pu se révéler comme engagées dans le mouvement wallon de manière publique et significative après 1980 – tels Paul Ficheroulle ou Jacques Dubois – n'y figurent pas nécessairement. Ceci sera en partie rectifié avec la publication, en 2010, d'un tome 4, consistant en une biographie de 425 « parlementaires et ministres de la Wallonie » de 1974 à 2009. L'intérêt de cet ouvrage est qu'il permet d'aborder, non seulement toute l'Histoire de la Wallonie, mais également toute l'Histoire de Belgique pour la période concernée. En effet, le Mouvement wallon ne s'est pas contenté de se mobiliser sur des matières touchant aux problèmes communautaires au sens restreint du mot, mais il s'est également toujours intéressé aux problèmes de société et aux problèmes nationaux et internationaux : instruction obligatoire, politique industrielle, politique sociale, contrôle des holdings, politique des alliances militaires, décolonisation du Congo, Question royale, laïcité de l'État, résistance à l'occupant, politique européenne, politique culturelle (dont Jules Destrée fut l'un des initiateurs), politique communale, investissements publics, unification des réseaux d'enseignements, police et gendarmerie, armée, etc.Dans les trois premiers tomes de l'encyclopédie, qui comptent près de 1 800 pages, on trouve un total de 6 600 entrées. Une édition, considérablement revue et augmentée par rapport à la version papier, a été publiée sur CD-ROM. Un tome 4, complémentaire, a été publié en 2010. Tome I (A-E), publié le 15 mars 2000, (ISBN 2-87035-017-1) Tome II (F-N), publié le 15 décembre 2000, (ISBN 2-87035-019-8) Tome III (O-Z), publié le 21 juin 2001, (ISBN 2-87035-021-X) éd. sur CD-ROM, publiée le 28 mars 2003, (ISBN 2-87035-028-7) Paul Delforge, Encyclopédie du Mouvement wallon, tome IV : Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), 2010, 600 pages.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 806244 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3461 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 21 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 90069022 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L’Encyclopédie du Mouvement wallon est une encyclopédie en quatre « tomes », publiée en français de 2000 à 2010 par l'Institut Jules-Destrée sous la direction de Paul Delforge, Philippe Destatte et Micheline Libon, et consacrée, comme son nom l'indique, au Mouvement wallon.L'ouvrage contient la biographie d'une longue liste de militants wallons qui ont œuvré pour la reconnaissance de la Wallonie politique depuis la fin du XIXe siècle, qu'il s'agisse de Premiers ministres, de lauréats du Prix Francqui, de parlementaires, de syndicalistes, de bourgmestres de grandes villes, de résistants assassinés, d'écrivains, de militants, ou d'autres.L'encyclopédie retrace aussi tous les événements importants qui ont jalonné la voie de l'autonomie wallonne, et comprend des articles consacrés aux différents partis politiques ou mouvements qui ont été importants à un moment ou un autre pour la Wallonie.La période couverte dans les trois premiers tomes (A à Z) va de 1880 à 1980, ce qui signifie que les personnes qui ont pu se révéler comme engagées dans le mouvement wallon de manière publique et significative après 1980 – tels Paul Ficheroulle ou Jacques Dubois – n'y figurent pas nécessairement.
rdfs:label
  • Encyclopédie du Mouvement wallon
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of