La concession Rudd est un traité signé le 30 octobre 1888 par lequel le roi Lobengula du Matabeleland (actuel ouest du Zimbabwe) accordait le droit exclusif d'exploiter les ressources minières de son territoire à Charles Rudd, James Rochfort Maguire et Francis Thompson, trois représentants de l'homme d'affaire et homme politique britannique basé en Afrique du Sud, Cecil Rhodes.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La concession Rudd est un traité signé le 30 octobre 1888 par lequel le roi Lobengula du Matabeleland (actuel ouest du Zimbabwe) accordait le droit exclusif d'exploiter les ressources minières de son territoire à Charles Rudd, James Rochfort Maguire et Francis Thompson, trois représentants de l'homme d'affaire et homme politique britannique basé en Afrique du Sud, Cecil Rhodes. Malgré les tentatives ultérieures de Lobengula pour désavouer le traité, l'accord servit de base à l'octroi d'une charte royale à la British South Africa Company (« Compagnie britannique d'Afrique du Sud ») de Rhodes en octobre 1889 et au début de la colonisation blanche du territoire qui devint la Rhodésie en 1895.Les tentatives de Rhodes pour obtenir des droits miniers exclusifs dans le Matabeleland, le Mashonaland (en) et les régions voisines étaient motivées par son désir de les intégrer à l'Empire britannique et par son rêve de créer un chemin de fer Le Cap - Le Caire reliant toutes les colonies britanniques d'Afrique. L'obtention d'une concession minière lui permettrait de convaincre le gouvernement britannique de créer une compagnie à charte ayant le pouvoir d'annexer et d'administrer le bassin des fleuves Limpopo et Zambèze pour le compte du Royaume-Uni. Au début de l'année 1888, Rhodes organisa la signature d'un traité d'amitié entre les Britanniques et les tribus matabélé puis il dépêcha une délégation menée par Charles Rudd pour obtenir les droits miniers. Le groupe prit de vitesse Edward Arthur Maund, employé par un consortium londonien rival, et entama de longues négociations avec le roi Lobengula et son conseil d'izindunas (chefs tribaux).La concession Rudd stipulait qu'en échange d'armes et d'argent, le roi accordait à Rudd le droit exclusif d'exploiter les ressources minières de son territoire et le pouvoir de défendre cette exclusivité par la force. À partir du début de l'année 1889, le souverain tenta à plusieurs reprises de désavouer le document en avançant qu'il avait été trompé sur les termes du traité. Il avança en particulier que des restrictions sur les activités des bénéficiaires avaient été acceptées oralement et il considérait apparemment qu'elles faisaient partie du contrat même si les termes écrits du traité avaient été traduits et lui avaient été exposés à plusieurs reprises avant qu'il ne signe. Il essaya de convaincre le gouvernement britannique que la concession était invalide et envoya des émissaires auprès de la reine Victoria au château de Windsor mais ses efforts furent vains.Le consortium londonien concurrent et Rhodes mirent leurs intérêts en commun et ce dernier se rendit à Londres en mars 1899. Sa demande de charte royale rassembla un important soutien populaire et politique au cours des mois qui suivirent et le premier ministre Lord Salisbury approuva l'octroi d'une charte royale en octobre. La British South Africa Company ainsi créée occupa et annexa le Mashonaland un an plus tard. Lobengula tenta de s'opposer à la concession Rudd en octroyant des droits similaires à l'homme d'affaire allemand Eduard Lippert en 1891 mais Rhodes racheta cette concession quelques mois plus tard. Les troupes de la Compagnie envahirent le Matabeleland durant la première guerre anglo-matabélée (en) en 1894 et Lobengula mourut de la variole en exil peu après.
