Le Cinéma bis est une expression cinéphilique désignant des films réalisés pour reprendre des recettes déjà éprouvées, mais tournés avec des moyens réduits et destinés au public populaire. Le Cinéma Bis désigne généralement un cinéma de genre : l’expression recouvre l’ensemble de la série B et de la série Z, mais également le cinéma d’exploitation et plus généralement les films destinés naguère au circuit des salles de quartier.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le Cinéma bis est une expression cinéphilique désignant des films réalisés pour reprendre des recettes déjà éprouvées, mais tournés avec des moyens réduits et destinés au public populaire. Le Cinéma Bis désigne généralement un cinéma de genre : l’expression recouvre l’ensemble de la série B et de la série Z, mais également le cinéma d’exploitation et plus généralement les films destinés naguère au circuit des salles de quartier.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1880327 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 17455 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 73 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 111076286 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:contenu
  • Comédie musicale : Grimpant le tremplin West Side Story, le genre de la comédie musicale englobe des centaines de productions allant du classic rock au disco, mais aussi plus loin avec le groovy psychédélique. - Grands Films : Disco Dancer, Rock’n Roll nightmares, Staying Alive
  • Zombie : de tous les sous-genres du cinéma bis, c’est celui qui est le plus représenté. Surfant sur le succès des films de George A. Romero, de nombreux réalisateurs de Série B s’emparèrent de la créature zombie, facile à créer, ne nécessitant pas d’effets spéciaux autre que du maquillage, ni un grand jeu d’acteur. Tous les types de zombies ont ainsi été abordés : zombie lent, rapide, stupide, mesquin, joueurs voire pervers. - Les grands films : Evil Dead, Zombie Holocaust, The Man They Could Not Hang, la nuit des morts-vivants Gore : le film gore fait la part belle au sang et aux déchiquetages organiques dans de joyeuses scènes de mort. Très populaire en Série B. - Les grands films : Braindead, Bad Taste Monstres géants : genre popularisé par les kaiju-eiga, films japonais dont Godzilla fait partie, les films de monstres donnent la vedette à des créatures gigantesques qui rasent tout sur leur passage, ou à des animaux hypertrophiés mangeurs d’hommes. - Les grands films : Le loup garou de Londres, Python, Spiders, Yeti, L’île des Komodos géants Cannibales : sous genre inspiré du succès de Cannibal Holocaust qui met en scène des individus ou tribus de cannibales aux prises avec des héros ethnologues. - Les grands films : Cannibal world, Land of the Death, chasseurs d’hommes Épouvante : sous genre réservé aux créatures tels que les fantômes, vampires, loup-garou ou encore momie, très représenté en Série B. - Les grands films : Devil Story, Blood Freak, Dracula contre Frankenstein Giallo : film aux influences policier/gore, le Giallo est un genre presque exclusivement italien, dérivé des romans du même nom, qui décrit des histoires de meurtres sanglants souvent perpétués contre de jolies jeunes femmes. - Les plus grands films : L’éventreur de New York, La baie sanglante, Mais qu’avez vous fait à Solange ? Slasher : ce sous genre fait part belle aux tueurs psychopathes, aux adeptes de la tronçonneuse et de la machette. Très représenté en série B, le slasher est un film gore et prévisible qui offre au méchant l’occasion d’étriper joyeusement de jeunes étudiants en vacances. - Les plus grands films : Vendredi 13, Freddy vs Jason, Mangler 2
  • Guerre : genre très représenté car peu onéreux et toujours en vogue. - Les plus grands films : Ultime Combat, Air Strike, Les Mercenaires de l’apocalypse, Le Soviet Super héros : genre très représenté, notamment chez les Italiens et les Turcs. - Les grands films : L’homme Puma, Super Riders, Captain Barbell Espionnage : La saga James Bond a donné des ailes à beaucoup de producteurs, qui se sont appliqués depuis à éprouver au maximum la recette de ce genre. - Grands films : Sabotage, Love story of a spy, Panther squad Arts martiaux : Composante essentiel de la Série B, aussi appelé bruceploitation en référence aux films de Bruce Lee, le film d’art martiaux permet à un héros, asiatique ou non, de dérouiller des méchants pendant plus d’une heure, le film trouvant son intérêt dans les chorégraphies de combats, omniprésentes. - Grands films : Chaku Master, Cameroun connection, Bruce contre attaque Western : - Grands films : Bring Me the Head of Alfredo Garcia, Django Carcéral : sous genre populaire auprès des producteurs car facile à tourner , le film carcéral présente en général une héroïne qui va devoir composer avec son nouvel environnement pour tenter la grande évasion ou tout simplement survivre à la torture et aux bassesses. - Grands films : Big Doll House, , Pénitencier de Femmes
