Cense, nom féminin, dérive du bas-latin censa, signifiant fermage, est devenu ensuite le nom de la ferme même.C'est le nom que l'on donne aux métairies et aux fermes, dans certaines parties de la France et de la Belgique romane.Les censes (abréviation « Cse ») de Belgique sont représentées avec leur nom respectif dans Le grand Atlas de Ferraris, publié en 1777.Le mot se prononce « cinse ». Il était plus usité dans les années 1960.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Cense, nom féminin, dérive du bas-latin censa, signifiant fermage, est devenu ensuite le nom de la ferme même.C'est le nom que l'on donne aux métairies et aux fermes, dans certaines parties de la France et de la Belgique romane.Les censes (abréviation « Cse ») de Belgique sont représentées avec leur nom respectif dans Le grand Atlas de Ferraris, publié en 1777.Le mot se prononce « cinse ». Il était plus usité dans les années 1960. Le censier était locataire et ne possédait pas grand chose.Se faire traiter de « cinsier » dans le Nord, à l'époque, c'était se faire traiter de « bouseux ».
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1266798 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1157 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 9 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108319922 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Cense, nom féminin, dérive du bas-latin censa, signifiant fermage, est devenu ensuite le nom de la ferme même.C'est le nom que l'on donne aux métairies et aux fermes, dans certaines parties de la France et de la Belgique romane.Les censes (abréviation « Cse ») de Belgique sont représentées avec leur nom respectif dans Le grand Atlas de Ferraris, publié en 1777.Le mot se prononce « cinse ». Il était plus usité dans les années 1960.
rdfs:label
  • Cense
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of