La classification géochimique des éléments est aussi appelée classification Goldschmidt puisqu'elle résulte des travaux menés dans les années 1920 par le chimiste Victor Goldschmidt en vue d'éclaircir les fondements des diverses proportions des éléments chimiques de la Terre, et particulièrement des terres rares dans les différentes phases minéralogiques lors de la cristallogenèse à partir d'un magma.L'analyse comparée de la composition élémentaire de chaque phase minéralogique, d'une part des météorites, d'autre part des produits de fusion des minerais sulfurés, a conduit Goldschmidt à distinguer quatre classes d'éléments : les éléments qu'il appela lithophiles, qui ont une affinité dominante pour l'oxygène et se retrouvent par conséquent avec les aluminates et les silicates — dans l'esprit de Goldschmidt, lithophile signifiait précisément : qui a de l'affinité pour les silicates dans la mesure où λιθος signifie roche (essentiellement des silicates et des aluminates) en grec ancien ; ceux qu'il appela chalcophiles, qui ont une affinité dominante pour le soufre — dans l'esprit de Goldschmidt, chalcophile signifiait « qui a de l'affinité pour le soufre », bien qu'en fait χαλκος signifie cuivre en grec ancien ; ceux qu'il appela sidérophiles, qui ont une affinité dominante pour le fer — c'est le sens exact du grec ancien σιδηροφιλος ; et enfin, ceux qu'il appela atmophiles, qui ont une affinité dominante pour les phases fluides — ἀτμος signifie vapeur en grec ancien.Cette classification n'est pas normalisée, et des études différentes peuvent répartir différemment les éléments.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La classification géochimique des éléments est aussi appelée classification Goldschmidt puisqu'elle résulte des travaux menés dans les années 1920 par le chimiste Victor Goldschmidt en vue d'éclaircir les fondements des diverses proportions des éléments chimiques de la Terre, et particulièrement des terres rares dans les différentes phases minéralogiques lors de la cristallogenèse à partir d'un magma.L'analyse comparée de la composition élémentaire de chaque phase minéralogique, d'une part des météorites, d'autre part des produits de fusion des minerais sulfurés, a conduit Goldschmidt à distinguer quatre classes d'éléments : les éléments qu'il appela lithophiles, qui ont une affinité dominante pour l'oxygène et se retrouvent par conséquent avec les aluminates et les silicates — dans l'esprit de Goldschmidt, lithophile signifiait précisément : qui a de l'affinité pour les silicates dans la mesure où λιθος signifie roche (essentiellement des silicates et des aluminates) en grec ancien ; ceux qu'il appela chalcophiles, qui ont une affinité dominante pour le soufre — dans l'esprit de Goldschmidt, chalcophile signifiait « qui a de l'affinité pour le soufre », bien qu'en fait χαλκος signifie cuivre en grec ancien ; ceux qu'il appela sidérophiles, qui ont une affinité dominante pour le fer — c'est le sens exact du grec ancien σιδηροφιλος ; et enfin, ceux qu'il appela atmophiles, qui ont une affinité dominante pour les phases fluides — ἀτμος signifie vapeur en grec ancien.Cette classification n'est pas normalisée, et des études différentes peuvent répartir différemment les éléments. En effet, il est fréquent qu'un élément situé aux confins de deux familles présente, selon les circonstances, un comportement le rattachant tantôt à l'une tantôt à l'autre, ainsi : le carbone est généralement considéré comme atmophile car ses formes solides (charbon, carbonates) sont issues du dioxyde de carbone atmosphérique, mais il est sidérophile en l'absence d'oxygène. le phosphore est généralement vu comme lithophile, mais est également sidérophile en l'absence d'oxygène. le germanium et l'étain, essentiellement chalcophiles, ont également des aspects sidérophiles, voire lithophiles. le fer est paradoxalement de nature à la fois chalcophile et lithophile en même temps que sidérophile, ce qui explique son abondance dans la croûte terrestre.L'état d'oxydation peut faire varier la situation d'un élément, à l'exemple du chrome : Cr3+ est chalcophile, mais Cr6+ est lithophile.La classification géochimique des éléments est étroitement liée à leur abondance dans la croûte terrestre comparée à leur abondance dans le système solaire : La croûte terrestre est enrichie en éléments lithophiles par rapport au système solaire, car ils forment des oxydes solides peu denses qui se sont concentrés dans les couches superficielles de la Terre lors de la phase d'accrétion initiale Elle est en revanche fortement appauvrie en éléments sidérophiles et atmophiles, les premiers ayant une densité élevée qui les a entraînés jusqu'au noyau avec le fer, et les seconds étant trop volatils pour être intégrés dans la masse terrestre lors de l'accrétion initiale Elle est enfin relativement appauvrie en éléments chalcophiles, plus denses que les oxydes formés par les lithophiles.Le tableau ci-dessous permet de comparer l'abondance relative des éléments dans le système solaire et dans la croûte terrestre :