  • La Concesión Rudd (en inglés: Rudd Concession), una concesión por escrito de los derechos exclusivos de explotación minera en Matabeleland, Mashonaland y otros territorios adyacentes, fue concedido por el rey Lobengula de Matabeleland a Charles Rudd, James Rochfort Maguire y Francis Thompson, tres agentes que actúan en nombre del político con sede en Sudáfrica y el empresario Cecil Rhodes, el 30 de octubre de 1888. A pesar retrospectivos intentos de Lobengula, que rechacen él, resultó la base de la carta real concedida por el Reino Unido a Rodas 'British South Africa Company en octubre de 1889, y, posteriormente, para la ocupación de la Columna Pioneer de Mashonaland en 1890, que marcó el comienzo de blanco liquidación, administración y desarrollo en el país que con el tiempo se convirtió en Rodesia, el nombre de Rodas, en 1895.Consecución de los derechos de explotación exclusivos de Matabeleland, Mashonaland y los alrededores de Rhodes fue motivada por su deseo de anexarlos al imperio británico como parte de su ambición personal por un Cabo a El Cairo Ferrocarril-ganar de la concesión le permitiría obtener una carta real por parte del gobierno británico por una empresa autorizada, competente para el anexo y posteriormente gobernar la cuenca del Zambeze, Limpopo en nombre de Gran Bretaña. Él sentó las bases para las negociaciones de concesión a principios de 1888 por la organización de un tratado de amistad entre los británicos y Matabele pueblos y se envía el equipo de Rudd desde Sudáfrica a obtener los derechos. Rudd tuvo éxito después de una carrera a la capital Bulawayo Matabele contra Edward Arthur Maund, un rival de licitación empleado por un consorcio con sede en Londres, y las largas negociaciones con el rey y su consejo de izinDuna (jefes tribales).La concesión otorgados a los concesionarios el derecho exclusivo a la mía en todo el país de Lobengula, así como el poder para defender esta exclusividad por la fuerza, a cambio de armas y un estipendio monetario regular. A partir de principios de 1889, el rey intentó varias veces para repudiar el documento sobre la base de supuestos engaños por los concesionarios con respecto a los términos establecidos, insistió en que las restricciones a las actividades de los donatarios se habían acordado verbalmente, y por lo visto considera estas partes del contrato, incluso aunque el texto escrito había sido traducido y repetidamente le explicó poco antes de que lo firmó. Él trató de persuadir al gobierno británico para que considere la concesión válida, entre otras cosas, el envío de emisarios para satisfacer la reina Victoria en el castillo de Windsor, pero estos esfuerzos no tuvieron éxito.Después de Rodas y el consorcio Londres acordaron unir sus intereses, Rodas viajó a Londres, llegaron en marzo de 1889. Su oferta de charter amalgamado reunió un gran apoyo político y popular en los próximos meses, lo que provocó el primer ministro Lord Salisbury para aprobar la carta real, que fue concedida formalmente en octubre de 1889. La empresa ocupó y anexó Mashonaland alrededor de un año más tarde. El intento de crear un rival para la Concesión Rudd, Lobengula concede los mismos derechos que el hombre de negocios alemán Eduard Lippert en 1891, pero Rodas adquirió esta concesión y dentro de unos meses. Tropas de la Compañía conquistó Matabeleland durante la Primera Guerra Matabele de 1893 a 1894, y Lobengula murieron de viruela en el exilio poco después.
  • The Rudd Concession, a written concession for exclusive mining rights in Matabeleland, Mashonaland and other adjoining territories, was granted by King Lobengula of Matabeleland to Charles Rudd, James Rochfort Maguire and Francis Thompson, three agents acting on behalf of the South African-based politician and businessman Cecil Rhodes, on 30 October 1888. Despite Lobengula's retrospective attempts to disavow it, it proved the foundation for the royal charter granted by the United Kingdom to Rhodes' British South Africa Company in October 1889, and thereafter for the Pioneer Column's occupation of Mashonaland in 1890, which marked the beginning of white settlement, administration and development in the country that eventually became Rhodesia, named after Rhodes, in 1895.Rhodes' pursuit of the exclusive mining rights in Matabeleland, Mashonaland and the surrounding areas was motivated by his wish to annex them into the British Empire as part of his personal ambition for a Cape to Cairo Railway—winning the concession would enable him to gain a royal charter from the British government for a chartered company, empowered to annex and thereafter govern the Zambezi–Limpopo watershed on Britain's behalf. He laid the groundwork for concession negotiations during early 1888 by arranging a treaty of friendship between the British and Matabele peoples and then sent Rudd's team from South Africa to obtain the rights. Rudd succeeded following a race to the Matabele capital Bulawayo against Edward Arthur Maund, a bidding rival