La crise du 16 mai 1877 est une crise institutionnelle de la Troisième République française qui a opposé le président de la République, le maréchal Patrice de Mac-Mahon, monarchiste, à la Chambre des députés élue en 1876, à la majorité républicaine, et à l'une de ses grandes figures, Léon Gambetta.Si cette crise s'est bien ouverte le 16 mai, lorsque le président a nommé un chef de gouvernement conforme à ses vues politiques, qui étaient opposées à celles du parlement, elle s'est de fait poursuivie tout au long de l'année 1877 et n'a trouvé son épilogue que le 13 décembre 1877, lorsque Mac-Mahon a reconnu sa défaite politique.La portée de cette crise politique est immense : elle a ancré dans les esprits le régime républicain, alors tout jeune en France, ruinant les espoirs des monarchistes de voir une troisième restauration advenir, et elle a, par dessus tout, orienté définitivement la pratique politique des institutions, en mettant de côté l'interprétation « orléaniste » des lois constitutionnelles de 1875 — un gouvernement responsable à la fois devant le chef de l'État et le parlement, ce qui revient bien sûr à reconnaître au président un rôle actif dans la gestion du pays —, au profit d'une interprétation strictement républicaine, révolutionnaire même, où le gouvernement ne dépend que du parlement, qui l'investit et le révoque.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La crise du 16 mai 1877 est une crise institutionnelle de la Troisième République française qui a opposé le président de la République, le maréchal Patrice de Mac-Mahon, monarchiste, à la Chambre des députés élue en 1876, à la majorité républicaine, et à l'une de ses grandes figures, Léon Gambetta.Si cette crise s'est bien ouverte le 16 mai, lorsque le président a nommé un chef de gouvernement conforme à ses vues politiques, qui étaient opposées à celles du parlement, elle s'est de fait poursuivie tout au long de l'année 1877 et n'a trouvé son épilogue que le 13 décembre 1877, lorsque Mac-Mahon a reconnu sa défaite politique.La portée de cette crise politique est immense : elle a ancré dans les esprits le régime républicain, alors tout jeune en France, ruinant les espoirs des monarchistes de voir une troisième restauration advenir, et elle a, par dessus tout, orienté définitivement la pratique politique des institutions, en mettant de côté l'interprétation « orléaniste » des lois constitutionnelles de 1875 — un gouvernement responsable à la fois devant le chef de l'État et le parlement, ce qui revient bien sûr à reconnaître au président un rôle actif dans la gestion du pays —, au profit d'une interprétation strictement républicaine, révolutionnaire même, où le gouvernement ne dépend que du parlement, qui l'investit et le révoque.
  • Kryzys 16 maja 1877 (fr. Crise du seize mai) był pierwszym, a zarazem najpoważniejszym kryzysem politycznym w historii III Republiki Francuskiej. Jej istotę stanowił spór pomiędzy zwolennikami republiki a rojalistami o przyszły ustrój Francji.
  • The 16 May 1877 crisis (French: Crise du seize mai) was a constitutional crisis in the French Third Republic concerning the distribution of power between the President and the legislature. When the Royalist President Patrice MacMahon dismissed the Opportunist Republican Prime Minister Jules Simon, parliament on 16 May 1877 refused to support the new government and was dissolved by the President. New elections brought in an overwhelming victory for the Republicans. Thus, the interpretation of the 1875 Constitution as a parliamentary system prevailed over a presidential system. The crisis ultimately sealed the defeat of the Royalist movement, and was instrumental in creating the conditions of the longevity of the Third Republic.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 163783 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 30955 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 169 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109627960 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:date
  • 2009-10-08 (xsd:date)
prop-fr:lien
  • http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k24508g
prop-fr:oldid
  • 45377071 (xsd:integer)
prop-fr:texte
  • lire sur Gallica
prop-fr:vote
  • BA
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikisource
  • 0001-05-16 (xsd:date)
prop-fr:wikisourceTitre
  • les documents historiques sur la crise
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La crise du 16 mai 1877 est une crise institutionnelle de la Troisième République française qui a opposé le président de la République, le maréchal Patrice de Mac-Mahon, monarchiste, à la Chambre des députés élue en 1876, à la majorité républicaine, et à l'une de ses grandes figures, Léon Gambetta.Si cette crise s'est bien ouverte le 16 mai, lorsque le président a nommé un chef de gouvernement conforme à ses vues politiques, qui étaient opposées à celles du parlement, elle s'est de fait poursuivie tout au long de l'année 1877 et n'a trouvé son épilogue que le 13 décembre 1877, lorsque Mac-Mahon a reconnu sa défaite politique.La portée de cette crise politique est immense : elle a ancré dans les esprits le régime républicain, alors tout jeune en France, ruinant les espoirs des monarchistes de voir une troisième restauration advenir, et elle a, par dessus tout, orienté définitivement la pratique politique des institutions, en mettant de côté l'interprétation « orléaniste » des lois constitutionnelles de 1875 — un gouvernement responsable à la fois devant le chef de l'État et le parlement, ce qui revient bien sûr à reconnaître au président un rôle actif dans la gestion du pays —, au profit d'une interprétation strictement républicaine, révolutionnaire même, où le gouvernement ne dépend que du parlement, qui l'investit et le révoque.
  • Kryzys 16 maja 1877 (fr. Crise du seize mai) był pierwszym, a zarazem najpoważniejszym kryzysem politycznym w historii III Republiki Francuskiej. Jej istotę stanowił spór pomiędzy zwolennikami republiki a rojalistami o przyszły ustrój Francji.
  • A crise de 16 de maio de 1877 foi uma crise constitucional da Terceira República francesa, e que opôs o presidente da República, o marechal Patrice de Mac Hamon, monárquico, contra a Câmara dos deputados eleita em 1876, por maioria republicana, e ao seu líder Léon Gambetta.A crise iniciou-se a 16 de maio quando o presidente nomeia um chefe de governo conforme o seu ponto de vista, opondo-se aos do parlamento.
  • The 16 May 1877 crisis (French: Crise du seize mai) was a constitutional crisis in the French Third Republic concerning the distribution of power between the President and the legislature. When the Royalist President Patrice MacMahon dismissed the Opportunist Republican Prime Minister Jules Simon, parliament on 16 May 1877 refused to support the new government and was dissolved by the President. New elections brought in an overwhelming victory for the Republicans.
rdfs:label
  • Crise du 16 mai 1877
  • 16 May 1877 crisis
  • Crise de 16 de maio de 1877
  • Kryzys 16 maja 1877
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of