Property Value
dbo:abstract
  • Le terme de cagots désigne des femmes et des hommes ayant été victimes d’une ségrégation puis d’une discrimination au cours d’une période qui s’étale du XIIIe siècle au XIXe siècle, dans une aire géographique chevauchant les Pyrénées et qui s’étend du Sud de la Garonne au Nord de l’Èbre. Ces personnes, injustement suspectées d’être porteuses de lèpre (lèpre héréditaire ou lèpre blanche) ou descendants d’une race maudite (Goths, Cathares, Sarrasins, etc.) étaient repoussées en marge de la société, et ne pouvaient le plus souvent qu’exercer des professions artisanales touchant au bois. La pérennité de la ségrégation était permise par l’obligation de l’endogamie entre cagots. Les modalités et l’intensité de la discrimination, ainsi que les dénominations associées, ont fortement varié selon l’espace et le temps. Un cagot, au féminin cagote, pour le sud-ouest de la France, était aussi appelé agote, sur le versant sud des Pyrénées, en Espagne. D'autres noms, tels que carròts, cascarròts, capots, coquets, ou même collibertus (désignant originellement le serf et le traitre ; puis un appelant de chasse aux canards sauvages) les qualifiaient de la Normandie[réf. nécessaire] jusqu'au Pays basque, sur une zone étendue entre Massif central et littoral atlantique. De plus, des populations similaires existaient en Bretagne (les caqueux, caquins ou caquous), considérés comme descendants de lépreux. Les termes employés étaient péjoratifs, excluants, et employés par les populations sédentaires. Les archives montrent que les familles cagotes qui étaient établies dans le sud de la France, ont été frappées d'exclusions et de répulsions jusque dans leurs quartiers et villages du Pays basque et de Gascogne dès le XIIIe siècle ; puis de part et d'autre du Piémont pyrénéen à partir de la Renaissance. Outre de probables raisons religieuses d'hérésie, la réputation des cagots a été mise à mal dès le Moyen Âge, lorsqu'ils ont été en plus associés à la peur des épidémies de lèpre. Plus tard, leur situation a empiré lorsqu'ils ont été aussi associés aux gens du voyage de la Petite Égypte migrants en Europe. (fr)
  • Le terme de cagots désigne des femmes et des hommes ayant été victimes d’une ségrégation puis d’une discrimination au cours d’une période qui s’étale du XIIIe siècle au XIXe siècle, dans une aire géographique chevauchant les Pyrénées et qui s’étend du Sud de la Garonne au Nord de l’Èbre. Ces personnes, injustement suspectées d’être porteuses de lèpre (lèpre héréditaire ou lèpre blanche) ou descendants d’une race maudite (Goths, Cathares, Sarrasins, etc.) étaient repoussées en marge de la société, et ne pouvaient le plus souvent qu’exercer des professions artisanales touchant au bois. La pérennité de la ségrégation était permise par l’obligation de l’endogamie entre cagots. Les modalités et l’intensité de la discrimination, ainsi que les dénominations associées, ont fortement varié selon l’espace et le temps. Un cagot, au féminin cagote, pour le sud-ouest de la France, était aussi appelé agote, sur le versant sud des Pyrénées, en Espagne. D'autres noms, tels que carròts, cascarròts, capots, coquets, ou même collibertus (désignant originellement le serf et le traitre ; puis un appelant de chasse aux canards sauvages) les qualifiaient de la Normandie[réf. nécessaire] jusqu'au Pays basque, sur une zone étendue entre Massif central et littoral atlantique. De plus, des populations similaires existaient en Bretagne (les caqueux, caquins ou caquous), considérés comme descendants de lépreux. Les termes employés étaient péjoratifs, excluants, et employés par les populations sédentaires. Les archives montrent que les familles cagotes qui étaient établies dans le sud de la France, ont été frappées d'exclusions et de répulsions jusque dans leurs quartiers et villages du Pays basque et de Gascogne dès le XIIIe siècle ; puis de part et d'autre du Piémont pyrénéen à partir de la Renaissance. Outre de probables raisons religieuses d'hérésie, la réputation des cagots a été mise à mal dès le Moyen Âge, lorsqu'ils ont été en plus associés à la peur des épidémies de lèpre. Plus tard, leur situation a empiré lorsqu'ils ont été aussi associés aux gens du voyage de la Petite Égypte migrants en Europe. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 206601 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 119930 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 191506698 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1847 (xsd:integer)
