De Olijftak (Le Rameau d'Olivier), est une des chambres de rhétorique anversoises, fusionnée vers 1660 avec De Violieren (La Giroflée). Sa devise était Ecce gratia (« Voici la grâce »). Elle était aussi connue comme la chambre du Saint-Esprit

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • De Olijftak (Le Rameau d'Olivier), est une des chambres de rhétorique anversoises, fusionnée vers 1660 avec De Violieren (La Giroflée). Sa devise était Ecce gratia (« Voici la grâce »). Elle était aussi connue comme la chambre du Saint-Esprit
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6020452 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 18081 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 256 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 105822552 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • De Olijftak (Le Rameau d'Olivier), est une des chambres de rhétorique anversoises, fusionnée vers 1660 avec De Violieren (La Giroflée). Sa devise était Ecce gratia (« Voici la grâce »). Elle était aussi connue comme la chambre du Saint-Esprit
rdfs:label
  • De Olijftak
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of