  • A classificação de Goldschmidt, desenvolvida por Victor Goldschmidt (1888-1947), é uma classificação geoquímica que agrupa os elementos químicos de acordo com suas fases preferidas: siderófilos, calcófilos, litófilos e atmófilos. Siderófilos: São os elementos de transição de alta densidade que tendem a se ligar com o ferro metálico no estado sólido ou fundido. Como mostram maior afinidade pelo ferro do que pelo oxigênio e enxofre são elementos comuns no núcleo terrestre e em meteoritos sideríticos. Calcófilos: São aqueles metais, às vezes conhecidos como "metais pobres", e alguns não-metais pesados, que apresentam pouca afinidade para o oxigênio, preferindo ligar-se com o enxofre como sulfetos altamente insolúveis. Como apresentam afinidade pela fase sulfídica são encontrados no manto terrestre. Litófilos: São principalmente os elementos altamente reativos dos blocos s e bloco f da tabela periódica. Incluem também um pequeno número de não-metais reativos e os metais mais reativos do bloco d como o titânio, o zircônio e o vanádio. Como apresentam afinidade pela sílica são encontrados na litosfera (crosta terrestre). Atmófilos: São aqueles elementos encontrados principalmente ou exclusivamente no estado gasoso. O hidrogênio da água é classificado como atmófilo mesmo que a água esteja na forma líquida. Isto porque nenhum hidrogênio existe em compostos sólidos na crosta terrestre. Devido a maior ou menor volatilidade são encontrados na atmosfera e hidrosfera.Alguns elementos apresentam afinidade por mais de uma fase. A principal afinidade de cada elemento é dada na tabela abaixo (ver legenda):
  • Die Goldschmidt-Klassifikation, benannt nach Victor M. Goldschmidt, ist eine in der Geochemie gebräuchliche Klassifikation der chemischen Elemente nach ihrer Affinität zu verschiedenen Trägerphasen in siderophil (Eisen-liebend), lithophil (Silikat-liebend), chalkophil (Schwefel-liebend) und atmophil (Gas-liebend). Die Goldschmidt-Klassifikation spielt etwa bei der Differentiation eines anfangs chemisch homogenen Planeten oder Asteroiden eine Rolle, d. h. bei der Bildung eines Eisenkerns sowie eines Mantels und einer Kruste. Beispielsweise finden sich siderophile Elemente bevorzugt im Eisenkern und lithophile Elemente bevorzugt im Mantel bzw. der Kruste eines Planeten wieder.Die Goldschmidt-Klassifikation stellt eine erfolgreiche Anwendung der Prinzipien des HSAB-Konzeptes dar.
  • Az atmofil elemek a Szádeczky-Kardoss-féle geokémiai rendszer nyolcadik kategóriáját képezik. Ez a geokémiai osztályozás az elemek ionjainak természetes körülmények közti vegyületképző képességén és hajlandóságán alapul.A periódusos rendszer atmofil elemei az oxigén, hidrogén, nitrogén és a nemesgázok.Ezek az elemek a légkörben gáz halmazállapotban találhatók és a nemesgázok vegyületeket nem alkotnak. Az oxigén némiképp kilóg ebből a sorból, mert könnyen képez vegyületeket, és élettevékenység nélkül nem is lehetne a légkörben gáz formájában, csak megkötve az ásványokban.
  • The Goldschmidt classification, developed by Victor Goldschmidt, is a geochemical classification which groups the chemical elements according to their preferred host phases into lithophile (rock-loving), siderophile (iron-loving), chalcophile (ore-loving or chalcogen-loving), and atmophile (gas-loving) or volatile (the element, or a compound in which it occurs, is liquid or gaseous at ambient surface conditions).Some elements have affinities to more than one phase. The main affinity is given in the table below and a discussion of each group follows that table.
  • De Goldschmidt-classificatie, ontwikkeld door Victor Goldschmidt, is een geochemische classificatie van chemische elementen naar hun affiniteit met een bepaalde chemische fase. De classificatie verdeelt de elementen in siderofiele (ijzerminnend), lithofiele (silicaatminnend), chalcofiele (zwavelminnend), en atmofiele (gasminnend) elementen.De elementen die veel in de biosfeer (al het leven op Aarde) voorkomen worden ook wel biofiele elementen genoemd.Deze indeling laat zien waar in de geosfeer (het systeem Aarde) een element het meeste voor zal komen. Atmofiele elementen zitten vooral in de atmosfeer, chalcofiele en lithofiele elementen in de aardkorst en aardmantel, en de siderofiele elementen vooral in de ijzerrijke aardkern.
  • Klasifikasi Goldschmidt , adalah penggolongan unsur-unsur kimia yang dikembangkan oleh Victor Goldschmidt. Dalam klasifikasi ini, unsur-unsur kimia digolongkan ke dalam empat elemen yakni Litofil, Siderofil, Kalkofil, dan Atmofil.
  • La Classificazione Goldschmidt, dal nome del suo ideatore Victor Moritz Goldschmidt, è una classificazione geochimica utilizzata per spiegare la diversa distribuzione e forma in cui possono essere rinvenuti gli elementi chimici in natura. Secondo questa classificazione gli elementi vengono distinti, in base alla loro differente affinità geochimica, in litofili, siderofili, calcofili e atmofili.Alcuni elementi possono essere classificati in più di un modo, nella tabella seguente viene evidenziata l'affinità principale.