  • 2008 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Sean Thomas (fr)
  • Sean Thomas (fr)
prop-fr:collection
  • Roman historique (fr)
  • Roman historique (fr)
prop-fr:commons
  • Category:Cagots (fr)
  • Category:Cagots (fr)
prop-fr:consultéLe
  • 2013-05-10 (xsd:date)
  • 2013-12-13 (xsd:date)
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:jour
  • 28 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Francisque Michel (fr)
  • Jean-Jacques Rouch (fr)
  • Francisque Michel (fr)
  • Jean-Jacques Rouch (fr)
prop-fr:lieu
  • Paris (fr)
  • Toulouse (fr)
  • Paris (fr)
  • Toulouse (fr)
prop-fr:lireEnLigne
  • --10-17
prop-fr:mois
  • 7 (xsd:integer)
prop-fr:nom
  • Michel (fr)
  • Rouch (fr)
  • Michel (fr)
  • Rouch (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 215 (xsd:integer)
  • 341 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Jean-Jacques (fr)
  • Francisque (fr)
  • Jean-Jacques (fr)
  • Francisque (fr)
prop-fr:sousTitre
  • Maudit en terre d'oc (fr)
  • Maudit en terre d'oc (fr)
prop-fr:titre
  • L'Histoire des races maudites de la France et de l'Espagne (fr)
  • Jean le cagot (fr)
  • The last untouchable in Europe (fr)
  • L'Histoire des races maudites de la France et de l'Espagne (fr)
  • Jean le cagot (fr)
  • The last untouchable in Europe (fr)
prop-fr:url
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikisource
  • L’Encyclopédie/1re édition/CAGOTS ou CAPOTS (fr)
  • L’Encyclopédie/1re édition/CAGOTS ou CAPOTS (fr)
prop-fr:wikisourceTitre
  • L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, 1751 : Cagot (fr)
  • L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, 1751 : Cagot (fr)
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le terme de cagots désigne des femmes et des hommes ayant été victimes d’une ségrégation puis d’une discrimination au cours d’une période qui s’étale du XIIIe siècle au XIXe siècle, dans une aire géographique chevauchant les Pyrénées et qui s’étend du Sud de la Garonne au Nord de l’Èbre. Ces personnes, injustement suspectées d’être porteuses de lèpre (lèpre héréditaire ou lèpre blanche) ou descendants d’une race maudite (Goths, Cathares, Sarrasins, etc.) étaient repoussées en marge de la société, et ne pouvaient le plus souvent qu’exercer des professions artisanales touchant au bois. La pérennité de la ségrégation était permise par l’obligation de l’endogamie entre cagots. Les modalités et l’intensité de la discrimination, ainsi que les dénominations associées, ont fortement varié selon l’ (fr)
  • Le terme de cagots désigne des femmes et des hommes ayant été victimes d’une ségrégation puis d’une discrimination au cours d’une période qui s’étale du XIIIe siècle au XIXe siècle, dans une aire géographique chevauchant les Pyrénées et qui s’étend du Sud de la Garonne au Nord de l’Èbre. Ces personnes, injustement suspectées d’être porteuses de lèpre (lèpre héréditaire ou lèpre blanche) ou descendants d’une race maudite (Goths, Cathares, Sarrasins, etc.) étaient repoussées en marge de la société, et ne pouvaient le plus souvent qu’exercer des professions artisanales touchant au bois. La pérennité de la ségrégation était permise par l’obligation de l’endogamie entre cagots. Les modalités et l’intensité de la discrimination, ainsi que les dénominations associées, ont fortement varié selon l’ (fr)
rdfs:label
  • Agot (eu)
  • Agotes (sv)
  • Cagot (en)
  • Cagot (fr)
  • Cagots (ca)
  • Cagots (de)
  • Каготы (ru)
  • カゴ (被差別民) (ja)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of