La collaboration est un concept juridique qui, en Belgique, est qualifié par le Code pénal. Les articles, 113, 115, 118bis et 121bis abordent respectivement la collaboration militaire, la collaboration économique, la collaboration politique et intellectuelle et les dénonciateurs.À l'issue de la guerre, environ 80 000 citoyens belges ont été jugés coupables de collaboration avec l'ennemi.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La collaboration est un concept juridique qui, en Belgique, est qualifié par le Code pénal. Les articles, 113, 115, 118bis et 121bis abordent respectivement la collaboration militaire, la collaboration économique, la collaboration politique et intellectuelle et les dénonciateurs.À l'issue de la guerre, environ 80 000 citoyens belges ont été jugés coupables de collaboration avec l'ennemi. La collaboration militaire et politique tient une place centrale en Belgique avec des mouvements politiques tels que Rex, le VNV ou des divisions militaires comme la division SS Wallonie et la division SS Langemarck (flamande). La collaboration économique n'est cependant pas en reste mais ses frontières sont plus difficiles à délimiter. De nombreuses entreprises ont accepté de travailler pour l'occupant allemand, c'était probablement moins par sympathie pour l'idéologie nazie que pour maintenir leur compétitivité dans cette Europe en crise. Au côté d'une collaboration franche, on retrouve ainsi une politique du moindre mal, les premiers ne se posèrent bien vite plus de question, les seconds, tout en continuant parfois de soutenir le Gouvernement belge en exil, se compromirent peu ou prou avec l'occupant. Sur un plan plus culturel, la collaboration fut souvent le fait d'individus dans la presse écrite et parlée ou d'entreprise ayant fait le choix du moindre mal.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1364078 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 21661 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 138 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110549119 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
  • 2013 (xsd:integer)
prop-fr:collection
  • Espace temps
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:lienAuteur
  • Luc De Vos
prop-fr:lieu
  • Bruxelles
  • Liège
prop-fr:nom
  • De Bruyne
  • De Vos
  • Plisnier
  • Nefors
prop-fr:pagesTotales
  • 206 (xsd:integer)
  • 253 (xsd:integer)
  • 327 (xsd:integer)
  • 355 (xsd:integer)
  • 381 (xsd:integer)
prop-fr:préface
  • Fabrice Maerten
prop-fr:prénom
  • Flore
  • Eddy
  • Luc
  • Patrick
prop-fr:sousTitre
  • 1940 (xsd:integer)
  • Léon Degrelle et la collaboration outre-Rhin, septembre 1944-mai 1945
  • la collaboration armée en Belgique francophone
  • septembre 1944-mai 1945
prop-fr:titre
  • Ils ont pris les armes pour Hitler
  • La Belgique et la Seconde Guerre mondiale
  • La Collaboration industrielle en Belgique
  • Les Commandos wallons d'Hitler
  • Moi Führer des Wallons !
prop-fr:traducteur
  • Walter Hilgers
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Racine
  • La Renaissance du livre
  • éd. Luc Pire
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La collaboration est un concept juridique qui, en Belgique, est qualifié par le Code pénal. Les articles, 113, 115, 118bis et 121bis abordent respectivement la collaboration militaire, la collaboration économique, la collaboration politique et intellectuelle et les dénonciateurs.À l'issue de la guerre, environ 80 000 citoyens belges ont été jugés coupables de collaboration avec l'ennemi.
rdfs:label
  • Collaboration en Belgique
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:category of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:fonction of
is skos:subject of
is foaf:primaryTopic of