Une « carte carbone » est un dispositif (aujourd'hui volontaire, mais qui pourrait éventuellement devenir obligatoire) de paiement, intégrant une dimension « carbone ».

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Une « carte carbone » est un dispositif (aujourd'hui volontaire, mais qui pourrait éventuellement devenir obligatoire) de paiement, intégrant une dimension « carbone ». Face aux fortes réticences d'une partie du monde industriel, bancaire et politique vis-à-vis des écotaxes, les dispositifs de type « carte-carbone » visent à contribuer à la diminution des émissions de gaz à effet de serre des individus, en orientant leurs des choix de consommateur vers des objets ou services ayant une moindre empreinte écologique et/ou énergétique.En réalité il existe différents types de cartes carbones basées sur des logiques différentes, ciblant pour certaines les émissions personnelles de Gaz à effet de serre GES (CO2 ou équivalent CO2), avec ou sans logique caritative et/ou de compensation alors que la plupart des « cartes vertes » (appellation faisant référence à la carte bleue) sont plus « généralistes » proposant à leur utilisateur de verser un peu d'argent à une ONG environnementale œuvrant à une meilleure soutenabilité du développement. La logique de décroissance durable est généralement absente de ces approches, et nombre des « cartes vertes » ou « cartes environnementales » n'intègrent pas spécifiquement un objectif spécifique et quantifié de diminution des émissions de GES.Ces cartes sont le plus souvent conjointement proposée aujourd'hui par une ONG (ou parfois des sociétés de conseil, impliquées dans la consommation éthique) associée à une banque, qui fournit la carte, mais il existe quelques cas d'institutions et même une ville (Belfast) proposant une telle carte. Certaines de ces cartes (Greencard par exemple) compensent le carbone sans cout supplémentaire pour leur porteur qui peut par ailleurs chaque mois choisir dans quel domaine sa compensation carbone sera effectuée (sylviculture, efficacité énergétique, capture et stockage du carbone, projets locaux dans le cas de la Greencard). En l'absence de source de crédit carbone pour les individus, des fonds indépendant et à but non lucratif ont été créés à partir de dispositifs mis en place dans le cadre du protocole de Kyoto pour permettre aux systèmes expérimentaux de démarrer (exemples : The Climate Compensation Fund, Sustainable Travel International, Native Energy,..)
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3772184 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 29946 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 113 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 111035736 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Une « carte carbone » est un dispositif (aujourd'hui volontaire, mais qui pourrait éventuellement devenir obligatoire) de paiement, intégrant une dimension « carbone ».
rdfs:label
  • Carte carbone
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of