Contre Timarque (en grec ancien Κατὰ Τιμάρχου / Katà Timárkhou) est l'un des trois discours préservés de l'orateur athénien Eschine.Rédigé en 346–345 av. J.-C., il s'insère dans le contexte de la lutte entre le royaume de Macédoine et les cités grecques : au retour de la négociation de la paix de Philocrate avec Philippe II de Macédoine, Démosthène, lui-même membre de l'ambassade, se désolidarise de ses collègues et les accuse d'avoir trahi Athènes.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Contre Timarque (en grec ancien Κατὰ Τιμάρχου / Katà Timárkhou) est l'un des trois discours préservés de l'orateur athénien Eschine.Rédigé en 346–345 av. J.-C., il s'insère dans le contexte de la lutte entre le royaume de Macédoine et les cités grecques : au retour de la négociation de la paix de Philocrate avec Philippe II de Macédoine, Démosthène, lui-même membre de l'ambassade, se désolidarise de ses collègues et les accuse d'avoir trahi Athènes. Démosthène est soutenu par un dénommé Timarque, qui assume probablement la responsabilité de l'accusation formelle. Parmi les envoyés se trouve Eschine, qui riposte en attaquant Timarque : il accuse ce dernier de s'être prostitué pendant sa jeunesse. Une loi athénienne interdisant aux prostitués de parler à l'assemblée, Timarque ne saurait donc porter une accusation contre les envoyés. Malgré un discours de défense écrit par Démosthène, Timarque est condamné et perd ses droits civiques.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 587006 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2266 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 14 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 90009565 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Contre Timarque (en grec ancien Κατὰ Τιμάρχου / Katà Timárkhou) est l'un des trois discours préservés de l'orateur athénien Eschine.Rédigé en 346–345 av. J.-C., il s'insère dans le contexte de la lutte entre le royaume de Macédoine et les cités grecques : au retour de la négociation de la paix de Philocrate avec Philippe II de Macédoine, Démosthène, lui-même membre de l'ambassade, se désolidarise de ses collègues et les accuse d'avoir trahi Athènes.
rdfs:label
  • Contre Timarque
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:notableWork of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of