L’appellation de « grand-mère de l’Europe » donnée à la reine Victoria est certes un cliché, mais qui recouvre une réalité : par une habile politique de mariages de ses enfants et de ses petits-enfants, la reine de Grande-Bretagne et d’Irlande, impératrice des Indes, s’est alliée à la plupart des cours européennes.Beaucoup de ces liens n’ont certes pas résisté à la première déflagration mondiale et aux nécessités politiques nationales.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L’appellation de « grand-mère de l’Europe » donnée à la reine Victoria est certes un cliché, mais qui recouvre une réalité : par une habile politique de mariages de ses enfants et de ses petits-enfants, la reine de Grande-Bretagne et d’Irlande, impératrice des Indes, s’est alliée à la plupart des cours européennes.Beaucoup de ces liens n’ont certes pas résisté à la première déflagration mondiale et aux nécessités politiques nationales. Le pouvoir réel des descendants de Victoria dans leurs États respectifs au début du XXe siècle ne doit pas non plus être exagéré et les quelques dynastes encore en place en ce début du XXIe siècle ne sont pratiquement plus que des symboles.Mais cet état de fait constitue cependant une tranche d’histoire du continent européen, d’abord parce que ces liens familiaux ont essayé de transcender les différences nationales. Ensuite, sur le plan sociologique, et avec ou sans une certaine ironie, on découvre comment la plus haute aristocratie européenne a peu à peu suivi les tendances de son époque, en mélangeant son sang aussi bien avec celui de ses successeurs dans la faveur du public, qu’il s’agisse, pour prendre des cas extrêmes, de chanteurs ou bien d’acteurs de cinéma, mais également avec des représentants de tous les continents.On peut y trouver également d’intéressants développements dans d’autres domaines, tels que, par exemple : sur le plan médical, en suivant le gène de l’hémophilie dans la descendance de Victoria ; sur le plan généalogique, si l’on souhaite étudier la fréquence des mariages consanguins ou les unions entre les différentes branches de la descendance ; sur le plan démographique et statistique : en 1997, soit 157 ans après la naissance du premier enfant de la reine, un auteur (Marlene A. Eilers, dans Queen Victoria’s Descendants) décomptait 816 descendants du couple royal et un autre (Allan Raymond, dans Queen Victoria – Descendants statistic pages) les estimait à 1100 à la fin de 2011. Des statistiques d’âge moyen ou de durée de vie peuvent également être dressées ; sur le plan géographique : on peut mesurer aujourd’hui l’ouverture de l’Europe sur le monde en découvrant des rejetons de la lignée aussi bien en Australie, qu’en Afrique du Sud, aux États-Unis qu’au Brésil.
  • The royal descendants of Queen Victoria (Queen of the United Kingdom) and of Christian IX (King of Denmark) currently occupy the thrones of Belgium, Denmark, Norway, Spain, Sweden and the United Kingdom. At the outbreak of the First World War their grandchildren occupied the thrones of Denmark, Greece, Norway, Germany, Romania, Russia, Spain and the United Kingdom. For this, Queen Victoria was nicknamed "the grandmother of Europe" while Christian IX was nicknamed "Father-in-law of Europe". Of the remaining kingdoms of Europe today, only Willem-Alexander of the Netherlands descends neither from Queen Victoria nor Christian IX.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1329948 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 104891 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 311 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107223933 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:alignt
  • center
prop-fr:titre
  • 1.400000 (xsd:double)
  • Charles XVI Gustave de Suède
  • Descendants de la Reine Victoria
  • Elisabeth II du Royaume-Uni
  • Harald V de Norvège
  • Jean-Charles I d'Espagne
  • Michel 1 de Roumanie
  • descendants d'Elisabeth II du Royaume-Uni
  • '''Marguerite II de Danemark & Constantin II de Grèce
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L’appellation de « grand-mère de l’Europe » donnée à la reine Victoria est certes un cliché, mais qui recouvre une réalité : par une habile politique de mariages de ses enfants et de ses petits-enfants, la reine de Grande-Bretagne et d’Irlande, impératrice des Indes, s’est alliée à la plupart des cours européennes.Beaucoup de ces liens n’ont certes pas résisté à la première déflagration mondiale et aux nécessités politiques nationales.
  • The royal descendants of Queen Victoria (Queen of the United Kingdom) and of Christian IX (King of Denmark) currently occupy the thrones of Belgium, Denmark, Norway, Spain, Sweden and the United Kingdom. At the outbreak of the First World War their grandchildren occupied the thrones of Denmark, Greece, Norway, Germany, Romania, Russia, Spain and the United Kingdom. For this, Queen Victoria was nicknamed "the grandmother of Europe" while Christian IX was nicknamed "Father-in-law of Europe".
rdfs:label
  • Descendance de la reine Victoria du Royaume-Uni
  • Royal descendants of Queen Victoria and King Christian IX
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of