PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Eloy d'Amerval (ou Eloy) est un compositeur et poète (fl. 1455-1508), peut-être né à Amerval, dans le Pas-de-Calais, ou à Béthune, selon ses dires.Il apparaît tout d'abord en tant que chantre, tenant la partie de ténor, à la cour de Savoie, à partir de 1455, sous les ordres du compositeur Guillaume Dufay. Puis on le retrouve au château de Blois, au service du prince et poète Charles d'Orléans, de 1464 à 1465. Il fut ensuite « maître des enfants de chœur » (maître de chapelle) de la collégiale Saint-Aignan d'Orléans, de 1468 à 1471 au moins. Il semble que dans le courant des années 1470 (vers 1474-1475 ?), il ait travaillé pour la cour des Sforza, à Milan. En 1480, il était maître du chœur de l'église Saint-Hilaire le Grand, à Poitiers.De retour à Orléans (cathédrale Sainte-Croix), de 1482 à 1484, il écrivit des motets, chantés sur un texte double (latin et français), créés le 8 mai 1483, pour la fête de la ville, célébration annuelle de la délivrance d'Orléans du siège des anglais, le 8 mai 1429 par Jeanne d'Arc. Ces motets furent entendus jusqu'au milieu du XVIIe siècle (1646), au moins. Les textes ont été conservés, mais la musique est actuellement perdue.Outre cela, il reste de lui une messe polyphonique, à 5 voix, Dixerunt discipuli, basée sur l'antienne du Psaume 62 (secondes vêpres de l'Office de Saint-Martin de Tours). Très classiquement pour l'époque, la mélodie de l'antienne, traitée en cantus firmus, est placée au ténor (selon le principe de la messe à teneur). La date de composition de l'œuvre est inconnue, mais il est clair qu'elle l'a été avant 1473 (peut-être vers 1465, à l'époque où l'auteur chantait à la cour de Blois ?). De lui on a aussi conservé un long poème, de plus de 20 000 octosyllabes, Le livre de la deablerie (diablerie), qu'il entama en 1497 approximativement avant de le publier à Paris en 1508.Évoquant la messe d'Eloy en 1473, le compositeur et théoricien d'origine brabançonne Johannes Tinctoris (orléanais de 1460 à 1465) déclare son auteur : « in modis doctissimus », c'est-à-dire « très savant dans les modes » (dans le cas présent, les modes rythmiques). L'un et l'autre sont des représentants de l'école franco-flamande, qui dominait la musique de l'Europe occidentale à cette époque.Le 18 janvier 1505, prêtre à Châteaudun, Eloy d'Amerval est désigné comme exécuteur testamentaire par son fils, Guillaume d'Amerval.Une dizaine d'années après la publication du Livre de la deablerie, le compositeur Pierre Moulu donne encore le nom d'« Eloy », parmi ceux d'autres musiciens, dans le texte d'un motet à quatre voix : Mater floreat, œuvre qui apparaît, pour nous, dans un manuscrit offert à Laurent II de Médicis, à l'occasion de son mariage en 1518.
  • Eloy d'Amerval (actief omstreeks 1455 – 1508) was een Franse componist, zanger, zangmeester en dichter van de Renaissance. Hij behoorde tot de tweede generatie van de zogeheten Franco-Vlaamse School. Vrijwel zijn hele leven heeft hij doorgebracht in de Loire-vallei in Frankrijk. Uit zijn poëzie, en met name uit zijn indrukwekkende, uit 1508 daterende gedicht Le livre de la deablerie, kan worden opgemaakt dat hij de meest beroemde componisten van zijn tijd persoonlijk heeft leren kennen, al is er geen aanleiding toe om, geconfronteerd met zijn eigen oeuvre, hem als hun gelijke te beschouwen.
  • Eloy d'Amerval (fl. 1455 – 1508) was a French composer, singer, choirmaster, and poet of the Renaissance. He spent most of his life in the Loire Valley of France. From his poetic works, especially his enormous 1508 poem Le livre de la deablerie, it can be inferred that he knew most of the famous composers of the time, even though his own musical works never approached theirs in renown.
  • Eloy d'Amerval (Béthune, 1455 – 1508) è stato uno scrittore francese.Fu autore del poema Le livre de la diablerie (1508), incentrato su un dialogo tra Martin Lutero e Satana.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4742443 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 6161 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 89 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109401147 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Eloy d'Amerval (ou Eloy) est un compositeur et poète (fl. 1455-1508), peut-être né à Amerval, dans le Pas-de-Calais, ou à Béthune, selon ses dires.Il apparaît tout d'abord en tant que chantre, tenant la partie de ténor, à la cour de Savoie, à partir de 1455, sous les ordres du compositeur Guillaume Dufay. Puis on le retrouve au château de Blois, au service du prince et poète Charles d'Orléans, de 1464 à 1465.
  • Eloy d'Amerval (fl. 1455 – 1508) was a French composer, singer, choirmaster, and poet of the Renaissance. He spent most of his life in the Loire Valley of France. From his poetic works, especially his enormous 1508 poem Le livre de la deablerie, it can be inferred that he knew most of the famous composers of the time, even though his own musical works never approached theirs in renown.
  • Eloy d'Amerval (Béthune, 1455 – 1508) è stato uno scrittore francese.Fu autore del poema Le livre de la diablerie (1508), incentrato su un dialogo tra Martin Lutero e Satana.
  • Eloy d'Amerval (actief omstreeks 1455 – 1508) was een Franse componist, zanger, zangmeester en dichter van de Renaissance. Hij behoorde tot de tweede generatie van de zogeheten Franco-Vlaamse School. Vrijwel zijn hele leven heeft hij doorgebracht in de Loire-vallei in Frankrijk.
rdfs:label
  • Eloy d'Amerval
  • Eloy d'Amerval
  • Eloy d'Amerval
  • Eloy d'Amerval
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of