Charles-Théophile Féret, né le 9 octobre 1858 à Sotteville-lès-Rouen et mort le 9 août 1928 à Colombes, est un écrivain français.D’une famille originaire de Sainte-Mère-Église dans le Cotentin, Féret grandit à Quillebeuf et termine ses études à Pont-Audemer.Très fier de son ascendance normande, Charles-Théophile Féret, qui se désignait comme un « Barbare danois des îles Féroé », fonda, en 1923, à Honfleur au domicile de Lucie Delarue-Mardrus, la Société des écrivains normands, qui avait pour but de regrouper tout écrivain d’origine normande ou résidant en Normandie.Membre de l’Académie des provinces françaises, Féret a proclamé qu’« Aller au patois, c'est aller à l'exception, subordonner le particulier au général.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Charles-Théophile Féret, né le 9 octobre 1858 à Sotteville-lès-Rouen et mort le 9 août 1928 à Colombes, est un écrivain français.D’une famille originaire de Sainte-Mère-Église dans le Cotentin, Féret grandit à Quillebeuf et termine ses études à Pont-Audemer.Très fier de son ascendance normande, Charles-Théophile Féret, qui se désignait comme un « Barbare danois des îles Féroé », fonda, en 1923, à Honfleur au domicile de Lucie Delarue-Mardrus, la Société des écrivains normands, qui avait pour but de regrouper tout écrivain d’origine normande ou résidant en Normandie.Membre de l’Académie des provinces françaises, Féret a proclamé qu’« Aller au patois, c'est aller à l'exception, subordonner le particulier au général. » Il a collaboré à de nombreuses revues, dont le Pays normand, la Gerbe normande, la Normandie historique, la Province, le Journal de Rouen, le Nouvelliste de Rouen. Il a également dirigé la Vie normande.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6045563 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3880 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 22 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110169840 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Charles-Théophile Féret, né le 9 octobre 1858 à Sotteville-lès-Rouen et mort le 9 août 1928 à Colombes, est un écrivain français.D’une famille originaire de Sainte-Mère-Église dans le Cotentin, Féret grandit à Quillebeuf et termine ses études à Pont-Audemer.Très fier de son ascendance normande, Charles-Théophile Féret, qui se désignait comme un « Barbare danois des îles Féroé », fonda, en 1923, à Honfleur au domicile de Lucie Delarue-Mardrus, la Société des écrivains normands, qui avait pour but de regrouper tout écrivain d’origine normande ou résidant en Normandie.Membre de l’Académie des provinces françaises, Féret a proclamé qu’« Aller au patois, c'est aller à l'exception, subordonner le particulier au général.
rdfs:label
  • Charles-Théophile Féret
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of