employed by a London-based syndicate, and long negotiations with the king and his council of izinDuna (tribal leaders).The concession conferred on the grantees the sole rights to mine throughout Lobengula's country, as well as the power to defend this exclusivity by force, in return for weapons and a regular monetary stipend. Starting in early 1889, the king repeatedly tried to disavow the document on the grounds of alleged deceit by the concessionaires regarding the settled terms; he insisted that restrictions on the grantees' activities had been agreed orally, and apparently considered these part of the contract even though the written text had been translated and repeatedly explained to him just before he signed it. He attempted to persuade the British government to deem the concession invalid, among other things sending emissaries to meet Queen Victoria at Windsor Castle, but these efforts were unsuccessful.After Rhodes and the London consortium agreed to pool their interests, Rhodes travelled to London, arriving in March 1889. His amalgamated charter bid gathered great political and popular support over the next few months, prompting Prime Minister Lord Salisbury to approve the royal charter, which was formally granted in October 1889. The Company occupied and annexed Mashonaland about a year later. Attempting to create a rival for the Rudd Concession, Lobengula granted similar rights to the German businessman Eduard Lippert in 1891, but Rhodes acquired this concession as well within a few months. Company troops conquered Matabeleland during the First Matabele War of 1893–94, and Lobengula died from smallpox in exile soon after.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7192777 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 94601 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 219 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110308245 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • center
  • right
prop-fr:alt
  • Caricature d'un homme aux cheveux noirs avec des rouflaquettes et une moustache portant une longue redingote
  • Caricature d'un homme chauve avec une moustache et portant une longue redingote et assis sur une chaise à l'envers.
  • Caricature d'un homme aux cheveux blonds avec une moustache portant un élégant costume avec une écharpe verte portée sous la veste
prop-fr:année
  • 1926 (xsd:integer)
  • 1952 (xsd:integer)
  • 1954 (xsd:integer)
  • 1960 (xsd:integer)
  • 1963 (xsd:integer)
  • 1969 (xsd:integer)
  • 1973 (xsd:integer)
  • 1974 (xsd:integer)
  • 1977 (xsd:integer)
  • 1978 (xsd:integer)
  • 1983 (xsd:integer)
  • 1988 (xsd:integer)
  • 1992 (xsd:integer)
  • 1993 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
prop-fr:annéePremièreÉdition
  • 1933 (xsd:integer)
  • 1964 (xsd:integer)
  • 1983 (xsd:integer)
  • 1984 (xsd:integer)
  • 1985 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
prop-fr:dateDeSignature
  • 1888-10-30 (xsd:date)
prop-fr:dateVigueur
  • 1888-10-30 (xsd:date)
prop-fr:dépositaire
prop-fr:footer
  • Albert Grey, le comte de Fife et le duc d'Abercorn étaient trois membres du comité formé par Rhodes et Cawston pour leur compagnie à charte au début de l'année 1889 ; caricatures de Leslie Ward publiées dans Vanity Fair
prop-fr:fr
  • première guerre anglo-matabélée
  • Alexander Duff
  • Benjamin d'Urban
  • Mashonaland
  • Henry Grey
  • Mazowe
  • seconde guerre anglo-matabélée
prop-fr:id
  • history
prop-fr:image
  • 2 (xsd:integer)
  • Earl Grey Vanity Fair 1898-04-28.jpg
  • Earl of Fife Vanity Fair 27 July 1889 cropped.jpg
prop-fr:isbn
  • 0 (xsd:integer)
  • 5 (xsd:integer)
  • 92 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:issue
  • 4 (xsd:integer)
prop-fr:jour
  • 25 (xsd:integer)
prop-fr:lang
  • en
prop-fr:langue
prop-fr:lienAuteur
  • Niall Ferguson
  • Frederick Russell Burnham
prop-fr:lieu
  • Cambridge
  • Londres
  • New York
  • Paris
  • Northampton
  • Oxford
  • Lusaka
  • Harare
  • Ann Arbor, Michigan
  • Salisbury
  • Chicago, Illinois
  • Berkeley, Californie
  • Moscow
  • Montreal, Québec et Kingston, Ontario
prop-fr:lieuDeSignature
prop-fr:légende
  • Photographie du traité
prop-fr:mois
  • avril
  • janvier
  • octobre
  • septembre
prop-fr:nom
  • Blake
  • Clark
  • Davidson
  • Farwell
  • Ferguson
  • Galbraith
  • Walker
  • Hopkins
  • Willson
  • Gann
  • Rowe
  • Brelsford
  • Marston
  • Keppel-Jones
  • Rotberg
  • Berlyn
  • Burnham
  • Chanaiwa
  • Millin
  • Ranger
  • Strage
  • Sibanda
  • Gumbo
  • Alpers
  • Concession Rudd
  • Moyana
  • Worger
prop-fr:numéroD'édition
  • 1 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:oclc
  • 46853 (xsd:integer)
  • 445677 (xsd:integer)
  • 4282978 (xsd:integer)
  • 219295658 (xsd:integer)
  • 459568471 (xsd:integer)
  • 560778129 (xsd:integer)
prop-fr:palign
  • justify
prop-fr:parties
prop-fr:passage
  • 101 (xsd:integer)
  • 194 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Arthur
  • Byron
  • David
  • David M.
