Property Value
dbo:abstract
  • La disposition des essieux d'un matériel roulant ferroviaire (locomotive, voiture ou wagon) concerne l'ensemble des organes compris entre les rails et la suspension élastique et constituant le train de roulement : roues, jantes, essieux, boîtes d'essieux, coussinets... Pour la description synthétique du nombre et de la disposition des essieux (avec le cas échéant la distinction entre essieux porteurs et essieux moteurs d'une locomotive), diverses conventions ont été adoptées. * La plus simple consiste à indiquer les essieux en partant de l'avant de la locomotive : le premier chiffre indique le nombre d'essieux porteurs non motorisés antérieurs, le deuxième le nombre d'essieux moteurs, le troisième le nombre d'essieux porteurs non motorisés postérieurs. Par exemple, la locomotive 89 du Strasburg Rail Road (Pennsylvanie) a un bogie porteur antérieur et trois essieux motorisés accouplés par une bielle, sa notation sera donc « 1-3-0 ». * Dans le système défini par l'UIC (Union internationale des chemins de fer) qui utilise des chiffres pour les essieux porteurs et des lettres pour les essieux moteurs, la notation de la même locomotive devient « 1C ». * Dans les pays anglo-saxons, la disposition des essieux est exprimée par le nombre de roues selon le système Whyte, du nom de Frederick Methvan Whyte, ingénieur néerlandais du New York Central. Dans la littérature anglaise cependant, il est presque toujours désigné comme le système White, et les deux orthographes sont considérées comme équivalentes. Par conséquent, dans le cas de l'exemple précédent, la notation sera « 2-6-0 » ou dans l'ancienne dénomination des machines à vapeur, « Mogul ». L'ajout d'un « T » majuscule indique la non-présence du tender : il s'agit alors d'une locomotive-tender. (fr)
  • La disposition des essieux d'un matériel roulant ferroviaire (locomotive, voiture ou wagon) concerne l'ensemble des organes compris entre les rails et la suspension élastique et constituant le train de roulement : roues, jantes, essieux, boîtes d'essieux, coussinets... Pour la description synthétique du nombre et de la disposition des essieux (avec le cas échéant la distinction entre essieux porteurs et essieux moteurs d'une locomotive), diverses conventions ont été adoptées. * La plus simple consiste à indiquer les essieux en partant de l'avant de la locomotive : le premier chiffre indique le nombre d'essieux porteurs non motorisés antérieurs, le deuxième le nombre d'essieux moteurs, le troisième le nombre d'essieux porteurs non motorisés postérieurs. Par exemple, la locomotive 89 du Strasburg Rail Road (Pennsylvanie) a un bogie porteur antérieur et trois essieux motorisés accouplés par une bielle, sa notation sera donc « 1-3-0 ». * Dans le système défini par l'UIC (Union internationale des chemins de fer) qui utilise des chiffres pour les essieux porteurs et des lettres pour les essieux moteurs, la notation de la même locomotive devient « 1C ». * Dans les pays anglo-saxons, la disposition des essieux est exprimée par le nombre de roues selon le système Whyte, du nom de Frederick Methvan Whyte, ingénieur néerlandais du New York Central. Dans la littérature anglaise cependant, il est presque toujours désigné comme le système White, et les deux orthographes sont considérées comme équivalentes. Par conséquent, dans le cas de l'exemple précédent, la notation sera « 2-6-0 » ou dans l'ancienne dénomination des machines à vapeur, « Mogul ». L'ajout d'un « T » majuscule indique la non-présence du tender : il s'agit alors d'une locomotive-tender. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 948324 (xsd:integer)
dbo:wikiPageInterLanguageLink
dbo:wikiPageLength
  • 8516 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 176114781 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La disposition des essieux d'un matériel roulant ferroviaire (locomotive, voiture ou wagon) concerne l'ensemble des organes compris entre les rails et la suspension élastique et constituant le train de roulement : roues, jantes, essieux, boîtes d'essieux, coussinets... Pour la description synthétique du nombre et de la disposition des essieux (avec le cas échéant la distinction entre essieux porteurs et essieux moteurs d'une locomotive), diverses conventions ont été adoptées. L'ajout d'un « T » majuscule indique la non-présence du tender : il s'agit alors d'une locomotive-tender. (fr)
  • La disposition des essieux d'un matériel roulant ferroviaire (locomotive, voiture ou wagon) concerne l'ensemble des organes compris entre les rails et la suspension élastique et constituant le train de roulement : roues, jantes, essieux, boîtes d'essieux, coussinets... Pour la description synthétique du nombre et de la disposition des essieux (avec le cas échéant la distinction entre essieux porteurs et essieux moteurs d'une locomotive), diverses conventions ont été adoptées. L'ajout d'un « T » majuscule indique la non-présence du tender : il s'agit alors d'une locomotive-tender. (fr)
rdfs:label
  • Disposition des essieux ferroviaires (fr)
  • Disposition des essieux ferroviaires (fr)
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of