Property Value
dbo:abstract
  • Le couronnement de l'empereur byzantin (στέψιμον, soit stepsimon ou στεφάνωσις, soit stephanosis) est l'acte symbolique qui marque l'accession au trône de l'empereur byzantin. La cérémonie tire ses origines des traditions romaines que sont l'élection par le Sénat ou l'acclamation par l'armée. Peu à peu, elle évolue pour devenir un rituel complexe. Elle se standardise au début de l'ère byzantine, aux Ve et VIe siècles, avec l'apparition du nouveau souverain devant le peuple et l'armée à l'hippodrome de Constantinople, où il est couronné et acclamé. En outre, la religiosité de l'acte devient déterminante, avec la présence du patriarche de Constantinople. Ainsi, à partir du VIIe siècle, le couronnement prend place dans une église, en général la basilique Sainte-Sophie, principal édifice religieux de Constantinople. Après la fin du VIIIe siècle, le rituel s'inscrit dans le temps et n'évolue plus qu'à la marge. L'onction, apparue au début du XIIIe siècle, est la principale nouveauté s'insérant dans la cérémonie, probablement sous l'influence des pratiques de l'Europe occidentale. De même, dans les années 1250, l'élévation sur le pavois redevient une pratique courante. (fr)
  • Le couronnement de l'empereur byzantin (στέψιμον, soit stepsimon ou στεφάνωσις, soit stephanosis) est l'acte symbolique qui marque l'accession au trône de l'empereur byzantin. La cérémonie tire ses origines des traditions romaines que sont l'élection par le Sénat ou l'acclamation par l'armée. Peu à peu, elle évolue pour devenir un rituel complexe. Elle se standardise au début de l'ère byzantine, aux Ve et VIe siècles, avec l'apparition du nouveau souverain devant le peuple et l'armée à l'hippodrome de Constantinople, où il est couronné et acclamé. En outre, la religiosité de l'acte devient déterminante, avec la présence du patriarche de Constantinople. Ainsi, à partir du VIIe siècle, le couronnement prend place dans une église, en général la basilique Sainte-Sophie, principal édifice religieux de Constantinople. Après la fin du VIIIe siècle, le rituel s'inscrit dans le temps et n'évolue plus qu'à la marge. L'onction, apparue au début du XIIIe siècle, est la principale nouveauté s'insérant dans la cérémonie, probablement sous l'influence des pratiques de l'Europe occidentale. De même, dans les années 1250, l'élévation sur le pavois redevient une pratique courante. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 14108763 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 13565 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 191440145 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le couronnement de l'empereur byzantin (στέψιμον, soit stepsimon ou στεφάνωσις, soit stephanosis) est l'acte symbolique qui marque l'accession au trône de l'empereur byzantin. La cérémonie tire ses origines des traditions romaines que sont l'élection par le Sénat ou l'acclamation par l'armée. Peu à peu, elle évolue pour devenir un rituel complexe. Elle se standardise au début de l'ère byzantine, aux Ve et VIe siècles, avec l'apparition du nouveau souverain devant le peuple et l'armée à l'hippodrome de Constantinople, où il est couronné et acclamé. En outre, la religiosité de l'acte devient déterminante, avec la présence du patriarche de Constantinople. Ainsi, à partir du VIIe siècle, le couronnement prend place dans une église, en général la basilique Sainte-Sophie, principal édifice relig (fr)
  • Le couronnement de l'empereur byzantin (στέψιμον, soit stepsimon ou στεφάνωσις, soit stephanosis) est l'acte symbolique qui marque l'accession au trône de l'empereur byzantin. La cérémonie tire ses origines des traditions romaines que sont l'élection par le Sénat ou l'acclamation par l'armée. Peu à peu, elle évolue pour devenir un rituel complexe. Elle se standardise au début de l'ère byzantine, aux Ve et VIe siècles, avec l'apparition du nouveau souverain devant le peuple et l'armée à l'hippodrome de Constantinople, où il est couronné et acclamé. En outre, la religiosité de l'acte devient déterminante, avec la présence du patriarche de Constantinople. Ainsi, à partir du VIIe siècle, le couronnement prend place dans une église, en général la basilique Sainte-Sophie, principal édifice relig (fr)
rdfs:label
  • Couronnement de l'empereur byzantin (fr)
  • Couronnement de l'empereur byzantin (fr)
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of