  • Donald R.
  • Henry
  • Mark
  • Robert
  • Roger
  • Sarah
  • William H.
  • Apollon
  • John S.
  • Niall
  • Eric A.
  • W. V.
  • Robert I.
  • F. M. G.
  • Frederick Russell
  • Lewis H.
  • Phillippa
  • Terence O.
  • Nancy L.
  • Edward Alters
  • Misheck
  • Sam D.
prop-fr:périodique
  • The Northern Rhodesia Journal
  • Centenary of the Matabele War of 1893
prop-fr:signataires
prop-fr:texte
  • première
  • comte de Fife
  • Convenu par tous les hommes dans ce document, qu'attendu que Charles Dunell Rudd, de Kimberley ; Rochfort Maguire, de Londres ; et Francis Robert Thompson, de Kimberley, ci-après appelés les bénéficiaires, se sont engagés et ont accepté, et s'engagent et acceptent par le présent document à me payer à moi, à mes héritiers et successeurs, la somme de cent livres sterling, monnaie britannique, le premier jour de chaque mois lunaire ; et de plus, de livrer à mon kraal royal mille fusils Martini-Henry à chargement par la culasse, ainsi que cent milles cartouches convenables, cinq cents des dits fusils et cinquante milles des dites cartouches doivent être commandées immédiatement en Angleterre et livrés avec la diligence raisonnable et le reste des dits fusils et cartouches devront être livrés dés que les dit bénéficiaires auront commencé à opérer les équipements d'extraction dans mon territoire ; et de plus, à livrer sur le fleuve Zambèze, un bateau à vapeur armé capable de mener des opérations défensives sur le dit fleuve ou, à la place du dit bateau à vapeur, si je le désire, me payer la somme de cinq cents livres sterling, monnaie britannique. À l'exécution de ces conditions, moi, Lobengula, roi du Matabeleland, du Mashonaland et des autres territoires voisins, en exercice de mes pouvoirs souverains, et en présence et avec le consentement de mon conseil d'indunas, accorde par le document présent et attribue aux dits bénéficiaires, leurs héritiers et représentants, la responsabilité complète et exclusive sur tous les métaux et minerais situés et contenus dans mes royaumes, principautés et dominions, ainsi que les pleins pouvoirs de faire toutes les choses qu'ils pourraient juger nécessaire pour se les procurer et détenir, collecter et profiter des revenus et bénéfices, le cas échéant, dérivés des dits métaux et minerais, soumis aux paiements susmentionnés ; et attendu que j'ai été grandement importuné dernièrement par diverses personnes cherchant et désirant obtenir des concessions de terres et de droits miniers dans mes territoires, j'autorise par le document récent les dits bénéficiaires, leurs héritiers et représentants et concessionnaires à prendre toutes les mesures nécessaires et légales pour exclure de mon royaume, principautés et dominions toutes les personnes cherchant des terres, métaux, minerais ou droits miniers et j'entreprends par le présent document de leur accorder toute l'assistance qu'ils pourraient nécessiter de temps à autres pour l'exclusion de ces personnes et à n'accorder aucune concession de terres ou de droits miniers à partir et après cette date sans leur consentement et accord ; sous réserve que, si à tout moment le dit paiement mensuel de cent livres soit arriéré pour une période de trois mois, alors cette concession cessera à partir de la date du dernier paiement réalisé ; et de plus rien dans ce présent document ne peut s'étendre ou affecter une subvention faite par moi à certains droits miniers dans une partie de mon territoire au sud de la rivière Ramaquaban, qui est communément appelée la concession Tati.
