À l'origine, Châteauvallon, lieu prestigieux créé par Gérard Paquet, Henri Komatis, Simone Komatis et Colette Paquet en 1964 est situé sur la commune d'Ollioules dans le Var. Batit autour d'un fortin de garde du XIe siècle reconstruit en bastide au XVIIe et retrouvé en ruine en 1964, il fut restauré et converti en Centre Culturel consacré à la réflexion et à la transmission des connaissances.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • À l'origine, Châteauvallon, lieu prestigieux créé par Gérard Paquet, Henri Komatis, Simone Komatis et Colette Paquet en 1964 est situé sur la commune d'Ollioules dans le Var. Batit autour d'un fortin de garde du XIe siècle reconstruit en bastide au XVIIe et retrouvé en ruine en 1964, il fut restauré et converti en Centre Culturel consacré à la réflexion et à la transmission des connaissances. C'est un lieu d'accueil et de savoir où la création et les arts se rencontraient.À partir de 1966, un petit théâtre extérieur, l'amphithéâtre de plein-air, puis un théâtre couvert, des studios et des hébergements, sont construits. Dans les années 1970, des artistes réputés, musiciens célèbres, des penseurs ont forgé une réputation internationale grâce au premier festival de free-jazz où tous les musiciens légendaires, se sont côtoyés, Paul McCartney, Joan Baez ou Maria Cazares.Dans les années 1980, des célébrités y présentent leurs spectacles (Maurice Béjart), des colloques impliquant des personnalités scientifiques de premier plan sont également organisés (Ilya Prigogine Prix Nobel de chimie, Boris Cyrulnik, Edgar Morin)...En 1986, décès d'Henri Komatis. Châteauvallon devient Théâtre national de la danse et de l'image, toujours sous la direction de Gérard Paquet. En 1996, le maire Front National de Toulon Jean-Marie Le Chevallier et le préfet du Var Jean-Charles Marchiani exigent du directeur du Théâtre de déprogrammer un spectacle de Rap du groupe Suprême NTM. À la suite de cette affaire et du refus de Gérard Paquet des subventions de la mairie Front National, la procédure judiciaire aboutit à la dissolution de l'Association Chateauvallon et au licenciement de son Directeur/Fondateur. En 1998, le Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon est recréé dans son nom actuel, à l'initiative de l'État, des autorités régionales, intercommunales et municipales.Le 22 avril 2010, à l'occasion d'une conférence de presse du maire de Toulon, Hubert Falco, pour annoncer la nomination de Charles Berling et de son frère à la direction du Théâtre Liberté à Toulon, le maire fait part de sa volonté d’annexer au nouveau théâtre Liberté le Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon situé dans la commune voisine d’Ollioules. Christian Tamet, le directeur de Chateauvallon, n’a pas été informé du projet et n’a pas été invité à la conférence de presse..
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1919343 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3415 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 33 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109840457 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • À l'origine, Châteauvallon, lieu prestigieux créé par Gérard Paquet, Henri Komatis, Simone Komatis et Colette Paquet en 1964 est situé sur la commune d'Ollioules dans le Var. Batit autour d'un fortin de garde du XIe siècle reconstruit en bastide au XVIIe et retrouvé en ruine en 1964, il fut restauré et converti en Centre Culturel consacré à la réflexion et à la transmission des connaissances.
rdfs:label
  • Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of