La Constitution de 1782 est le nom donné à une série de changements législatifs qui permirent au Parlement d'Irlande, composé de la Chambre des communes irlandaise et de la Chambre des Lords irlandaise, de se libérer des restrictions juridiques qui avaient été imposées par les gouvernements successifs normand, anglais et britannique sur l'étendue de ses compétences.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La Constitution de 1782 est le nom donné à une série de changements législatifs qui permirent au Parlement d'Irlande, composé de la Chambre des communes irlandaise et de la Chambre des Lords irlandaise, de se libérer des restrictions juridiques qui avaient été imposées par les gouvernements successifs normand, anglais et britannique sur l'étendue de ses compétences. Ces restrictions permettaient au lord lieutenant d'Irlande de contrôler l'ordre du jour parlementaire et de restreindre sa capacité de légiférer plutôt que de promouvoir les objectifs de la monarchie. Les restrictions les plus punitives furent les lois de Poynings de 1494. Ces restrictions furent levées en 1782, entrainant une nouvelle période de liberté législative. Cette période est connue sous le nom de Parlement de Grattan d'après Henry Grattan, un des principaux militants de la réforme à la Chambre des communes. Mais, en 1800, en vertu de l’Act of Union, le Parlement irlandais fusionna avec le Parlement de Grande-Bretagne pour former le Parlement du Royaume-Uni mettant fin à la période de liberté législative. Cette situation dura jusqu'en 1922, après quoi la plus grande partie de l'Irlande eut son propre parlement souverain, le Dáil Éireann. L'Irlande du Nord, cependant, continua d'être représentée au Parlement du Royaume-Uni, même si on lui a accordé un Parlement d'Irlande du Nord subordonné à celui de Londres. L'ancien hôtel du Parlement irlandais est situé à College Green à Dublin. Ce fut le premier bâtiment construit pour accueillir un parlement bicaméral, préfigurant le Palais de Westminster à Londres et le Capitole à Washington datant du XIXe siècle. Aujourd'hui, le bâtiment sert de siège à la Bank of Ireland, College Green. Alors que la partie de la Chambre des communes irlandaise a été détruite après l’Act of Union, l'enceinte de la Chambre des lords irlandaise existe encore dans sa conception d'origine géorgienne.
  • The Constitution of 1782 is a collective term given to a series of legal changes which freed the Parliament of Ireland, a Medieval parliament consisting of the Irish House of Commons and the Irish House of Lords, of legal restrictions that had been imposed by successive Norman, English, and later, British governments on the scope of its jurisdiction. These restrictions had, in effect, allowed the Irish executive of the Lord Lieutenant of Ireland to control the parliamentary agenda and to restrict its ability to legislate rather than promote the objectives of the monarchy. The most punitive restrictions arose in Poynings' Law of 1495. These restrictions were lifted in 1782, producing a period of novel legislative freedom. This period came to be known as Grattan's Parliament after Henry Grattan, a major campaigner for reform in the House of Commons and leader of the Patriot Party.The new constitutional arrangements proved short-lived in consequence of the 1798 uprising by the United Irishmen. By the Acts of Union the Parliament of Ireland was abolished, and the Kingdom of Ireland absorbed into the new United Kingdom of Great Britain and Ireland, with effect from 1 January 1801.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4341097 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2393 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 19 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107483572 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La Constitution de 1782 est le nom donné à une série de changements législatifs qui permirent au Parlement d'Irlande, composé de la Chambre des communes irlandaise et de la Chambre des Lords irlandaise, de se libérer des restrictions juridiques qui avaient été imposées par les gouvernements successifs normand, anglais et britannique sur l'étendue de ses compétences.
  • The Constitution of 1782 is a collective term given to a series of legal changes which freed the Parliament of Ireland, a Medieval parliament consisting of the Irish House of Commons and the Irish House of Lords, of legal restrictions that had been imposed by successive Norman, English, and later, British governments on the scope of its jurisdiction.
rdfs:label
  • Constitution de 1782
  • Constitution of 1782
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of