La déprise est un concept sociologique utilisé par la sociologie de la vieillesse et du vieillissement française qui permet d'envisager l'individu âgé avançant en âge comme un acteur pris dans un travail de négociation dont l'enjeu serait le maintien de son identité en dépit des éventuelles implications biologiques et sociales du passage du temps telles qu'une dégénérescence physiologique ou un veuvage.Ce concept a été forgé au tournant des années 1980 et 1990 à l'aune de la théorie du désengagement apparue aux États-Unis en 1961, soit une trentaine d'années plus tôt dans l'histoire de la discipline, mais aussi à partir des remises en cause variées dont cette théorie fonctionnaliste psychologisante a fait l'objet jusqu'à leur cristallisation au milieu des années 1970 dans le même pays.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La déprise est un concept sociologique utilisé par la sociologie de la vieillesse et du vieillissement française qui permet d'envisager l'individu âgé avançant en âge comme un acteur pris dans un travail de négociation dont l'enjeu serait le maintien de son identité en dépit des éventuelles implications biologiques et sociales du passage du temps telles qu'une dégénérescence physiologique ou un veuvage.Ce concept a été forgé au tournant des années 1980 et 1990 à l'aune de la théorie du désengagement apparue aux États-Unis en 1961, soit une trentaine d'années plus tôt dans l'histoire de la discipline, mais aussi à partir des remises en cause variées dont cette théorie fonctionnaliste psychologisante a fait l'objet jusqu'à leur cristallisation au milieu des années 1970 dans le même pays. Inscrit dans des logiques proches de celles de l'interactionnisme symbolique et du constructivisme social, il permet depuis lors de penser en des termes nouveaux la perte de compétence et la dévalorisation de soi que l'on constate souvent chez les personnes âgées vieillissantes, des phénomènes qui constituent en un sens une perte de prise sur le monde environnant, d'où le terme de déprise.Ainsi, le concept a été mis en œuvre dans plusieurs branches de la sociologie pour y mesurer les effets spécifiques de l'avancée en âge et de ses multiples corolaires, notamment dans la sociologie des médias, la sociologie de la famille, la sociologie du travail et la sociologie de la santé. Il a par ailleurs été décliné selon plusieurs modalités, notamment en « déprise inquiète », « déprise tactique » et « déprise stratégique », ce qui correspond à trois formes de retrait du monde relevés par les sociologues. Il n'a jusque ici pas suscité de critiques virulentes mais n'est pas pour autant parvenu à faire disparaître les autres paradigmes et leurs propres concepts, même dans son pays d'origine.
  • The disengagement theory of aging states that "aging is an inevitable, mutual withdrawal or disengagement, resulting in decreased interaction between the aging person and others in the social system he belongs to". The theory claims that it is natural and acceptable for older adults to withdraw from society. The theory was formulated by Cumming and Henry in 1961 in the book Growing Old, and it was the first theory of aging that social scientists developed. Thus, this theory has historical significance in gerontology. Since then, it has faced strong criticism since the theory was proposed as innate, universal, and unidirectional.The disengagement theory is one of three major psychosocial theories which describe how people develop in old age. The other two major psychosocial theories are the activity theory and the continuity theory, and the disengagement theory comes to odds with both.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2771175 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 56902 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 272 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110851658 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:date
  • 2008-03-06 (xsd:date)
prop-fr:oldid
  • 26850965 (xsd:integer)
prop-fr:vote
  • BA
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La déprise est un concept sociologique utilisé par la sociologie de la vieillesse et du vieillissement française qui permet d'envisager l'individu âgé avançant en âge comme un acteur pris dans un travail de négociation dont l'enjeu serait le maintien de son identité en dépit des éventuelles implications biologiques et sociales du passage du temps telles qu'une dégénérescence physiologique ou un veuvage.Ce concept a été forgé au tournant des années 1980 et 1990 à l'aune de la théorie du désengagement apparue aux États-Unis en 1961, soit une trentaine d'années plus tôt dans l'histoire de la discipline, mais aussi à partir des remises en cause variées dont cette théorie fonctionnaliste psychologisante a fait l'objet jusqu'à leur cristallisation au milieu des années 1970 dans le même pays.
  • The disengagement theory of aging states that "aging is an inevitable, mutual withdrawal or disengagement, resulting in decreased interaction between the aging person and others in the social system he belongs to". The theory claims that it is natural and acceptable for older adults to withdraw from society. The theory was formulated by Cumming and Henry in 1961 in the book Growing Old, and it was the first theory of aging that social scientists developed.
rdfs:label
  • Déprise (sociologie du vieillissement)
  • Disengagement theory
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of