  • Tous les droits miniers dans le Matabeleland, le Mashonaland et les territoires voisins du chef matabélé ont déjà été attribués et tous les spéculateurs et prospecteurs sont donc par la présente avertis que leur présence au Matabeleland est détestable aux yeux du chef et du peuple.
  • Comme il existe une grande incompréhension à ce sujet, toutes les actions définies par la dite concession sont suspendues dans l'attente d'une enquête que je réaliserai dans mon pays.
  • Charles Daniel Helm
  • Lobengula
  • Mazowe
  • comte Grey
  • J'ai vu qu'il était publié dans tous les journaux que j'ai accordé une concession minière dans tout mon pays à [[[sic]]], et .
  • Je certifie par la présente que le document accompagnant a été entièrement interprété et expliqué par moi au chef Lobengula et son complet conseil d'Indunas et que tous les usages constitutionnels de la nation matabélée ont été respecté avant son exécution.
prop-fr:titre
  • 1893 (xsd:integer)
  • Rhodes
  • Handbook to the Federation of Rhodesia and Nyasaland
  • First Records-No. 6. The Name 'Rhodesia'
  • Crown and Charter: The Early Years of the British South Africa Company
  • Cecil Rhodes and His Time
  • The Founder: Cecil Rhodes and the Pursuit of Power
  • Rhodes and Rhodesia: The White Conquest of Zimbabwe, 1884-1902
  • Manipulating the Market: Understanding Economic Sanctions, Institutional Change, and the Political Unity of White Rhodesia
  • A History of Northern Rhodesia: Early Days to 1953
  • A History of Rhodesia
  • Cape to Cairo: Rape of a Continent
  • Scouting on Two Continents
  • The Greatest Killer: Smallpox in History
  • Source Book of Parliamentary Elections and Referenda in Southern Rhodesia, 1898-1962
  • Bulawayo Burning: The Social History of a Southern African City, 1893-1960
  • The Quiet Man: A Biography of the Hon. Ian Douglas Smith
  • The Encyclopedia of Nineteenth-Century Land Warfare: An Illustrated World View
  • The Cambridge History of the British Empire, Volume Four
  • Empire: The Rise and Demise of the British World Order and the Lessons for Global Power
  • Africa and the West: A Documentary History. Volume 1: From the slave trade to conquest, 1441-1905
  • The African Heritage: History for Junior Secondary Schools. Book 1
  • Own Goals - National pride and defeat in war: the Rhodesian experience
prop-fr:titreChapitre
  • African Initiatives and Resistance in Southern Africa
prop-fr:titreOuvrage
  • General History of Africa. VII: Africa under Colonial Domination 1880-1935
prop-fr:trad
  • First Matabele War
  • Alexander Duff, 1st Duke of Fife
  • Evelyn Wood
  • Henry Grey, 3rd Earl Grey
  • Mazowe River
  • Second Matabele War
prop-fr:type
  • Concession minière
prop-fr:url
prop-fr:volume
  • II
prop-fr:width
  • 120 (xsd:integer)
  • 122 (xsd:integer)
  • 500 (xsd:integer)
  • 900 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikisourceNom
  • :en:Rudd Concession
prop-fr:éditeur
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La concession Rudd est un traité signé le 30 octobre 1888 par lequel le roi Lobengula du Matabeleland (actuel ouest du Zimbabwe) accordait le droit exclusif d'exploiter les ressources minières de son territoire à Charles Rudd, James Rochfort Maguire et Francis Thompson, trois représentants de l'homme d'affaire et homme politique britannique basé en Afrique du Sud, Cecil Rhodes.
  • The Rudd Concession, a written concession for exclusive mining rights in Matabeleland, Mashonaland and other adjoining territories, was granted by King Lobengula of Matabeleland to Charles Rudd, James Rochfort Maguire and Francis Thompson, three agents acting on behalf of the South African-based politician and businessman Cecil Rhodes, on 30 October 1888.
  • La Concesión Rudd (en inglés: Rudd Concession), una concesión por escrito de los derechos exclusivos de explotación minera en Matabeleland, Mashonaland y otros territorios adyacentes, fue concedido por el rey Lobengula de Matabeleland a Charles Rudd, James Rochfort Maguire y Francis Thompson, tres agentes que actúan en nombre del político con sede en Sudáfrica y el empresario Cecil Rhodes, el 30 de octubre de 1888.
rdfs:label
  • Concession Rudd
  • Concesión Rudd
  • Rudd Concession
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of