Le Championnat d'Italie de Supertourisme (ou Campionato Italiano Superturismo) était un championnat italien de courses automobiles sur circuits réservé à des voitures de tourisme dites de Supertourisme de 1993 à 1999 (voitures de spécificité S1-S2 et D2). Jusqu'en 1999, la lutte se résume essentiellement aux deux constructeurs Alfa Romeo et BMW, avec un intermède durant trois ans sur 4 roues motrices grâce à Audi, la Rai et TMC couvrant régulièrement la saison 1994. 1998 sonne le glas du Supertourisme italien, pour cause d'investissement de fonds publics dans la promotion du championnat.

Property Value
dbo:abstract
  • Le Championnat d'Italie de Supertourisme (ou Campionato Italiano Superturismo) était un championnat italien de courses automobiles sur circuits réservé à des voitures de tourisme dites de Supertourisme de 1993 à 1999 (voitures de spécificité S1-S2 et D2). Jusqu'en 1999, la lutte se résume essentiellement aux deux constructeurs Alfa Romeo et BMW, avec un intermède durant trois ans sur 4 roues motrices grâce à Audi, la Rai et TMC couvrant régulièrement la saison 1994. 1998 sonne le glas du Supertourisme italien, pour cause d'investissement de fonds publics dans la promotion du championnat. En 2000 et 2001 il devient le support -avec l'accord de la FIA- pour la création de la Coupe d'Europe de Supertourisme, en vue de l'apparition d'un nouveau Championnat d'Europe FIA des voitures de tourisme, ou ETCC, tenant lieu de fait durant deux ans d'officieux championnat national, car la majorité des courses se déroule encore essentiellement en Italie avec de fait surtout des pilotes italiens, le champion désigné durant les deux années de transition étant aussi italien en la personne de Fabrizio Giovanardi. À partir de 2002 des voitures moins onéreuses, de tourisme 2 litres sous règlementation Super 2000, prennent le relais à l'échelle européenne, un partenariat existant entre la FIA, Eurosport, Alfa Romeo et BMW pour créer l'ETCC. L'ancienne Super Production disparait définitivement, et l'Italie se dote désormais d'un nouveau championnat appelé "Superproduzione", aux voitures SP cependant moins développées qu'en ETCC. En 2004 les engagés en championnat, peu nombreux, évoluent même exclusivement sur des Alfa Romeo 147. Avec l'arrivée du WTCC en 2005, le championnat italien se relance en adoptant exactement les règles Super 2000 afférentes au Supertourisme. Seat rejoint la formule italienne en 2006 en s'imposant d'emblée. En 2007 le promoteur devient Peroni Promotion basé à Rome, qui change l'intitulé du championnat en Italian Touring Car Competition (ITCC). Malgré tout le nombre d'engagés périclite de nouveau, plusieurs équipes rejoignant le WTCC ou les Superstars Series italiennes, qui cohabitent désormais seules après 2008 avec le nouveau Championnat d'Italie d'endurance des voitures de tourisme, l'ITCC terminant son existence éphémère sous la forme d'un Driver's Trophy tourisme. (fr)
  • Le Championnat d'Italie de Supertourisme (ou Campionato Italiano Superturismo) était un championnat italien de courses automobiles sur circuits réservé à des voitures de tourisme dites de Supertourisme de 1993 à 1999 (voitures de spécificité S1-S2 et D2). Jusqu'en 1999, la lutte se résume essentiellement aux deux constructeurs Alfa Romeo et BMW, avec un intermède durant trois ans sur 4 roues motrices grâce à Audi, la Rai et TMC couvrant régulièrement la saison 1994. 1998 sonne le glas du Supertourisme italien, pour cause d'investissement de fonds publics dans la promotion du championnat. En 2000 et 2001 il devient le support -avec l'accord de la FIA- pour la création de la Coupe d'Europe de Supertourisme, en vue de l'apparition d'un nouveau Championnat d'Europe FIA des voitures de tourisme, ou ETCC, tenant lieu de fait durant deux ans d'officieux championnat national, car la majorité des courses se déroule encore essentiellement en Italie avec de fait surtout des pilotes italiens, le champion désigné durant les deux années de transition étant aussi italien en la personne de Fabrizio Giovanardi. À partir de 2002 des voitures moins onéreuses, de tourisme 2 litres sous règlementation Super 2000, prennent le relais à l'échelle européenne, un partenariat existant entre la FIA, Eurosport, Alfa Romeo et BMW pour créer l'ETCC. L'ancienne Super Production disparait définitivement, et l'Italie se dote désormais d'un nouveau championnat appelé "Superproduzione", aux voitures SP cependant moins développées qu'en ETCC. En 2004 les engagés en championnat, peu nombreux, évoluent même exclusivement sur des Alfa Romeo 147. Avec l'arrivée du WTCC en 2005, le championnat italien se relance en adoptant exactement les règles Super 2000 afférentes au Supertourisme. Seat rejoint la formule italienne en 2006 en s'imposant d'emblée. En 2007 le promoteur devient Peroni Promotion basé à Rome, qui change l'intitulé du championnat en Italian Touring Car Competition (ITCC). Malgré tout le nombre d'engagés périclite de nouveau, plusieurs équipes rejoignant le WTCC ou les Superstars Series italiennes, qui cohabitent désormais seules après 2008 avec le nouveau Championnat d'Italie d'endurance des voitures de tourisme, l'ITCC terminant son existence éphémère sous la forme d'un Driver's Trophy tourisme. (fr)
dbo:country
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 8791861 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 6118 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 155354470 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdfs:comment
  • Le Championnat d'Italie de Supertourisme (ou Campionato Italiano Superturismo) était un championnat italien de courses automobiles sur circuits réservé à des voitures de tourisme dites de Supertourisme de 1993 à 1999 (voitures de spécificité S1-S2 et D2). Jusqu'en 1999, la lutte se résume essentiellement aux deux constructeurs Alfa Romeo et BMW, avec un intermède durant trois ans sur 4 roues motrices grâce à Audi, la Rai et TMC couvrant régulièrement la saison 1994. 1998 sonne le glas du Supertourisme italien, pour cause d'investissement de fonds publics dans la promotion du championnat. (fr)
  • Le Championnat d'Italie de Supertourisme (ou Campionato Italiano Superturismo) était un championnat italien de courses automobiles sur circuits réservé à des voitures de tourisme dites de Supertourisme de 1993 à 1999 (voitures de spécificité S1-S2 et D2). Jusqu'en 1999, la lutte se résume essentiellement aux deux constructeurs Alfa Romeo et BMW, avec un intermède durant trois ans sur 4 roues motrices grâce à Audi, la Rai et TMC couvrant régulièrement la saison 1994. 1998 sonne le glas du Supertourisme italien, pour cause d'investissement de fonds publics dans la promotion du championnat. (fr)
rdfs:label
  • Campeonato Italiano de Superturismos (es)
  • Championnat d'Italie de Supertourisme (fr)
  • Italian Superturismo Championship (en)
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of