EL3 (eau lourde n°3) est le troisième réacteur nucléaire à eau lourde français entré en divergence en juillet 1957. Localisé au Centre CEA de Saclay, il était destiné à étudier la résistance des matériaux (graphite, cartouche de combustible) à l'effet du rayonnement. Le flux neutronique d'EL3 étant dix fois plus élevé que celui d'EL2, il permettait de réduire les temps d'irradiation d'un facteur dix.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • EL3 (eau lourde n°3) est le troisième réacteur nucléaire à eau lourde français entré en divergence en juillet 1957. Localisé au Centre CEA de Saclay, il était destiné à étudier la résistance des matériaux (graphite, cartouche de combustible) à l'effet du rayonnement. Le flux neutronique d'EL3 étant dix fois plus élevé que celui d'EL2, il permettait de réduire les temps d'irradiation d'un facteur dix. En effet, la puissance d'EL3 est de 17,5 mégawatts tandis que EL2 atteignait 2,5 mégawatts.Le combustible d'EL3 était de l'uranium naturel légèrement enrichi. L'eau lourde était à la fois le modérateur et le caloporteur de la pile EL3.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7472649 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3208 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 17 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106823553 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
georss:point
  • 48.7247 2.14876
rdf:type
rdfs:comment
  • EL3 (eau lourde n°3) est le troisième réacteur nucléaire à eau lourde français entré en divergence en juillet 1957. Localisé au Centre CEA de Saclay, il était destiné à étudier la résistance des matériaux (graphite, cartouche de combustible) à l'effet du rayonnement. Le flux neutronique d'EL3 étant dix fois plus élevé que celui d'EL2, il permettait de réduire les temps d'irradiation d'un facteur dix.
rdfs:label
  • EL3
geo:lat
  • 48.724701 (xsd:float)
geo:long
  • 2.148760 (xsd:float)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of