Le christianisme à Besançon est attesté depuis le IIIe siècle, période durant laquelle, selon la tradition, les martyrs Ferjeux et Ferréol ont évangélisé la ville et sa région. Toutefois le supplice et l'assassinat de ces deux figures du christianisme franc-comtois sont aujourd'hui tenus par certains historiens comme une invention de l'antiquité tardive, l'ancienne Séquanie gallo-romaine ne se convertissant progressivement au christianisme qu'à partir du IVe siècle,.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le christianisme à Besançon est attesté depuis le IIIe siècle, période durant laquelle, selon la tradition, les martyrs Ferjeux et Ferréol ont évangélisé la ville et sa région. Toutefois le supplice et l'assassinat de ces deux figures du christianisme franc-comtois sont aujourd'hui tenus par certains historiens comme une invention de l'antiquité tardive, l'ancienne Séquanie gallo-romaine ne se convertissant progressivement au christianisme qu'à partir du IVe siècle,. La première mention d'un évêque de la ville remonte à 346, mais des documents mentionnent des religieux en fonction dans la capitale comtoise dès le milieu du IIIe siècle, époque où fut probablement construite la première église franc-comtoise, sur le site de l'actuelle cathédrale Saint-Jean.D'autres édifices sont construits par la suite et jusqu'au XVIIIe siècle, tels que l'église Saint-Maurice, l'église Notre-Dame ou encore l'abbaye Saint-Paul. Au XVIIIe siècle sont édifiées l'église Sainte-Madeleine, l'église Saint-Pierre ainsi que de nombreuses autres chapelles et églises.Aujourd'hui l'archidiocèse de Besançon compte 67 paroisses (ou unités pastorales), regroupées en 13 doyennés représentant 1 010 communes. Actuellement, Besançon connaît, comme un grand nombre d'autres villes françaises et européennes, une baisse du taux de fréquentation de ses églises, et du nombre de fidèles pratiquants au sein de sa communauté chrétienne.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4685261 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 111629 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 698 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110467028 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1900 (xsd:integer)
  • 1979 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1989 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 1996 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • dbpedia-fr:Gaston_Coindre
  • Jacques Borgé et Nicolas Viasnoff
  • Charles Beauquier
  • Hector Tonon, Jean-François Culot, Marie-Édith Henckel, Annie Mathieu, Jacques Mathieu, Georges Bidalot, Jacqueline Bévalot, Paul Broquet, Jean-Claude Monti, Anne Porro, Jacques Breton, Jean-Claude Grappin, Pierre-Louis Bréchat, Yves Mercier et Pierre Riobé
  • Jean-Pierre Gavignet et Lyonel Estavoyer
  • René Bevalot
  • Bernard de Vregille, Éliane Vergnolle, Annick Deridder, Pascal Brunet, Jean-Pierre Gavinet, Pierre Chauve
  • Maxime Druhen
prop-fr:date
  • 2010-07-29 (xsd:date)
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:issn
  • 1276 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • français
prop-fr:lieu
  • Besançon
  • Paris
  • Mantes-la-Jolie
prop-fr:mois
  • Avril
  • Octobre
  • décembre
prop-fr:oldid
  • 55636652 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 60 (xsd:integer)
  • 100 (xsd:integer)
  • 117 (xsd:integer)
  • 175 (xsd:integer)
  • 183 (xsd:integer)
  • 203 (xsd:integer)
  • 312 (xsd:integer)
  • III volumes, de 510 à 1062
prop-fr:titre
  • La cathédrale Saint-Jean de Besançon
  • Mémoires de Bregille
  • Besançon autrefois
  • Planoise… Vous connaissez ?
  • Archives de la Franche-Comté
  • Besançon disparu
  • Mon vieux Besançon
  • Traditions populaires. Les mois en Franche-Comté
prop-fr:vote
  • BA
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Horvath
  • Cêtre
  • E. Lechevalier
  • Les cahiers de la Renaissance du vieux Besançon
  • Jacques et Demontrond
  • Jacques et Demontrond, Cêtre
  • M. Trinckvel
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le christianisme à Besançon est attesté depuis le IIIe siècle, période durant laquelle, selon la tradition, les martyrs Ferjeux et Ferréol ont évangélisé la ville et sa région. Toutefois le supplice et l'assassinat de ces deux figures du christianisme franc-comtois sont aujourd'hui tenus par certains historiens comme une invention de l'antiquité tardive, l'ancienne Séquanie gallo-romaine ne se convertissant progressivement au christianisme qu'à partir du IVe siècle,.
rdfs:label
  • Christianisme à Besançon
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:combattants of
is prop-fr:destinationActuelle of
is foaf:primaryTopic of