PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La conquête romaine de l'Italie est la conséquence d'une série de conflits durant lesquels la cité-État de Rome, de ville dominante du Latium, devient maîtresse de toute la péninsule italienne.— Yann Le Bohec, Marcel Le Glay et Jean-Louis Voisin, Histoire romaine, PUF, coll. « Quadrige Manuels », 2011, « Le Mot de l'éditeur ».Durant tout le Ve siècle av. J.-C., Rome mène au sein de la ligue latine des guerres contre les peuples sabelliens d'une part, et combat seule contre la cité étrusque de Véies d'autre part. La première conquête importante des Romains intervient avec la défaite finale de celle-ci en 396 av. J.-C. et son intégration dans les terres romaines. Devenue prépondérante face aux Latins durant le siècle passée, elle subit une invasion gauloise qui se termine le sac de la ville vers 390 av. J.-C. Elle doit alors faire face à la défection de ses alliés et mène plusieurs guerres qui lui assurent à nouveau la suprématie sur la ligue latine, la conquête des terres herniques et la pacification des pays volsques. Alliée de la cité étrusque de Caeré, un conflit l'oppose à d'autres cités étrusques au milieu du IVe siècle av. J.-C. Rome domine alors l'Étrurie méridionale et la majeure partie du Latium.En 343 av. J.-C. commence la conquête de l'Italie à proprement parler. Cela débute par l'épisode de la « deditio de Capoue » cette année là et la première guerre samnite. S'ensuit la guerre latine qui se conclut par la dissolution de la ligue latine et l'incorporation de ses territoires dans la sphère d'influence romaine, la Campanie autour de Capoue devenant aussi romaine. Cela mène ensuite Rome dans une succession de guerres contre les Samnites, une puissante confédération tribale. Après un très long conflit parsemé de revers et de victoires, Rome gagne en puissance et doit faire face à une coalition regroupant, outre les Samnites, des Gaulois, des Ombriens et des cités étrusques. À la fin de ces guerres, Rome est devenue l'état le plus puissant d'Italie. La ville de Tarente requiert alors l'aide de Pyrrhus en 280 av. J.-C. afin d'empêcher que les Romains n'établissent définitivement leur hégémonie sur la péninsule. Le roi d'Épire se retire en 275 av. J.-C. après des campagnes mitigées et Tarente tombe en 272 av. J.-C. La dernière cité étrusque indépendante est incorporée en 264 av. J.-C. Toutes les terres au sud du Rubicon et de l'Arno en dehors des îles, ce qui constitue l'Italie d'un point de vue des anciens, sont alors romaines.Les îles de la Sicile, de la Sardaigne et de la Corse sont cédées par Carthage entre 241 et 237 av. J.-C. à la suite de la première guerre punique, à l'exception de Syracuse prise par les Romains en 212 av. J.-C. La plupart des régions au nord du Rubicon jusqu'à l'arc alpin, qui sont connues par les Romains sous le nom de Gaule cisalpine, sont conquises entre les deux guerres puniques et définitivement soumises après la deuxième guerre punique à l'instar de certaines cités de Grande-Grèce révoltées lors de l'invasion d'Hannibal.Les territoires conquis sont incorporés de plusieurs manières dans l'État romain grandissant : annexions des terres, établissements de colonies, octrois complet ou partiel de la citoyenneté romaine ou encore conclusions d'alliances militaires avec les états restés indépendants. Avec la conquête de l'Italie, Rome se constitue une réserve en hommes capables de se battre avec laquelle aucun état contemporain ne peut rivaliser, ce qui va lui permettre de bientôt se lancer à la conquête du monde méditerranéen. En 90 av. J.-C. commence une guerre opposant Rome à ses alliés italiens à la suite du refus du Sénat de leur accorder la citoyenneté romaine. Rome vainc ses alliés successivement et, finalement, l'Italie est unifiée sous un seul régime juridique.
  • The Roman conquest of Italy was the result of a series of conflicts in which the city-state of Rome grew from being the dominant state in Latium to become the ruler of all of Italy. The first major Roman conquest in historical times came with the final defeat of her neighbour Veii in 396 BC. In the second half of the 4th century BC Rome clashed repeatedly with the Samnites, a powerful tribal coalition. By the end of these wars Rome had become the most powerful state in Italy. The last threat to Roman hegemony came when Tarentum enlisted the aid of Pyrrhus of Epirus during the Pyrrhic War (282 - 272 BC). By 218 BC Roman conquest of Italy had been completed. Conquered territories were incorporated into the growing Roman state in a number of ways: land confiscations, establishment of colonies, granting of full or partial Roman citizenship and military alliances with nominally independent states. The successful conquest of Italy gave Rome access to a manpower pool unrivalled by any contemporary state and led the way to the eventual Roman domination of the entire Mediterranean world
  • A conquista romana da Itália foi o resultado de uma série de conflitos em que a cidade-Estado de Roma cresceu em certo ponto até ser o Estado dominante no Lácio e posteriormente no resto da península Itálica. A primeira grande conquista romana em tempos históricos veio com a derrota final do seu vizinho Veios em 396 a.C. Na segunda metade do século IV a.C., Roma enfrentou várias vezes os samnitas, uma poderosa coalizão tribal. Ao final destas guerras, Roma havia se tornado o Estado mais poderoso da Itália. A última ameaça à hegemonia romana veio quando Tarento contou com a ajuda de Pirro durante as Guerras Pírricas (282-272 a.C.). Em 264 a.C., a conquista romana na Itália havia sido concluída. Não incluindo as ilhas da Sicília e Sardenha e a zona norte do rio Rubicão, conhecida pelos romanos como Gália Cisalpina, que não era considerada parte da Itália propriamente dita. Os territórios conquistados foram incorporados ao crescente Estado romano em um grande número de maneiras: confisco de terras, o estabelecimento de colônias, a concessão total ou parcial de cidadania romana e alianças militares com os estados nominalmente independentes. O sucesso da conquista da península itálica deu a Roma acesso a uma piscina de recursos humanos inigualável comparados com qualquer Estado contemporâneo e abriu caminho para a eventual dominação romana em todo o mundo mediterrâneo.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7441239 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 99824 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 814 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110998531 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1985 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 1999 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
  • mise à jour, 2001
  • mise à jour, 1993
prop-fr:auteur
prop-fr:collection
  • Histoire
  • Bouquins
  • Nouvelle Clio
  • Tempus
  • U Histoire
  • Fragments
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:directeur
  • oui
prop-fr:etAl.
