Le cycle sylvigénétique (aussi appelé cycle sylvogénétique) est le cycle d'évolution naturelle d'une forêt sauvage (non exploitée par l'homme).Le cycle sylvigénétique inclut des dynamiques successives d’évolution interne de la forêt et de ses milieux, partant d’un stade dit pionnier et tendant à aboutir à un stade dit climacique jusqu’à ce qu’une perturbation (chablis, incendie, longue inondation, glissement de terrain, avalanche...) réintroduise les conditions d’expression du premier stade.Chez les arbres ; à chaque stade de la succession correspond un type dominant de reproduction, un potentiel d’expression des semences, et des stratégies adaptatives et colonisatrices différentes, mises en œuvre par des groupes fonctionnels d'essences spécifique dominantes.Plusieurs facteurs écologiques peuvent expliquer les logiques dynamiques des premiers stades juvéniles de toutes les essences forestières ; Mise en lumière, modifications hydriques, biochimiques et physiques apportées par la perturbation (ex : apport de charbons de bois après un incendie de forêt) mécanismes de germination type de régénération type de réponses à la mise en lumière ...faisant émerger deux catégories d’arbres qu’on regroupe habituellement en essences (et espèces associées) de lumière (ou de milieux ouverts) qui ne se développent bien que dans les trouées, clairières et en plein lumière, au moins pour leur stade juvénile.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le cycle sylvigénétique (aussi appelé cycle sylvogénétique) est le cycle d'évolution naturelle d'une forêt sauvage (non exploitée par l'homme).Le cycle sylvigénétique inclut des dynamiques successives d’évolution interne de la forêt et de ses milieux, partant d’un stade dit pionnier et tendant à aboutir à un stade dit climacique jusqu’à ce qu’une perturbation (chablis, incendie, longue inondation, glissement de terrain, avalanche...) réintroduise les conditions d’expression du premier stade.Chez les arbres ; à chaque stade de la succession correspond un type dominant de reproduction, un potentiel d’expression des semences, et des stratégies adaptatives et colonisatrices différentes, mises en œuvre par des groupes fonctionnels d'essences spécifique dominantes.Plusieurs facteurs écologiques peuvent expliquer les logiques dynamiques des premiers stades juvéniles de toutes les essences forestières ; Mise en lumière, modifications hydriques, biochimiques et physiques apportées par la perturbation (ex : apport de charbons de bois après un incendie de forêt) mécanismes de germination type de régénération type de réponses à la mise en lumière ...faisant émerger deux catégories d’arbres qu’on regroupe habituellement en essences (et espèces associées) de lumière (ou de milieux ouverts) qui ne se développent bien que dans les trouées, clairières et en plein lumière, au moins pour leur stade juvénile. essences (et espèces associées) d'ombre qui ne se développent qu’à couvert ou sous une lumière tamisée ; toute leur vie, ou au moins au stade juvénile.Dans cette optique, on classe parfois les essences et leurs cortèges d’espèces associées selon un « tempérament (ou gradient) photique » juvénile des essences.
  • Forest dynamics describes the underlying physical and biological forces that shape and change a forest. That is, the continuous state of change that alters the composition and structure of a forest. Two basic elements of forest dynamics are: forest disturbance and forest succession (or ecological succession).Forest disturbance is an event that causes changes in the structure and composition of the forest such as fire, flood, wind, or earthquake, or mortality caused by insect, disease outbreaks. Forest disturbance can also be caused by humans, such as timber harvesting. Succession is the process that enables the recovery of vegetation after a disturbance.A major disturbance that removes most or all of the existing trees in a forest is called a stand-replacing disturbance. This begins the first stage of forest succession called stand initiation. Trees that arrive by seed begin to grow. When the canopy becomes closed the second stage "stem exclusion" begins. Trees begin to compete for light and mortality rate becomes high. At this point the canopy will be relatively smooth and consist one dominant cohort (age group). As the trees which make up the canopy begin to age, mortality rate may be high as the trees are the same age. "Understory reinitiation" begins. The crowns of the largest trees are now big enough and the growth rate of the mature trees slow that canopy gaps are filled with a younger cohort. The forest will now consist of two age classes. At some point there will be few or no remaining trees of the original cohort. The forest will consist of many age classes. Mortality is continuous. When large individual trees die large gaps are created in the canopy. This is a late-succession forest.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2307501 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 16349 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 103 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110502654 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le cycle sylvigénétique (aussi appelé cycle sylvogénétique) est le cycle d'évolution naturelle d'une forêt sauvage (non exploitée par l'homme).Le cycle sylvigénétique inclut des dynamiques successives d’évolution interne de la forêt et de ses milieux, partant d’un stade dit pionnier et tendant à aboutir à un stade dit climacique jusqu’à ce qu’une perturbation (chablis, incendie, longue inondation, glissement de terrain, avalanche...) réintroduise les conditions d’expression du premier stade.Chez les arbres ; à chaque stade de la succession correspond un type dominant de reproduction, un potentiel d’expression des semences, et des stratégies adaptatives et colonisatrices différentes, mises en œuvre par des groupes fonctionnels d'essences spécifique dominantes.Plusieurs facteurs écologiques peuvent expliquer les logiques dynamiques des premiers stades juvéniles de toutes les essences forestières ; Mise en lumière, modifications hydriques, biochimiques et physiques apportées par la perturbation (ex : apport de charbons de bois après un incendie de forêt) mécanismes de germination type de régénération type de réponses à la mise en lumière ...faisant émerger deux catégories d’arbres qu’on regroupe habituellement en essences (et espèces associées) de lumière (ou de milieux ouverts) qui ne se développent bien que dans les trouées, clairières et en plein lumière, au moins pour leur stade juvénile.
  • Forest dynamics describes the underlying physical and biological forces that shape and change a forest. That is, the continuous state of change that alters the composition and structure of a forest. Two basic elements of forest dynamics are: forest disturbance and forest succession (or ecological succession).Forest disturbance is an event that causes changes in the structure and composition of the forest such as fire, flood, wind, or earthquake, or mortality caused by insect, disease outbreaks.
rdfs:label
  • Cycle sylvigénétique
  • Forest dynamics
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of