Le champ d’un objectif d’appareil de prises de vues fixes ou animées est déterminé au sol par un trapèze, dont la plus petite des bases parallèles est la largeur du photogramme sur la pellicule même (ou sur le capteur numérique) et la plus grande, la largeur du terrain vu par l’objectif aux limites de la netteté de l’image.La diagonale du champ est l’une ou l’autre des deux diagonales de ce trapèze.Aussi bien en documentaire qu’en fiction, le cinéaste peut composer le cadrage d’un plan dans lequel un sujet se déplace, schématiquement selon trois possibilités :· la prise de vues perpendiculaire au déplacement du sujet, dite frontale,· la prise de vues dans l'axe du déplacement du sujet dans la profondeur de champ, · la prise de vues où le déplacement du sujet s’effectue selon l’une ou l’autre des diagonales du champ.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le champ d’un objectif d’appareil de prises de vues fixes ou animées est déterminé au sol par un trapèze, dont la plus petite des bases parallèles est la largeur du photogramme sur la pellicule même (ou sur le capteur numérique) et la plus grande, la largeur du terrain vu par l’objectif aux limites de la netteté de l’image.La diagonale du champ est l’une ou l’autre des deux diagonales de ce trapèze.Aussi bien en documentaire qu’en fiction, le cinéaste peut composer le cadrage d’un plan dans lequel un sujet se déplace, schématiquement selon trois possibilités :· la prise de vues perpendiculaire au déplacement du sujet, dite frontale,· la prise de vues dans l'axe du déplacement du sujet dans la profondeur de champ, · la prise de vues où le déplacement du sujet s’effectue selon l’une ou l’autre des diagonales du champ. Ramenée au niveau pratique de la prise de vues au cinéma, les diagonales du champ sont déterminées par une ligne imaginaire entre le point d’entrée ou de sortie de champ au plus près de la caméra, aussi bien à droite qu’à gauche du cadre, et le point d’entrée ou de sortie de champ dans le lointain, cette fois aussi bien à gauche qu’à droite du cadre, avec ainsi une traversée du cadre de gauche à droite ou de droite à gauche. Par définition géométrique, chaque diagonale est plus longue que l’une ou l’autre des deux bases. Le déplacement du sujet en diagonale du champ est la trajectoire la plus longue que le sujet peut emprunter par rapport au cadrage de la caméra.Bien entendu, le réalisateur a la possibilité de mélanger les trois modes de déplacement des personnages dans ses prises de vues, et c’est en général la tendance dans le cinéma contemporain et celui d’aujourd’hui, notamment à travers le plan-séquence.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7496858 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 17477 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 54 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 100768301 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le champ d’un objectif d’appareil de prises de vues fixes ou animées est déterminé au sol par un trapèze, dont la plus petite des bases parallèles est la largeur du photogramme sur la pellicule même (ou sur le capteur numérique) et la plus grande, la largeur du terrain vu par l’objectif aux limites de la netteté de l’image.La diagonale du champ est l’une ou l’autre des deux diagonales de ce trapèze.Aussi bien en documentaire qu’en fiction, le cinéaste peut composer le cadrage d’un plan dans lequel un sujet se déplace, schématiquement selon trois possibilités :· la prise de vues perpendiculaire au déplacement du sujet, dite frontale,· la prise de vues dans l'axe du déplacement du sujet dans la profondeur de champ, · la prise de vues où le déplacement du sujet s’effectue selon l’une ou l’autre des diagonales du champ.
rdfs:label
  • Diagonale du champ (cinéma)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of