Le Comité de défense générale est l'ancêtre du Comité de salut public. Il n'y a pas eu de solution de continuité entre ces deux grands comités mais un changement d'appellation marqué par la confidentialité des débats autrement dit par l'exclusion des députés de la Convention nationale qui n'en faisaient pas partie et à fortiori du public. La Convention s’était, dès l’origine, emparée de tous les pouvoirs et, en particulier, de ceux de l’exécutif par l’intermédiaire de comités créés en son sein.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le Comité de défense générale est l'ancêtre du Comité de salut public. Il n'y a pas eu de solution de continuité entre ces deux grands comités mais un changement d'appellation marqué par la confidentialité des débats autrement dit par l'exclusion des députés de la Convention nationale qui n'en faisaient pas partie et à fortiori du public. La Convention s’était, dès l’origine, emparée de tous les pouvoirs et, en particulier, de ceux de l’exécutif par l’intermédiaire de comités créés en son sein. Le grand vide institutionnel laissé par la Monarchie n’était cependant pas pour autant comblé. Au bout de trois mois, les conventionnels se rendirent compte de la rivalité entre ces divers comités spécialisés qui occasionnait des lenteurs et rendait aléatoire l’expression d’un consensus. Les résistances à la Convention s’accumulaient donc avec l’administration des pays conquis, la séquestration des biens de l’Église et des princes. Il fallait pourtant aller vite et les députés se persuadèrent qu’il fallait davantage concentrer les énergies. C’est ainsi qu’au moment même où la Convention jugeait le Roi se fit jour le besoin d’une structure permanente pour coordonner les comités.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 487025 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 19582 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 110 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110524004 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le Comité de défense générale est l'ancêtre du Comité de salut public. Il n'y a pas eu de solution de continuité entre ces deux grands comités mais un changement d'appellation marqué par la confidentialité des débats autrement dit par l'exclusion des députés de la Convention nationale qui n'en faisaient pas partie et à fortiori du public. La Convention s’était, dès l’origine, emparée de tous les pouvoirs et, en particulier, de ceux de l’exécutif par l’intermédiaire de comités créés en son sein.
rdfs:label
  • Comité de défense générale
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of