Dirk Coster (Delft, 1887 - idem, 1956) était un essayiste, critique littéraire et auteur dramatique néerlandais.En faisant paraître en 1927 une anthologie de la poésie néerlandaise, qui connut plusieurs rééditions, et en fondant sa propre revue, où il publiait régulièrement ses comptes rendus critiques, il réussit à acquérir dans l’entre-deux-guerres un ascendant considérable auprès d’un très large public aux Pays-Bas.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Dirk Coster (Delft, 1887 - idem, 1956) était un essayiste, critique littéraire et auteur dramatique néerlandais.En faisant paraître en 1927 une anthologie de la poésie néerlandaise, qui connut plusieurs rééditions, et en fondant sa propre revue, où il publiait régulièrement ses comptes rendus critiques, il réussit à acquérir dans l’entre-deux-guerres un ascendant considérable auprès d’un très large public aux Pays-Bas. Sa démarche critique se caractérisait par la primauté accordée aux considérations morales, sociales et philosophiques, et, en corollaire, par une méconnaissance relative des aspects formels de la littérature. Une telle attitude le mit en conflit avec les partisans de l’art pour l’art, alors majoritaires dans les milieux littéraires néerlandais, pour qui tout texte ne parle jamais que de lui-même et pour qui la poésie ne doit obéir qu’à ses propres lois. Les adversaires de ceux-ci, tels que Du Perron et Ter Braak, qui admettaient la validité de critères de jugement moraux et philosophiques en littérature, n’en étaient pas davantage pour autant des alliés de Coster ― c’est d’ailleurs à Du Perron qu’il revint d’écrire contre lui en 1933 un véhément brûlot, dans lequel les prétentions moralisatrices et le ton emphatique de Coster était violemment attaqués et raillés. Peu après, son parti pris de toujours vouloir déceler derrière l’œuvre littéraire la personnalité de son auteur, le porta à se lancer dans une diatribe déplacée contre le roman Bint de Bordewijk, s’opiniâtrant notamment à voir dans les points de vue exprimés par les personnages de ce roman, qui se voulait une allégorie ― non une apologie ― du fascisme, le reflet des positions de l’écrivain lui-même. Déconsidéré et rejeté dans un isolement croissant, Coster vit son influence rapidement décliner à la fin des années 1930, et disparaître tout à fait après la guerre, au point de ne plus trouver d’éditeur pour publier ses études littéraires. Ses œuvres complètes, publiées à partir de 1961, constituent néanmoins un intéressant témoignage de l’intense vie littéraire néerlandaise des décennies 1920 et 1930.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5431043 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 18984 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 47 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 101674158 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Dirk Coster (Delft, 1887 - idem, 1956) était un essayiste, critique littéraire et auteur dramatique néerlandais.En faisant paraître en 1927 une anthologie de la poésie néerlandaise, qui connut plusieurs rééditions, et en fondant sa propre revue, où il publiait régulièrement ses comptes rendus critiques, il réussit à acquérir dans l’entre-deux-guerres un ascendant considérable auprès d’un très large public aux Pays-Bas.
rdfs:label
  • Dirk Coster (critique littéraire)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of