Cet article traite du box-office cinéma de 1982 en France. Cette année, 356 films sortent sur les écrans, en chute par rapport aux années précédentes. C'est la part des films ni français, ni américains qui diminue fortement (113 contre 182 en 1981).C'est pourtant dans ce contexte qu'un évènement qui n'occupe pourtant pas les premières places du box-office se produit.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Cet article traite du box-office cinéma de 1982 en France. Cette année, 356 films sortent sur les écrans, en chute par rapport aux années précédentes. C'est la part des films ni français, ni américains qui diminue fortement (113 contre 182 en 1981).C'est pourtant dans ce contexte qu'un évènement qui n'occupe pourtant pas les premières places du box-office se produit. Le cinéma allemand connaît un intérêt grâce à la sortie, un an après le succès de Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée… en 1981) de plusieurs films allemands importants : Querelle de Rainer Werner Fassbinder (458 062 entrées en France), Hammet de Wim Wenders(452 367), Fitzcarraldo de Werner Herzog (448 284), Les Années de plomb de Margarethe von Trotta (215 106), Le Secret de Veronika Voss de Rainer Werner Fassbinder (204 747), L'État des choses de Wim Wenders (201 695). Il s'agit de succès essentiellement parisiens.Avec 201,9 millions de spectateurs, 1982 est un cru exceptionnel qui s'inscrit en point haut d'une remontée de la fréquentation déjà observée l'année précédente. La barre symbolique des 200 millions ne sera franchie de nouveau qu'en 2009 (avec 200,85 millions d'entrées) tandis que le record de 1982 ne sera battu qu'en 2010 avec 206,5 millions d'entrées. Cette hausse provient exclusivement de l'augmentation de la fréquentation hors de Paris grâce au succès de comédies populaires qui attirent les spectateurs en masse dès les premiers jours d'exploitations. Les sorties parisiennes se font désormais dans plus de 50 salles, les records sont battus régulièrement. Jean-Paul Belmondo, Louis de Funès et Coluche triomphent avec des coefficients Paris/ France de moins de 13 (6,9 même pour Le Gendarme et les Gendarmettes).1982 est marqué partout dans le monde par la sortie d'un film personnel de Steven Spielberg : E.T. l'extra-terrestre. La France n'y échappe pas. Elle est même le théâtre de la première mondiale en mai à Cannes en clôture du Festival, mais le film ne sortira que le 1er décembre sur les écrans français. Le succès est immédiat avec une première semaine à 380 000 entrées à Paris. Ce n'est pourtant pas le record (il vient d'être battu en octobre 1982 par L'As des as avec 468 000 entrées à Paris), mais le succès ne se dément pas au cours des semaines qui suivent puisque les cinq premières semaines parisienne seront à plus de 300 000 entrées à Paris.Autre évènement, le succès d'une future franchise australienne violente (le premier volet fut interdit aux moins de 18 ans): Mad Max fait de Mel Gibson, alors méconnu, une star internationale. Le premier film de la saga était sorti en janvier avec un succès pour un public averti mais le second, plus grand public et sorti en août, permettra au premier de connaître une seconde carrière.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1526961 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 14350 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 166 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107265855 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Cet article traite du box-office cinéma de 1982 en France. Cette année, 356 films sortent sur les écrans, en chute par rapport aux années précédentes. C'est la part des films ni français, ni américains qui diminue fortement (113 contre 182 en 1981).C'est pourtant dans ce contexte qu'un évènement qui n'occupe pourtant pas les premières places du box-office se produit.
rdfs:label
  • Box-office France 1982
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of