Edmond Edmond-Marie-Justin Caze, fils de Adolphe Léger François Eléonore Louis Caze (1798-1868), né à Toulouse le 16 septembre 1839, mort à Toutens le 10 septembre 1907, avocat, docteur en droit, président de la Société nationale à l'agriculture, président de l'administration des chemins de fer et homme politique français. Il est aussi le cousin germain de l'écrivain Robert Caze.Élu député de la Haute-Garonne de 1876 à 1885, puis de 1882 à 1906, il devient sénateur du même département en 1906.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Edmond Edmond-Marie-Justin Caze, fils de Adolphe Léger François Eléonore Louis Caze (1798-1868), né à Toulouse le 16 septembre 1839, mort à Toutens le 10 septembre 1907, avocat, docteur en droit, président de la Société nationale à l'agriculture, président de l'administration des chemins de fer et homme politique français. Il est aussi le cousin germain de l'écrivain Robert Caze.Élu député de la Haute-Garonne de 1876 à 1885, puis de 1882 à 1906, il devient sénateur du même département en 1906. Il est sous-secrétaire d'État à l'Agriculture du 16 mai 1878 au 3 février 1879 dans le Gouvernement Léon Gambetta.Il a été aussi conseiller général et maire de Toutens. Il acheter le château de Toutens vers 1860 et y vécut le reste de sa vie.Inscrit au barreau de Toulouse et conseiller général de la Haute-Garonne, il se présenta comme candidat républicain aux élections législatives de 1876 et fut élu au second tour de scrutin, le 5 mars, député de l'arrondissement de Villefranche. Il siégea dans la majorité républicaine, fut des 363, et sollicita le 14 octobre 1877 le renouvellement de son mandat, mais il échoua de 54 voix contre son ancien concurrent M. de Lamothe. L'élection ayant été annulée, la circonscription de Villefranche fut appelée une nouvelle fois aux urnes le 3 mars 1878 et Caze l'emporta - de Lamothe ne s'était pas représenté. Durant son mandat, Caze soutint le ministère Dufaure, vota pour l'amnistie partielle, pour l'invalidation de Blanqui, etc, et se représenta aux élections du 21 août 1881 ou il fut réélu. Il votera notamment pour les crédits de l'expédition au Tonkin mais contre l'élection des sénateurs au suffrage universel. Ses adversaires lui reprochèrent notamment sa participation, comme administateur, aux spéculations de diverses entreprises financières ou industrielles.Edmond Caze associé au baron Édouard Louis Joseph Empain sera le promoteur de plusieurs compagnies françaises de chemins de fer secondaires, et notamment de la compagnie des Chemins de fer économiques du Nord, de la Compagnie du chemin de fer de Pau-Oloron-Mauléon et du tramway de Bayonne à Biarritz , ainsi que des Chemins de fer sur routes d'Algérie. Portail de la politique française Portail de la politique française Portail de la Haute-Garonne Portail de la Haute-Garonne
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3438211 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3040 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 24 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110202393 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Edmond Edmond-Marie-Justin Caze, fils de Adolphe Léger François Eléonore Louis Caze (1798-1868), né à Toulouse le 16 septembre 1839, mort à Toutens le 10 septembre 1907, avocat, docteur en droit, président de la Société nationale à l'agriculture, président de l'administration des chemins de fer et homme politique français. Il est aussi le cousin germain de l'écrivain Robert Caze.Élu député de la Haute-Garonne de 1876 à 1885, puis de 1882 à 1906, il devient sénateur du même département en 1906.
rdfs:label
  • Edmond Caze
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:person of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:identité of
is foaf:primaryTopic of