Le Duché de Lyon est un ancien fief féodal du royaume de Lotharingie. Il n'est connu que par une mention de 855-856 indiquant que lors du partage de cette dernière Charles de Provence reçut alors la Provence et le duché de Lyon. Ce dernier était composé du comté de Lyon et celui de Vienne. Érigé ensuite en marquisat pour Gérard de Roussillon qui installa la capitale à Vienne, il fut ensuite intégré au royaume de Provence de Boson.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le Duché de Lyon est un ancien fief féodal du royaume de Lotharingie. Il n'est connu que par une mention de 855-856 indiquant que lors du partage de cette dernière Charles de Provence reçut alors la Provence et le duché de Lyon. Ce dernier était composé du comté de Lyon et celui de Vienne. Érigé ensuite en marquisat pour Gérard de Roussillon qui installa la capitale à Vienne, il fut ensuite intégré au royaume de Provence de Boson. L'ancien duché, passé pour un temps sous le contrôle des ducs d'Aquitaine, fut finalement absorbé par le royaume de Bourgogne et de Provence et se morcela ensuite à la mort de Louis III l'Aveugle.Le roi de Francie occidentale Raoul étendit opportunément sa souveraineté jusqu'aux rives du Rhône suite à l'appel du fils de Louis III, Charles-Constantin, héritier légitime mais évincé du défunt souverain du royaume de Provence. Le souverain franc affirmait ainsi son autorité sur le comté de Vienne, le Vivarais, l'Uzège et le Lyonnais. En 935, le comte de Vienne rendait hommage au roi de France mais se voyait contraint de reconnaitre l'autorité de Henri Ier. En 934, Hugues abandonna tout l'ancien royaume de Provence à Rodolphe II afin de conserver l'Italie. Ce dernier entama des négociation pour reprendre l'ancien duché de Lyon avec Raoul. Ce dernier accepte en 935, mais tous deux meurent peu après (936-937). À la mort de Rodolphe II, en 937, Hugues tenta de s'emparer de la succession. Le roi de Germanie Otton Ier s'empressa de faire couronner le jeune roi Conrad. En 939, la noblesse de l'ancienne Lotharingie menée par le duc Gislebert se soulève contre le nouveau roi Conrad et offre la souveraineté à Louis IV. Otton écrase la révolte et le remariage de la veuve du duc, Gerberge de Saxe la sœur d'Otton, avec le roi de France apporte la paix. Lors de l'entrevue de novembre 942 à Visé-sur-Meuse Otton Ier abandonna finalement l'Uzège, le Vivarais et apparemment la partie occidentale du lyonnais (le Forez) au roi Louis IV. L'ancien duché de Lyon apparaît alors placé sous la suzeraineté du puissant comte de Bourgogne Hugues le Noir.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4505201 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3280 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 41 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107984365 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le Duché de Lyon est un ancien fief féodal du royaume de Lotharingie. Il n'est connu que par une mention de 855-856 indiquant que lors du partage de cette dernière Charles de Provence reçut alors la Provence et le duché de Lyon. Ce dernier était composé du comté de Lyon et celui de Vienne. Érigé ensuite en marquisat pour Gérard de Roussillon qui installa la capitale à Vienne, il fut ensuite intégré au royaume de Provence de Boson.
rdfs:label
  • Duché de Lyon
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:type of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of