PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le coup d'État vénizéliste de mars 1935 (en grec moderne Κίνημα του 1935 / Kínima tou 1935) est une tentative de putsch organisée, en Grèce, par des officiers vénizélistes contre le gouvernement de Panagis Tsaldaris, suspecté de sympathies pour la monarchie.Organisé par le général Nikolaos Plastiras[réf. nécessaire] , le coup d'État éclate le 1er mars 1935 mais échoue à s'imposer à Athènes et dans la majeure partie de la Grèce continentale. Le gouvernement légitime réagit rapidement et les forces loyalistes conduites par le général Geórgios Kondýlis écrasent la révolte le 11 mars. À cette date, Elefthérios Venizélos lui-même est obligé de quitter le pays. Une fois le putsch écrasé, un tribunal militaire est mis en place afin de purger les forces armées grecques de leurs éléments vénizélistes et républicains. Deux généraux vénizélistes de premier ordre, Anastasios Papoulas et Miltiadis Koimisis, ainsi que le major Stamatis Volanis sont condamnés à mort le 24 avril. Par ailleurs, Venizélos et Plastiras sont condamnés à mort par contumace. Dans la sphère politique, l'échec du coup d'État marque le triomphe des forces anti-vénizélistes et favorise la chute de la Deuxième République hellénique, déjà moribonde. En octobre 1935, l'armée, conduite par Kondylis, renverse en effet le gouvernement de Tsaldaris. Kondylis se proclame régent et organise un référendum en novembre qui aboutit à la restauration de la monarchie et du roi Georges II de Grèce.
  • The attempted coup of March 1935 (Greek: Κίνημα του 1935) was a Venizelist revolt against the People's Party government of Panagis Tsaldaris, which was suspected of pro-royalist tendencies.The coup was headed by Nikolaos Plastiras, and broke out on 1 March 1935, but failed to establish itself in Athens and most of mainland Greece. The government quickly reacted, and loyal forces under the leadership of General Georgios Kondylis put the revolt down by March 11, when Venizelos himself was forced to flee Greece.In the coup's aftermath, a military tribunal was set up, which purged the Armed Forces of Venizelist and Republican officers, and ordered the execution of two prominent Venizelist generals, Anastasios Papoulas and Miltiadis Koimisis, and major Stamatis Volanis on April 24. Venizelos and Plastiras likewise were condemned to death in absentia. In the political sphere, the failure of the revolt marked the triumph of anti-Venizelist forces, and actually quickened the collapse of the fragile Second Hellenic Republic. Its final death blow was given in October, when the Armed Forces overthrew the government in a coup and Kondylis declared himself regent for the restored monarchy.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5545787 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2174 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 28 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 91714292 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le coup d'État vénizéliste de mars 1935 (en grec moderne Κίνημα του 1935 / Kínima tou 1935) est une tentative de putsch organisée, en Grèce, par des officiers vénizélistes contre le gouvernement de Panagis Tsaldaris, suspecté de sympathies pour la monarchie.Organisé par le général Nikolaos Plastiras[réf. nécessaire] , le coup d'État éclate le 1er mars 1935 mais échoue à s'imposer à Athènes et dans la majeure partie de la Grèce continentale.
  • The attempted coup of March 1935 (Greek: Κίνημα του 1935) was a Venizelist revolt against the People's Party government of Panagis Tsaldaris, which was suspected of pro-royalist tendencies.The coup was headed by Nikolaos Plastiras, and broke out on 1 March 1935, but failed to establish itself in Athens and most of mainland Greece.
rdfs:label
  • Coup d'État grec de mars 1935
  • 1935 Greek coup d'état attempt
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of