  • Геохими́ческие классифика́ции элеме́нтов — способы систематизации химических элементов в зависимости от их встречаемости в природе. Таких классификаций существует несколько.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3996961 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 20203 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 226 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 94059677 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La classification géochimique des éléments est aussi appelée classification Goldschmidt puisqu'elle résulte des travaux menés dans les années 1920 par le chimiste Victor Goldschmidt en vue d'éclaircir les fondements des diverses proportions des éléments chimiques de la Terre, et particulièrement des terres rares dans les différentes phases minéralogiques lors de la cristallogenèse à partir d'un magma.L'analyse comparée de la composition élémentaire de chaque phase minéralogique, d'une part des météorites, d'autre part des produits de fusion des minerais sulfurés, a conduit Goldschmidt à distinguer quatre classes d'éléments : les éléments qu'il appela lithophiles, qui ont une affinité dominante pour l'oxygène et se retrouvent par conséquent avec les aluminates et les silicates — dans l'esprit de Goldschmidt, lithophile signifiait précisément : qui a de l'affinité pour les silicates dans la mesure où λιθος signifie roche (essentiellement des silicates et des aluminates) en grec ancien ; ceux qu'il appela chalcophiles, qui ont une affinité dominante pour le soufre — dans l'esprit de Goldschmidt, chalcophile signifiait « qui a de l'affinité pour le soufre », bien qu'en fait χαλκος signifie cuivre en grec ancien ; ceux qu'il appela sidérophiles, qui ont une affinité dominante pour le fer — c'est le sens exact du grec ancien σιδηροφιλος ; et enfin, ceux qu'il appela atmophiles, qui ont une affinité dominante pour les phases fluides — ἀτμος signifie vapeur en grec ancien.Cette classification n'est pas normalisée, et des études différentes peuvent répartir différemment les éléments.
  • Klasifikasi Goldschmidt , adalah penggolongan unsur-unsur kimia yang dikembangkan oleh Victor Goldschmidt. Dalam klasifikasi ini, unsur-unsur kimia digolongkan ke dalam empat elemen yakni Litofil, Siderofil, Kalkofil, dan Atmofil.
  • Геохими́ческие классифика́ции элеме́нтов — способы систематизации химических элементов в зависимости от их встречаемости в природе. Таких классификаций существует несколько.
  • A classificação de Goldschmidt, desenvolvida por Victor Goldschmidt (1888-1947), é uma classificação geoquímica que agrupa os elementos químicos de acordo com suas fases preferidas: siderófilos, calcófilos, litófilos e atmófilos. Siderófilos: São os elementos de transição de alta densidade que tendem a se ligar com o ferro metálico no estado sólido ou fundido.
  • Die Goldschmidt-Klassifikation, benannt nach Victor M. Goldschmidt, ist eine in der Geochemie gebräuchliche Klassifikation der chemischen Elemente nach ihrer Affinität zu verschiedenen Trägerphasen in siderophil (Eisen-liebend), lithophil (Silikat-liebend), chalkophil (Schwefel-liebend) und atmophil (Gas-liebend). Die Goldschmidt-Klassifikation spielt etwa bei der Differentiation eines anfangs chemisch homogenen Planeten oder Asteroiden eine Rolle, d. h.
  • The Goldschmidt classification, developed by Victor Goldschmidt, is a geochemical classification which groups the chemical elements according to their preferred host phases into lithophile (rock-loving), siderophile (iron-loving), chalcophile (ore-loving or chalcogen-loving), and atmophile (gas-loving) or volatile (the element, or a compound in which it occurs, is liquid or gaseous at ambient surface conditions).Some elements have affinities to more than one phase.
  • De Goldschmidt-classificatie, ontwikkeld door Victor Goldschmidt, is een geochemische classificatie van chemische elementen naar hun affiniteit met een bepaalde chemische fase.
  • Az atmofil elemek a Szádeczky-Kardoss-féle geokémiai rendszer nyolcadik kategóriáját képezik. Ez a geokémiai osztályozás az elemek ionjainak természetes körülmények közti vegyületképző képességén és hajlandóságán alapul.A periódusos rendszer atmofil elemei az oxigén, hidrogén, nitrogén és a nemesgázok.Ezek az elemek a légkörben gáz halmazállapotban találhatók és a nemesgázok vegyületeket nem alkotnak.
  • La Classificazione Goldschmidt, dal nome del suo ideatore Victor Moritz Goldschmidt, è una classificazione geochimica utilizzata per spiegare la diversa distribuzione e forma in cui possono essere rinvenuti gli elementi chimici in natura.
rdfs:label
  • Classification géochimique des éléments
  • Atmofil elemek
  • Classificazione Goldschmidt
  • Classificação Goldschmidt
  • Goldschmidt classification
  • Goldschmidt-Klassifikation
  • Goldschmidt-classificatie
  • Klasifikasi Goldschmidt
  • Геохимические классификации элементов
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of