163 policiers sont blesséset 560 personnes sont inculpés

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le 3 décembre 2012, La ville de Belfast a voté la limitation des jours que l' Union Jack (le drapeau du Royaume-Uni) ondoiera sur la marie de Belfast. Depuis 1906, le drapeau a ondoyé chaque jour de l'année. Le vote signifie que maintenant il ne va que ondoyer 18 jours par an, en accord avec les lignes directrices du gouvernement britannique concernant les bâtiments du gouvernement. Le changement de la limitation du nombre de jours était soutenu par le conseil du Nationalisme irlandais et le Parti de l'Alliance de l'Irlande du Nord, opposé aux conseillers de l'Unionisme.Comme réponse, les loyalistes ont mené des protestations dans la rue tout au long de l'Irlande du Nord. Ils trouvent la décision du conseil comme une partie d'une grande guerre culturelle britannique en Irlande du Nord,. Le soir du vote, les protestataires ont essayé de prendre en assaut la mairie. Tout au long des mois de décembre et de janvier, les protestations ont eu lieu presque quotidiennement et incluait le blocage des routes par les protestataires pendant qu'ils portaient des drapeaux de l'Union Jack et des bannières. Quelques de ces protestations ont conduit à des conflits entre les loyalistes et la police, déclenchant des émeutes. Les émeutiers ont attaqué à la police avec des cocktails Molotov, des briques, des pierres et des feux d'artifice, la police a réagi avec des balles en plastique et des canons à eau. Les bureaux du parti de l'Alliance et les maisons des membres du parti de l'Alliance ont été attaqués, au même temps il y a eu des menaces de mort envoyés aux conseillers de la ville de Belfast. Selon la police, une partie de la violence était organisée par les membres de haut rang de l'Ulster Volunteer Force (UVF) et de l'Ulster Defence Association (UDA). Les loyalistes ont aussi élevé des milliers des drapeaux de l'Union Jack dans des endroits publiques, ce qui a aggravé encore plus la tension. Depuis février 2013, les protestations ont diminué et ont été moins fréquents. Cependant, ils ont tenu de majeures protestations de la part des loyalistes sur des sujets liés, comme les restrictions des défilés traditionnels loyalistes.
  • On 3 December 2012, Belfast City Council voted to limit the days that the Union Flag (the flag of the United Kingdom) flies from Belfast City Hall. Since 1906, the flag had been flown every day of the year. The vote means that it will now be flown no more than 18 days a year, in line with British government guidelines regarding government buildings. The move to limit the number of days was backed by the council's Irish nationalists and the Alliance Party; it was opposed by the unionist councillors.As a response, Ulster loyalists have held street protests throughout Northern Ireland. They see the Council's decision as part of a wider 'cultural war' against 'Britishness' in Northern Ireland. On the night of the vote, protesters tried to storm City Hall. Throughout December and January, protests were held almost daily and most involved the protesters blocking roads while carrying Union Flags and banners. Some of these protests led to clashes between loyalists and the police, sparking riots. Rioters attacked police with petrol bombs, bricks, stones and fireworks; police responded with plastic bullets and water cannon. Alliance Party offices and the homes of Alliance Party members were attacked, while Belfast City Councillors were sent death threats. According to police, some of the violence was orchestrated by high-ranking members of the Ulster Volunteer Force (UVF) and Ulster Defence Association (UDA). Loyalists have also put up thousands of Union flags in public places, which has further heightened tension.Since February 2013, the protests have been smaller and less frequent. However, they have led to greater loyalist protests about related issues, such as restrictions on traditional loyalist marches.
dbpedia-owl:causedBy
dbpedia-owl:opponents
dbpedia-owl:startDate
  • 2012-12-03 (xsd:date)
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 8551532 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 52915 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 74 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110853956 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:casus
  • Le Conseil de la ville de Belfast vote les jours que l'Union Jack ondoiera sur la mairie de Belfast
prop-fr:conflit
  • Conflits sur le drapeau de la mairie de Belfast
prop-fr:date
  • 0001-12-03 (xsd:date)
prop-fr:forces
prop-fr:lieu
  • Irlande du Nord
prop-fr:notes
  • 163 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • 163 policiers sont blesséset 560 personnes sont inculpés
  • Le 3 décembre 2012, La ville de Belfast a voté la limitation des jours que l' Union Jack (le drapeau du Royaume-Uni) ondoiera sur la marie de Belfast. Depuis 1906, le drapeau a ondoyé chaque jour de l'année. Le vote signifie que maintenant il ne va que ondoyer 18 jours par an, en accord avec les lignes directrices du gouvernement britannique concernant les bâtiments du gouvernement.
  • On 3 December 2012, Belfast City Council voted to limit the days that the Union Flag (the flag of the United Kingdom) flies from Belfast City Hall. Since 1906, the flag had been flown every day of the year. The vote means that it will now be flown no more than 18 days a year, in line with British government guidelines regarding government buildings.
rdfs:label
  • Conflits sur le drapeau de la mairie de Belfast
  • Belfast City Hall flag protests
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Conflits sur le drapeau de la mairie de Belfast
is foaf:primaryTopic of