La crise des XIVe et XVe siècles : à la fin du XIIIe siècle, l'Europe atteint les limites du mode de production féodal ; il est de plus en plus difficile d'équilibrer la production alimentaire et la demande de la population. Pour les peuples espagnols, les efforts militaires et de repeuplement de la Reconquista sont lourds et l'expansion territoriale extrêmement rapide. Ainsi, au XIVe siècle, cet équilibre précaire est rompu et une crise générale naît en Europe.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La crise des XIVe et XVe siècles : à la fin du XIIIe siècle, l'Europe atteint les limites du mode de production féodal ; il est de plus en plus difficile d'équilibrer la production alimentaire et la demande de la population. Pour les peuples espagnols, les efforts militaires et de repeuplement de la Reconquista sont lourds et l'expansion territoriale extrêmement rapide. Ainsi, au XIVe siècle, cet équilibre précaire est rompu et une crise générale naît en Europe. Du point de vue historiographique, cette crise du XIVe siècle est considérée comme la mort du Moyen Âge et la naissance des États modernes. En Europe occidentale se forme la société dite d'Ancien Régime, caractérisée par le passage d'une économie féodale au capitalisme, une société d'ordres et des monarchies autoritaires devenant des monarchies absolues. La féodalité évolue mais ne disparaît pas avant le XIXe siècle.En Angleterre, les changements prennent une dimension particulière, en permettant l'émergence d'une puissante bourgeoisie d'affaires innovante dans le commerce et l'industrie, lui donnant une avance certaine sur les autres pays européens.Il convient de préciser que la crise est longue, complexe et qu'elle affecte tous les aspects du Moyen Âge (économiques, politiques, sociaux et culturels) sans pour autant concerner un seul de ces aspects, il s'agit de phénomènes interdépendants. La crise est globale au XIVe siècle. Au XVe siècle, on peut parler d'une amélioration économique et démographique, alors que les crises politique et sociale continuent.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1115884 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 67285 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 314 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107304443 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:fr
  • Becerro de las Behetrías de Castilla
  • Lope de Barrientos
  • Pablo de Santa María
  • mauvais traitements seigneuriaux
prop-fr:lang
  • es
prop-fr:texte
  • Becerro de las Behetrías de Castilla
  • Lope de Barrientos
  • Pablo de Santa María
  • mauvais traitements seigneuriaux
prop-fr:trad
  • Becerro de las Behetrías de Castilla
  • Lope de Barrientos
  • Malos usos señoriales
  • Pablo de Santa María
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La crise des XIVe et XVe siècles : à la fin du XIIIe siècle, l'Europe atteint les limites du mode de production féodal ; il est de plus en plus difficile d'équilibrer la production alimentaire et la demande de la population. Pour les peuples espagnols, les efforts militaires et de repeuplement de la Reconquista sont lourds et l'expansion territoriale extrêmement rapide. Ainsi, au XIVe siècle, cet équilibre précaire est rompu et une crise générale naît en Europe.
rdfs:label
  • Crise du Moyen Âge espagnol
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of