  • oui
  • oui
prop-fr:groupe
  • a
  • b
  • g
  • h
  • i
  • m
  • n
  • Voir aussi
  • Du siècle jusqu'au sac de Rome
  • Du milieu du au milieu du siècle
  • Du sac de Rome jusqu'au milieu du siècle
prop-fr:id
  • DH
  • MH
  • TM
  • AP
  • SO
  • CN
  • GF
  • TC
  • AF
  • MG
  • JH
  • FH
  • MCG
  • JMI
  • ECSP
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • en
prop-fr:lieu
  • Londres
  • New York
  • Paris
  • Oxford
  • Berkeley
prop-fr:modèle
  • Palette Conquête romaine de l'Italie
prop-fr:pagesTotales
  • 209 (xsd:integer)
  • 324 (xsd:integer)
  • 400 (xsd:integer)
  • 448 (xsd:integer)
  • 457 (xsd:integer)
  • 471 (xsd:integer)
  • 488 (xsd:integer)
  • 507 (xsd:integer)
  • 520 (xsd:integer)
  • 576 (xsd:integer)
  • 704 (xsd:integer)
  • 1075 (xsd:integer)
  • 1084 (xsd:integer)
prop-fr:préface
prop-fr:tailleImage
  • 280 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • Rome et la Méditerranée occidentale jusqu'aux guerres puniques
  • Histoire romaine
  • Histoire romaine des origines à Auguste
  • La conquête romaine
  • Rome et la conquête du monde méditerranéen, 264-27
  • The Beginnings of Rome — Italy and Rome from the Bronze Age to the Punic Wars
  • A Commentary on Livy Books VI–X
  • A Critical History of Early Rome
  • The History of Rome
  • Histoire des Étrusques, l'antique civilisation toscane - siècle
  • Municipium et civitas sine suffragio : l'organisation de la conquête jusqu'à la guerre sociale
  • Conquête romaine de l'Italie
  • Guerre et diplomatie romaines, - siècles
  • Rome et la conquête de l'Italie : Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, Livres XIV à XX
prop-fr:titreChapitre
  • La Royauté et la République
  • chapitres III à VIII
prop-fr:titreOriginal
  • Römische Geschichte
prop-fr:titreVolume
  • Les structures de l'Italie romaine
  • des commencements de Rome jusqu'aux guerres civiles
prop-fr:tome
  • 1 (xsd:integer)
prop-fr:traducteur
  • Charles Alfred Alexandre
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Oxford University Press
  • Armand Colin
  • Faber
  • Fayard
  • Flammarion
  • Les Belles Lettres
  • PUF
  • Perrin
  • Publications de l'Université de Provence
  • Robert Laffont
  • Routledge
  • University of California Press
  • École Française de Rome
  • PUF,
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La conquête romaine de l'Italie est la conséquence d'une série de conflits durant lesquels la cité-État de Rome, de ville dominante du Latium, devient maîtresse de toute la péninsule italienne.— Yann Le Bohec, Marcel Le Glay et Jean-Louis Voisin, Histoire romaine, PUF, coll. « Quadrige Manuels », 2011, « Le Mot de l'éditeur ».Durant tout le Ve siècle av.
  • The Roman conquest of Italy was the result of a series of conflicts in which the city-state of Rome grew from being the dominant state in Latium to become the ruler of all of Italy. The first major Roman conquest in historical times came with the final defeat of her neighbour Veii in 396 BC. In the second half of the 4th century BC Rome clashed repeatedly with the Samnites, a powerful tribal coalition. By the end of these wars Rome had become the most powerful state in Italy.
  • A conquista romana da Itália foi o resultado de uma série de conflitos em que a cidade-Estado de Roma cresceu em certo ponto até ser o Estado dominante no Lácio e posteriormente no resto da península Itálica. A primeira grande conquista romana em tempos históricos veio com a derrota final do seu vizinho Veios em 396 a.C. Na segunda metade do século IV a.C., Roma enfrentou várias vezes os samnitas, uma poderosa coalizão tribal.
rdfs:label
  • Conquête romaine de l'Italie
  • Conquista romana da Itália
  • Roman conquest of Italy
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of