  • Post-apocalyptique : aussi appelé « », ces films prennent place dans un contexte apocalyptique d’après fin du monde qui fait souvent suite à un cataclysme nucléaire. Ce genre, popularisé par Mad Max et sa suite, fut produit en masse en Italie et aux Philippines, et se reconnait à ses décors d’usine désaffecté, de ruines sableuses et de terrains vagues. - Les grands films : 2020 Texas Gladiator, Clash of the Warlords, New York 1997, Bronx Warriors, les Rats de Manhattan Space opera : dans la droite lignée des Star Wars et Star Trek, les space opéra proposent des voyages et aventures galactiques de plus ou moins bonne facture. - Les grands films : Starcrash, Space Munity, Flash Gordon Robots/cyborgs/androïdes : Sous genre très représenté, notamment dans les films de Série B, lancé par Terminator et RoboCop, caractérisé par la présence d’un héros ou anti-héros mi homme mi machine , totalement robotisé ou robotique à forme humaine . - Les grands films : Cyber C.H.I.C , Galaxina, CYBER TRACKER 2, Robo-Vampire Anticipation : Le film d’anticipation propose une hypothèse sur l’avenir du monde, et est fortement représenté dans le cinéma bis, de par la souplesse créative et budgétaire qu’il permet. - Les grands films : 2072 Les Mercenaires du futur, Fortress 2, Future War Préhistorique : habituellement sujet de documentaire, la préhistoire est à l’honneur dans de nombreuses Série B, qui nous proposent des dinosaures et autres homo sapiens intemporels. - Les Grands Films : Humains, La guerre du Fer, Dinosaur from the Deep
  • Nazisploitation : Les films appartenant à cette catégorie ont la particularité d’être intégralement bâtis sur l’exhibition des tares des nazis, notamment sous leur jour sexuel. Les films de nazisploitation ont pour la plupart été réalisés dans les années 1970, principalement en Italie mais également dans d’autres pays comme les États-Unis. Le genre se caractérise par une propension à vouloir choquer le public par tous les moyens, par la description de sévices grand-guignolesques, scènes sado-masochistes et tortures de femmes nues. - Les grands films : ELSA fraulein S.S., Ilsa - She Wolf of the S.S, Nathalie rescapée de l’enfer Nunsploitation : sous genre très codifié et principalement italien, qui met en scène des religieuses expérimentant les plaisirs de la chair. - Les grands films : Behind convent walls, the convent of sinners, Flavia la Défroquée Sexy comédies : comédie mettant en scène des adolescents ou jeunes adultes, généralement dans le cadre de vacances en bord de mer, où le sexe est abordé de façon naïve ou , la comédie reposant sur les quiproquos et les gags qui précèdent ou font suite à l’acte sexuel. - Les grands films : La toubib aux grandes manœuvres, American Pie, Le plumard en folie
  • Heroic fantasy : mondes imaginaires et guerriers mystiques. Conan le Barbare a servi de tremplin à un genre très apprécié et produit en Italie. - Les grands films : Conan le Barbare, Ator, Sinbad, La revanche de Samson Peplum : grandes fresques épiques avec batailles historiques et centaines de figurants. Genre peu représenté en série B. - Les grands films : Vulcan dieu du feu, Hercule, battle of the Amazons Aventure : les péripéties mouvementées d’un héros toujours très cliché - Les grands films : Les prédateurs du futur, Karzan, Les nouveaux conquérants
prop-fr:titre
  • ACTION
  • COMÉDIE
  • FANTASTIQUE
  • HORREUR
  • ÉPIQUE
  • ÉROTIQUE
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le Cinéma bis est une expression cinéphilique désignant des films réalisés pour reprendre des recettes déjà éprouvées, mais tournés avec des moyens réduits et destinés au public populaire. Le Cinéma Bis désigne généralement un cinéma de genre : l’expression recouvre l’ensemble de la série B et de la série Z, mais également le cinéma d’exploitation et plus généralement les films destinés naguère au circuit des salles de quartier.
rdfs:label
  • Cinéma bis
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of